.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 amour fraternel et petit plat ♥ Little Lily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: amour fraternel et petit plat ♥ Little Lily   Sam 19 Oct - 14:46




Lily & Mikio ♥

Il suffit d'une étincelle venant de Lily pour allumer le feu de l'amour fraternel de Mikio. - Lily.


« La vie est une histoire de chemins. » Mikio aimait penser qu’on créait sa propre voie, et qu’il était question de choix à chaque croisement. Que, parfois, on pouvait emprunter des sentiers sinueux et qu’à chaque branchement, on pouvait en rencontrer d’autres. Le destin fait parfois bien les choses …  et la surprise fut immense lorsqu’il croisa la pancarte «  demi-frère » et put marcher à ses côtés, sachant pertinemment qu’il serait à jamais lié à présent. Quand il regardait en arrière, il comprenait sans le savoir que Lily avait eu un chemin un peu plus mouvementé que le sien, que c’était sans doute pour ça, qu’il était difficile de se rapprocher. Mais peu lui importait. Il ferait autant de pas à ses côtés qu’il le faudra, il attendra. Le destin semblait lui sourire pour l’instant.

Il fit un trait, son crayon grattant le papier sans conviction, répétant ce même tracé, cette même courbe inlassablement…Et son regard hypnotisé par l’ennui que celle-ci formait. Ouais…un dimanche bien ennuyeux. Penché sur une feuille de son cours de math, cela faisait maintenant une heure qu’il fixait sans conviction cette question. Et quand il eut enfin noté quelque chose, il réalisa qu’il ne s’agissait qu’un point d’interrogation. Sortant de sa bulle, le front appuyé contre sa paume, il eut un geste de recule, comme surpris… Avant de grimacer, venant poser sa tête sur la table de la cuisine.  Aah c’était juste…barbant…et fatiguant pour son petit cerveau. C’était déjà étonnant qu’il frôle la moyenne… C’était même étonnant qu’il soit penché sur un devoir, en faite. Mais quand on lui avait annoncé qu’il passerait le dimanche seul à la maison avec Lily… Il s’était probablement dit qu’il allait se montrer sur son "meilleur jour". En élève studieux qu’il n’est pas. Pour susciter un brin d’admiration, peut-être.  Alors il avait pris ses affaires et s’était posé en face de lui telle une fleur, dans un air détaché et des lunettes sur le nez. Bien entendu, il n’avait aucun problème de vue…C’était pour le style, tu comprends ? Une lubie aussi débile que la dernière mais probablement moins que la prochaine.  Et comme à chaque fois, il abandonna, fixant son petit frère dans une moue silencieuse tout en se redressant. Lily Lily. Pourquoi est-ce que tu lui sembles si … hors de portée ?

En pleine réflexion, sa bulle éclata une nouvelle fois. Il pencha légèrement la tête et cligna des yeux le temps d'une seconde. Un grognement ?  Il arqua un sourcil…et ne put s’empêcher de sourire, amusé en entendant ce même grognement répété et provenant…du ventre de son petit frère. Il ferma son livre presque dans un geste décisif et repoussa ses affaires avant de se lever, retroussant ses manches.

«  Lily, t’as faim ? »

Son regard se porta brièvement sur l’horloge numérique du four puis sur lui.  Il allait pouvoir se rendre utile et marqué des points ~ Il se dirigea vers les armoires, presque ému qu’une si belle occasion se présente. Il avait déjà pris sa décision de toute évidence, sans avoir entendu sa réponse et fouillait dans les placards.

« Tu sais … après autant de temps, je ne connais toujours pas ton plat préféré . »

Il se gratta la nuque, tournant légèrement son visage  pour l'observer par dessus son épaule, lui souriant ensuite, presque gêné… Et dévia à nouveau dans un léger « eheh » murmuré. Aaah il le savait au fond, que ce dimanche lui apporterait l'occasion de partager quelque chose avec lui.

Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: amour fraternel et petit plat ♥ Little Lily   Dim 20 Oct - 20:55


Amour fraternel... amour alimentaire ?


Je suis emmitouflé jusqu’au nez dans mon gros pull rouge. Le genre de pull que vous gardez pour la maison car il est proprement importable à l’extérieur. Surtout qu’il est surdimensionné pour moi. Je devrais prendre du poids… je le sais. Mon médecin me l’a suffisamment répété pour que j’ai capté. Mais je n’ai pas envie de m’y intéresser. Je trouve que mon poids est bien comme il est. Les choses n’ont pas besoin de changer. Il y a déjà assez de chamboulements comme ça dans ma vie. Le Japon, la nouvelle école, ma nouvelle… « famille »… Ouais, pas besoin d’en rajouter une couche.

Enfin, peu importe. Je tire sur les manches de mon pull pour que mes mains soient cachées. J’arrive pas à comprendre pourquoi j’ai autant froid alors qu’on est déjà en avril. Je dois pas être normal. Je regarde vaguement la télé. Je n’ai jamais aimé ses émissions idiotes sur les stars… Je comprends pas trop tout cet engouement pour la K-Pop… je pense qu’à force d’entraînements intensifs d’athlétisme, je me suis mis à côté de la plaque de tout ce qui est « à la mode ». J’ai l’impression de devoir un peu rattraper mon retard. Je me reconcentre sur l’écran en face de moi. Une émission à l’eau de rose… je jette un rapide coup d’œil à Mikio. C’est bon, il ne regarde pas. Okay, j’aime les trucs romantiques. Personne ne le sait… surtout parce que personne n’y fait attention.

Mon ventre grogne. Une fois. Deux fois. Non mais quel idée a eu mon père de me laisser seul à la maison aujourd’hui, sans rien me laisser à réchauffer ?! Il le sait pourtant que je suis incapable de faire cuire un œuf… Même si depuis quelques temps, je m’améliore grâce à des cours particuliers de Myungsoo. Je peux quand même pas demander à Mikio de cuisiner… Non, impossible pour moi. Je me renfonce un peu plus dans le canapé. Je pourrais peut-être commander quelque chose à manger ? Bahhh, c’est cher et pas toujours très bon… Contrairement à ce que fait Mikio… Rahh, c’est une impasse !

Grognement. Encore. Quand tout à coup, la voix de la délivrance : « Lily, t’as faim ? » Alléluia ! J’ai presque des larmes d’émotions aux coins des yeux ! Comment peut-il lire dans mon esprit ?! Ah… quoi que… il a peut-être simplement entendu les grognements de mon ventre… Mais à ce moment, je m’en fous complètement ! Tant que j’ai quelque chose de bon à manger… Je regarderai même pas les calories que j’engloutirai, promis !

Je le suis du regard. Je dois sûrement avoir des yeux de chiens battus… C’est plus fort que moi. Peut-être que c’est vrai, si tu veux tenir un homme en laisse, occupe-toi de son estomac… Ah… il veut savoir mon plat préféré… ? Comment lui dire que je le sais même pas moi-même ? Je me suis jamais vraiment posé la question. J’ai trop l’habitude de regarder l’aliment le plus saint et le moins graisseux que celui que j’aime le plus… Il me pose une colle avec sa question. Je me lève et vais tranquillement le rejoindre à la cuisine. C’est la moindre chose que je puisse faire pour quelqu’un qui cuisine pour moi, non ? Je fais la moue, réfléchissant. Qu’est-ce que j’avais envie de manger ? « Des crêpes… » Je murmure, juste à côté de lui. Je me sens mal à l’aise de lui demander de faire ça pour moi. Et en même temps, je me dis que des crêpes, ce n’est pas si dur à faire, non ? J’ai pas demandé un truc trop compliqué… « Je vais t’aider. » Oh merde… si mon père nous voyait, je l’imaginer très bien déblatérer des conneries comme quoi son fils chéri a mûrit et accepte son frère… Je fis semblant que cette situation est totalement banale en chopant un tablier accroché au mur. Je l’enfile et l’attache dans mon dos, sans oser regarder Mikio.


Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: amour fraternel et petit plat ♥ Little Lily   Lun 21 Oct - 10:42




Lily & Mikio ♥

Il suffit d'une étincelle venant de Lily pour allumer le feu de l'amour fraternel de Mikio. - Lily.


Au fond, il ne connaissait que peu choses à propos de Lily.  Et ce peu qu’il savait, il le devait à son père ou aux informations qu’il avait découvertes de lui-même, prenant bien soin de les noter dans un coin de sa tête. Qu’il aimait les films à l’eau de rose ou qu’il était frileux, ses fréquentations à l’école…ou même qu’il devrait reprendre du poids, il aurait aimé le savoir. Surtout reprendre du poids. Mais qui voudrait d’un Mikio qui surveille votre régime alimentaire 7j/7 ? Il le connaissait... Qu’est-ce qu’il savait au juste ? Sa moyenne ? Simplement parce qu’ils étaient dans la même classe. Un bout de son passé … et semblait apprécier sa cuisine. Du moins, il ne s’en était jamais plaint, ne l’avait pourtant jamais réclamé.

Au bout d’une heure de totale ignorance, pour un hyperactif coincé le cul sur une chaise, ça ne valait pas mieux que l’école…C’était presque insoutenable. Lily semblait s’être plongé dans l’un ou l’autre programme télévisé…et se moquait bien de sa présence ou non dans la pièce. Aish, échec total.  Espérant maintenant qu’il puisse se rattraper sur la cuisine. D’ailleurs, s’il avait su pour MyungSoo, il aurait probablement boudé. Pourquoi…ce n’était pas à lui qu’il avait demandé ? Peut-être pour éviter un autre de ses câlins impulsifs ? Va savoir. Ce n’était pas de sa faute après tout, si Lily était adorable. Il n’y avait qu’à voir sa mine de chien battu quand il lui proposa de manger. Il dut ravaler sa salive et détourner les yeux, remontant ses lunettes – qu’il persistait à garder sur le nez- plus par mauvaise habitude qu’une recherche d’un quelconque style. Style qu’il n’avait jamais eu. Ce pull rouge que Lily portait  lui correspondait bien plus, Miki était grand et pourtant, semblait aimer porter des pulls trop long, n’accentuant que plus sa grandeur. Peut-être qu’il grandira encore… Il aurait pu être basketteur, ayant malheureusement des vues sur une autre discipline. Même s’il prétextait son trop plein d’énergie, son père n’aurait pas accepté un second club, au vu de ses notes un peu trop en baisse dernièrement. De toute façon… Il était bien trop occupé en tant que grand-frère… Avec tout ce que Lily demandait, hum.

Les manches retroussées, il fut content de voir que leurs pères avaient pensé à remplir suffisamment les armoires, repoussant légèrement les conserves pour détailler rapidement la liste des courses.  Puis s’arrêta dans son geste et baissa lentement ses mains, notant sa présence juste à côté. Les posant contre le plan de travail, il reporta son regard sur lui…avant de sourire à son murmure, hochant la tête vivement. Bien qu’il aurait pu demander quelque chose de plus compliqué, il était heureux…Heureux d’un rien. Heureux pour un mois. Tout simplement parce qu’il connaissait son plat préféré.

S’il s’attendait à ça… Il se proposait pour l’aider. Son premier réflexe fut de lever légèrement sa main pour lui dire que ce n’était pas la peine mais lorsqu’il attrapa le tablier… Aucun son ne sortit de ses lèvres. Ca voulait dire…Qu’ils allaient préparés quelque chose "ensemble" ?

«  …oh… c’est la première fois que tu … »

Qu’il…quoi ? se proposait ?  Il n’en savait trop rien…mais c’était une victoire… Pour sûûr que c’était les lunettes, les remontant cette fois dans un effet de style avec son sourire de vainqueur toujours présent. Que Lily ne le regardait pas à l’instant ? Oui oui, il ne le remarqua ... qu’ensuite. Il cligna des yeux en le voyant faire et se plaça derrière lui, pokant ses mains doucement et à plusieurs reprises de ses deux index afin qu’il lui laisse nouer le nœud.

« Laisse-moi faire, laisse-moi faire~ »

Miki franchement… Toute fois, il venait de trouver son cadeau de Noël. Un tablier à sa tailleee.  …Le « i love Mikio » serait de trop, tu crois ?  Il résista. Il résista à l’envie de le prendre dans ses bras… Mais le fit tout de même. Très rapidement -et presque bizarrement- puis partit surtout sortir les plats en hauteur tout en lui demandant s’il voulait bien s'occuper des ingrédients qu'il lui énonça.  Il s’osa aussi à … entamer la discussion.

«  Lily...  C’est comment la Chine ? et tu t’y es habitué, au Japon ? »

Bien que par « Japon »… Il visait surtout sa nouvelle école et sa nouvelle « famille ».

Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: amour fraternel et petit plat ♥ Little Lily   Mar 22 Oct - 20:27


Amour fraternel... amour alimentaire ?


Je laisse Mikio attaché mon tablier. En fait, ce n’est pas vraiment comme si j’avais le choix. « Ouais… la première est la dernière si tu causes encore… » je murmure. Je sais même pas s’il a entendu. Il est beaucoup trop ahuri par ma proposition de l’aider pour y faire attention à mon avis. Nan mais vas-y, je suis pas un monstre ! Il cuisine pour moi, je peux au moins lui donner un petit coup de main, non ? Sinon, c’est de l’esclavagisme, même avec son consentement… et c’est puni par la loi. « Ne crois pas que ce sera une habitude » Ouais, il avait meilleur temps de pas pousser le bouchon trop loin, au risque je me braque complètement.

Bon… je crois que je suis dans un bon jour… Je m’y attendais un peu à ce que Miki me serre pas derrière… Je ne dis même pas un mot. Cela n’a duré que cinq secondes, j’imagine qu’il a fait un effort pour se retenir… donc je ferais un effort pour faire comme si rien ne s’était passé. Seulement pour aujourd’hui ! Faut pas que ça devienne une habitude non plus ! Nan mais après, il va choper la grosse tête, ce mec ! Rahhh si mon père était ici, il serait fier de mes efforts ! Euh… non, autant qu’il soit pas là… S’il était là, il prendrait une tonne de photos pour avoir des souvenirs de cet instant…. Et les afficherait partout dans la maison, heureux de ses fistons… D’ailleurs, en y pensant, on croirait presque un « Mikio plus âgé »… à croire que c’est ces deux-là qui sont véritablement père et fils… Et je vous dis pas ce que ça donne les deux dans la même pièce… rien que de m’en souvenir, je frissonne. Plus jamais. La prochaine fois, je fuie.

La Chine ? C’est quoi cette question bateau. La Chine me manque… c’est certain… avant, je ne l’avais quittée que pour des concours sportifs… pas plus de quelques jours, enfermé dans une chambre d’hôtel avec mes camardes ou sur un terrain d’athlétisme. Je ne connais rien d’autres des pays que j’ai « visité ». Mais le mal du pays n’est rien comparé à quel point le sport me manque. C’est dérisoire, même. Courir me manque. Sauter me manque. Même transpirer me manque… C’est con mais c’est plus fort que moi. Evidemment, je ne dirais pas ça à Mikio. Ce n’est pas vraiment ses affaires. Okay, Lily, rappelle-toi que tu es dans un « bon jour », fais un effort de communications comme n’importe quel humain est sensé faire ! Essaie d’être normal… enfin surtout gentil…

« Le Japon est bizarre… » Fait totalement véridique. D’ailleurs, les Japonais, ont-ils un sens du goût ?! Nan mais sérieusement, ils inventent des trucs ignobles des fois !!! Le coup du caramel au nattô, je m’en souviendrai toute ma vie ! Merci papa pour tes « découvertes de la vie », je ne te ferais plus jamais confiance ! « Je n’aime pas le nattô… » Fallait pas attendre plus de ma part. Si je deviens trop gentil en un coup, ça risque de le choquer et de le détraquer ce pauvre petit Mikio, faut y aller doucement. Okay, c’est une excuse bidon. « En Chine… les choses étaient plus simples… » C’est sûr. Tout d’abord parce que malgré tout, je parle mieux mandarin que japonais… et que la culture japonaise et ses coutumes me dépassent complètement. Ce qui est normal.

J’accumule les ingrédients qu’il me dicte sur le plan de travail. On a vraiment besoin de tout ça pour faire des crêpes ?! Je croyais que c’était juste de la farine et de l’eau… Il manque plus que la farine. Tout en haut du placard. Je sais bien que je pourrais demander à Mikio. Il est milles fois assez grand pour le choper sans problème. Mais j’ai ma fierté. Je m’étire sur la pointe des pieds pour attraper le paquet de farine, le touche du bout du doigt… encore un peu, un millimètre… et hop, attrapé ! J’ai juste oublié de retenir le paquet quand il arrivait sur moi. Et pof par terre le paquet. Et vous savez ce que fait un paquet de farine qui tombe par terre brutalement ? Il éclate. Ouais, je voulais redécorer la cuisine… et me repoudrer un peu le visage en passant… Merde. On en a partout… Je lâche une grosse injure en chinois. Heureusement qu’il ne comprend pas – enfin, je crois – mais bon, vu l’intonation, je pense que même lui aura compris que je ne récitais pas le nom latin de la farine.
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: amour fraternel et petit plat ♥ Little Lily   Mer 23 Oct - 13:55




Lily & Mikio ♥

Il suffit d'une étincelle venant de Lily pour allumer le feu de l'amour fraternel de Mikio. - Lily.


Mikio ne lui laissait pas vraiment beaucoup le choix, non… Plutôt du genre à imposer sa présence que de demander la permission. De toute façon, il savait bien que s’il attendait une quelconque permission, il ne l’obtiendrait pas. C’était pour l’instant le seul moyen qu’il avait de s’incruster dans sa vie, toujours en recherche d’une approche plus concluante.

Il l'avait entendu…seulement avec le temps, il n’en prenait plus compte et ignorait les pics. Pour Mikio, ses mots n’étaient qu’une façade puisqu’au final, il le laissait tout de même faire et ne l’avait jamais repoussé brusquement. Il noua rapidement le tablier et n’en perdit pas son sourire. Pourtant, il l’espérait lui, que ça devienne une habitude, étant presque à lui proposer de préparer le repas le soir avec lui…Mais c’était trop tôt, n’étant pas sûr qu’ils étaient prêt à franchir ce cap.  Pour toute réponse ? Un câlin de cinq secondes, voulant tout dire. Le silence qui suivit ensuite le surprit presque…se demandant si c’était une évolution. Tout ce que lui autorisait petit à petit Lily…Miki le considérait comme acquis ~

S’il n’avait pas brisé la glace …est-ce que Lily l’aurait fait ? Il lui semblait un peu moins sur la défensive qu’à l’habitude. Et il fallait bien commencer quelque part non ? Ok, peut-être que lui rappeler qu’il n’était pas dans son pays d’origine n’était pas la meilleure des questions… Mais il était maladroit et ça ne datait pas d’hier. Néanmoins, l’idée de préparer des crêpes dans le silence le plus complet n’avait rien de réjouissant pour quelqu’un qui détestait le silence. Puis, la Chine, lui il n’y avait jamais mis les pieds et n’avait jamais voyagé ni quitté le sol Nippon. Il n’avait que le japonais en bagage et un anglais très approximatif, un peu restreint au niveau des langues… et à l’époque, son père était un père célibataire, pour joindre les deux bouts, c’était déjà un peu plus difficile. Peut-être qu’ils pourraient partir tous les quatre ses vacances… Pour sûr qu’il appréciait beaucoup son beau-père. Mouais… Arrête de rêver Miki. La tête légèrement relevée et les yeux dans le vide, il la secoua légèrement comme pour s’enlever cette idée, la voix de Lily l’ayant vite ramenée sur terre. … Il n’y avait rien de bizarre au Japon ! Il- bon, il n’était pas un bon exemple et pour ce qui est du nattô… Il ne voyait pas vraiment. L’odeur et l’aspect sans doute mais ce n’était pas si mauvais.

«  Hn. Ca a un aspect plutôt repoussant. C’est vrai que les étrangers n’aiment pas forcément mais c’est une habitude… Et puis, tu sais, c’est très nutritif ! »

Mais la nourriture ne devait pas être la même en Chine... Oh, il essayerait de lui préparer des plats de son pays ! Tu vois, il n’avait pas de si mauvaises idées. Il comprenait que ce soit dépaysant ou qu’il ait du mal à s’y faire, surtout s’il ne voulait pas quitter la Chine. Déménager du jour au lendemain et voir débarquer deux personnes dans sa vie aussi rapidement, c’était un peu déboussolant – bon, Mikio s’y était vite fait.  Mais Mikio s’adaptait très vite au milieu dans lequel il évoluait, il était juste un peu envahissant, plus à l’aise aussi.  Il installa le plat sur le plan de travail et la balance, cherchant de toute évidence quelque chose dans les tiroirs…S’il n’y avait que de l’eau et de la farine, ils feraient du pain.

« Tu n’étais jamais venu…au Japon avant ? Ca sera plus simple avec le temps…  Mais tu parles très bien japonais ! Et c’est plutôt intéressant, d’apprendre d’autres coutumes. »

Enfin, il disait en supposant. Lily, tu fais la ballerine ? Il n’eut pas le temps d’agir, n’avait même pas remarqué, ou plutôt, trop tard. Il vit le paquet dans sa chute et exploser à ses pieds, provoquant un joli nuage de farine qui le fit surtout tousser et plisser les yeux, les rouvrant sur un …Lily tout blanc.

«  T’en as un peu…sur toi… »

Un peu. C'était le cas de le dire. Hum. Il dut se mordre la lèvre pour ne pas rire en l’entendant jurer, ramenant même son poignet contre avant de venir…essuyer légèrement sa joue, la farine s’étalant surtout, frottant un peu plus… Ca partait d’une bonne intention.

Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: amour fraternel et petit plat ♥ Little Lily   Dim 27 Oct - 11:02


Amour fraternel... amour alimentaire ?


Je remarque bien que Mikio essaie de m’aider à retirer toute cette farine… bien qu’au final, il fait que l’étaler. Je dois être absolument magnifique à voir ! Rahh, sans compter que cela me chatouille atrocement le nez ! J’éternue. Une fois, puis deux. Ça ne veut pas s’arrêter. Rahhhh ! C’est vraiment ma veine ! Je devrais jouer au loto aujourd’hui, peut-être que je gagnerais le pactole ! Je m’écarte de lui et éternue encore une fois. « Je… vais me changer… vite… » En fait, la farine, c’est pire que le sable ! Et c’est pas peu dire. Ça c’est déjà infiltré partout. Je dirais même que je pourrais parier en avoir dans mon boxer. Je grimace. « Et prendre une douche… »

Je lui tourne le dos et me dirige vers ma chambre… Elle est collée à celle de Mikio, sans compter qu’il y a une porte communicante entre les deux… Les crêpes attendront un petit moment, et du coup, Mikio aussi. Je vais directement vers mon armoire et tente de l’ouvrir. J’aurais pas dû la bourrer n’importe comment avec les vêtements propres. Heureusement que Papa ne voit pas ça, sinon, j’étais mort. Je tire un gros coup… et tout le contenu du tiroir, ainsi que le tiroir, finit par terre dans un gros fracas. Et merde. Bon, je rangerai ça après, j’ai trop faim pour le moment. Je chope rapidement un t-shirt au bol, un gros pull et un pantalon. Direction, la douche ! Je me déshabille et mets mes vêtements farineux dans le panier de linge sale… Papa va encore se poser des questions. Je file sous la douche. « MERDE !!! » L’eau chaude ! POURQUOI Y A PAS D’EAU CHAUDE ?! Y a un truc de pété ?! Rahhh, c’est mon jour de chance, décidément ! Je me dépêche de me savonner et le rincer pour sortir de là. Moi qui suis frileux de base… je vous laisse deviner dans quel état je suis… Vivement l’été. Je m’habille vite de mes vêtements propres.

Bon… après tout ça, la véritable question c’est… « Est-ce que j’ai le courage de retourner vers Mikio avec tout ça… ? » Non. Sérieusement, non. J’ai juste envie de faire la carpette devant la télévision avec une pile de crêpes… Sauf que la pile de crêpes, faut la faire… et j’ai un peu promis à Mikio – ou en tout cas lui faire croire – que je l’aidais… Et j’aime pas mentir. Je retourne donc vers lui, tête basse. J’ai encore les cheveux mouillés de la douche. Ouais, j’avais de la farine partout. Véritablement partout.

« Hmm… t’as pas un nouveau tablier ? J’ai mis l’autre au sale… » En y pensant, ça doit lui faire bizarre de m’entendre parler autant. Bah, s’il est pas content de ça, il a qu’à le dire. « Et… un autre paquet de farine parce que… » Je me sens pas trop de tout ramasser par terre pour faire des crêpes… Question d’hygiène, pour ceux qui se demandent pourquoi. Mon ventre grogne un gros coup. C’est vrai qu’avec toutes ses aventures, je n’ai toujours pas mangé… Je fais la moue. Si seulement je pouvais claquer des doigts et que tout soit fait ! La cuisine et moi, ça fait huit. Malgré les cours que Myungsoo me donne pour m’améliorer, c’est loin d’être ma tasse de thé… Mais disons que je déteste dépendre des autres… J’aime me débrouiller seul. Question d’habitude…et de fierté. C’est comme ça que j’ai grandi depuis tout petit et ça risque d’être dur de me faire changer. Même si Mikio mets tout son cœur pour que je me repose un peu sur lui. Je me sens presque un peu désolé pour lui… Il attend quelque chose qui peut-être ne viendra jamais.


Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: amour fraternel et petit plat ♥ Little Lily   Mar 29 Oct - 19:21




Lily & Mikio ♥

Il suffit d'une étincelle venant de Lily pour allumer le feu de l'amour fraternel de Mikio. - Lily.


Et il se retrouva debout dans la cuisine, à l’observer disparaitre par l’une des portes de la maison. Il en aurait presque tendu la main vers lui dans une pseudo scène dramatique. Mais bon. Il en faisait trop, son père le lui répétait souvent. Le destin cherchait vraiment à le tester hn ? Il soupira et s’appuya contre le plan de travail, détaillant l’état de la cuisine dans une moue. Un désastre… Ca résumait un peu leur tentative. Mikio, un vrai ascenseur émotif. Si plus tôt son cœur s’était gonflé d’une joie immense de voir son demi-frère se proposer à l’aider, le voir disparaitre l’abattait, se demandant même s’il redescendrait.
Evidemment, qu’il ne resta pas les bras croisés à l’attendre –bon il aurait très bien pu- mais Lily avait faim non ? Et puis il était resté inactif trop longtemps, se redressant dans un « yosh » pour se redonner de la motivation. Il ramassa le paquet de farine devenu inutilisable et éternua, rendant ses lunettes couvertes de farine… se résignant à –enfin- les enlever.  Il alla chercher le balai, s’arrêtant une fraction de seconde en entendant du bruit à l’étage. …Non Mikio, Lily avait passé l’âge qu’on vienne lui demander si tout allait bien et ça n’allait sûrement pas arranger leur relation. Idée qu’il chassa tout en nettoyant le sol de la cuisine et le plan de travail rapidement. Il bénit son père de faire autant de réserve de nourriture… A moins que ce soit une erreur de sa part, trouvant un autre paquet de farine qui prit place au côté des autres ingrédients de la recette. Supposant qu’il soit toujours sous la douche… Il s’occupa de la préparation.
Lily n’avait pas vraiment promis…alors il fut un peu surpris en l’entendant revenir, posant la poêle sur la plaque électrique. Il n’en fallut pas plus pour lui faire retrouver le sourire, sans pour autant s’être arrêté de bouger. Un tablier ? Il pencha la tête et remarqua lui-même que depuis le début, il n’en avait pas mis, hochant négativement la tête.

« hn hn, c’est rare que quelqu’un cuisine avec moi. Et puis  ce serait idiot que tu te salisses encore une fois. »

Surprotecteur bonjour. De toute manière, il lui désigna la pâte à crêpe pour lui montrer qu’il s’en était chargé avant de commencer la cuisson des premières, à entendre son ventre…il avait bien fait. Il tourna de temps à autre son visage vers lui pour s’arrêter quelques secondes sur…ses cheveux. Lily, t’es pas sérieux… Il plissa les yeux, dans une moue contrariée, montrant de toute évidence que quelque chose le titillait. A être aussi expressif, Miki n’arrivait jamais à cacher ce qu’il pensait vraiment. On pourrait trouver ça touchant…Mais parfois c’était presque embarrassant. Il ouvrit la bouche, mais ne dit rien. Seulement, au bout de quelques minutes, il l’invita à prendre sa place de cuisinier aux fourneaux, le décalant en simplement posant ses mains sur ses épaules. Il essaie de faire des efforts, seulement des fois, c’était juste…plus fort que lui. ...Lily, tu lui tends une perche quand même.

«  tu peux t’occuper de la cuisson deux minutes ?  »

Oui … Comme s’il lui laissait le choix, quittant déjà la cuisine pour se diriger vers l’étage. Il put d’ailleurs constater -très rapidement- la pile de vêtements au sol dans la chambre Lily en passant prendre quelque chose dans la salle de bain. Comment voulait-il qu’il ne le prenne pas pour un bébé… Bébé dans le sens adorable du terme. Il réapparut dans la cuisine en posant une serviette sur la tête de son demi-frère, lui cachant probablement un peu la vue.

« Tu sais, si tu veux que je sois moins collant…tu devrais faire plus attention à toi. »

Sinon, il le ferait sans lui demander son avis, aujourd’hui était un bon exemple. Il aura beau grogner, ou le repousser, Miki n’était pas prêt de lui accorder l’indépendance qu’il cherchait tant. Il observa par-dessus son épaule l’état de leur dîner, frottant ses cheveux humides. On pourrait presque croire à une relation de petit frère et grand frère, le faisant d'autant plus sourire. Profite Miki ~ Lily semblait bien trop clément pour que ça ne dure.

Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: amour fraternel et petit plat ♥ Little Lily   Sam 2 Nov - 21:23


Amour fraternel... amour alimentaire ?


Ahh… Mikio avait avancé sans moi. C’est peut-être la meilleure solution. Je ne devrais décidément pas m’approcher des cuisines. Je fais que des catastrophes. Je le regarde partir je ne sais où un peu paniqué. Moi, m’occuper de la cuisson ? Même trente secondes me paraissent bien trop long ! Je me mords la lèvre inférieure. Mikio a sûrement fait une connerie de me laisser là tout seul avec la bouffe… Bon, on se calme Lily, regarde attentivement la poêle. Ne la lâche pas du regard… ça risque pas de cramer en une seconde, non ? Je fixe du regard la futur crêpe qui sera bientôt dans mon ventre… enfin je l’espère… si je rate la « surveillance de la cuisson »… mon ventre pourra crier encore famine un moment.

Je sursaute légèrement quand je sens quelque chose sur ma tête. Je porte ma main à mes cheveux et sens une serviette. Mes doigts s’y agrippent par réflexe pendant que je comprends ce qu’il se passe. Oh… comment ne pas être touché par ça ? Impossible. Je suis loin d’avoir un cœur de pierre… Je me sens mal de le rejeter tout le temps mais… je ne peux pas faire autrement. Cela me rend mal à l’aise tant d’attention. Pas l’habitude, certains disent… Mais comment voulez-vous que je réagisse à de telles choses ? Mikio est trop… trop démonstratif, trop collant, trop gentil, trop… tout. Trop heureux ? On dirait qu’il rayonne de partout quand il sourit. Ne vous moquez pas de moi ! J’ai vraiment l’impression qu’il m’éblouie… Il est trop différent de moi. Je suis con mais… il plaît tellement à mon père, que j’ai presque peur qu’il prenne ma place. Ouais, je sais, c’est totalement stupide. J’en suis conscient. Mais cette angoisse, autant stupide qu’elle soit, ne veut pas s’arracher à moi. Je ne peux pas lutter contre ça. Je ne peux pas lutter contre Mikio.

Je baisse la tête, fuyant son regard, profitant de la serviette comme barrière. Je me sèche distraitement les cheveux. Pas besoin que Mikio le dise, j’avais bien compris qu’il n’avait pas fini de me traiter comme un bébé. Mais… est-ce que j’ai vraiment envie qu’il arrête ? Cela fait bientôt… six mois que nos deux « bouts de famille » ont emménagés ensembles. Six mois qu’il essaie de percer ma barrière de « petit frère récalcitrant ». Même si au début, j’avoue qu’il ne me voyait pas vraiment. J’étais toujours enfermé dans ma chambre et je ne sortais que pour mes séances de rééducation. Il m’a vu au fond du trou… ou plutôt entrevu. Je me demande où il puise l’énergie pour ne pas abandonner…

Je cache un peu plus mon visage derrière les pans de la serviette. Je… j’ai vraiment envie de faire un pas dans sa direction… Juste un petit… Mais pourquoi ? Pour pas qu’il se décourage et qu’il continue à venir vers moi ? C’est complètement égoïste de ma part de vouloir qu’il fasse encore attention à moi alors que je ne lui donne rien en retour… Mais je ne sais pas comment on devrait se comporter avec son « grand-frère », j’ignore tous des relations fraternelles et tout ce bazar… Je ne sais pas trop si je devrai m’y aventurer. Jusqu’à maintenant, je m’y suis toujours refuser… Mais Mikio semble tellement décidé que… je doute… « Je… » Je ne sais même pas ce que je vais lui dire, ça juste envie de sortir, comme ça… Enfin, avant que je sens un truc bizarre. « Ça crame ! » Je lève brusquement la tête et jette un regard à la poêle. C’était… noir. Je ne peux pas m’empêcher de gémir de frustration… Je crève de faim, moi ! « Si proche du but… » de me remplir l’estomac, cela s’entend.
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: amour fraternel et petit plat ♥ Little Lily   Dim 3 Nov - 21:11




Lily & Mikio ♥

Il suffit d'une étincelle venant de Lily pour allumer le feu de l'amour fraternel de Mikio. - Lily.


Il pencha légèrement la tête, comme pour tenter de voir l’expression de son visage mais tout ce qu’il put apercevoir, c’était la courbe de sa joue. Lily est quelqu’un de silencieux…Plus silencieux que Mikio c’était certain alors parfois, il avait un peu de mal à savoir ce qu’il pensait. Pourtant il n’avait pas besoin de mot pour comprendre quand il le touchait ne serait-ce qu’un peu, le motivant à faire le pas suivant vers lui. Il fallait bien plus que ça pour se débarrasser de lui. Il fallait… le blesser. Trouver quelque chose qui le toucherait au point de le faire se recroqueviller. Alors, seulement, il deviendrait plus craintif à l’idée d’avancer vers la personne. Jusqu’à présent, Lily l’avait seulement repoussé, et avec de moins en moins de force.

Il retira ses doigts et lâcha le tissu éponge pour le laisser faire. « Je » ? Il resta en suspend, ses mains presque posées sur les épaules de son demi-frère, il s’abstint au dernier moment, ses bras revenant le long de son corps. Six mois auparavant… il ne lui aurait jamais proposé de faire des crêpes. Et ne l’aurait pas non plus laissé l’enlacer une fraction de seconde. Peut-être que dans six autre mois, Lily viendrait lui confier sa relation secrète avec Kwang Ho ou lui demander de le réconforter parce qu’il a fait un cauchemar. … … Oui bon, il espérait beaucoup, beaucoup trop. Même si leur relation évoluait dans le bon sens, Mikio devra bien se résigner à abandonner toutes les choses qu’il voulait faire avec son « frère désiré » étant petit. Ce qui passait pour mignon entre deux enfants pouvait vite paraître bizarre quand ils sont pratiquement adultes. Il pouvait toujours le protéger des gens qui l’emmerdaient. Il était grand, ça dissuadait …parfois. Mais dès l’année prochaine, ils ne seront plus dans la même école. Un sujet qu’il ne voulait pas vraiment aborder, ayant déjà détourné plusieurs fois le sujet à table. Même si l’idée de quitter le lycée afin de faire ce qui lui plaisait l’enchantait, ça voulait aussi dire que Lily prendrait un chemin différent. Ils ne partageront plus même chemin pour aller en cours. Et… Et c’était hors de question. Peut-être que s’il redoublait…Et que Lily redoublait alors…Ils resteraient ensemble encore un an. … Très brillante idée Miki, ton père en serait ravi.

« ça crame ». Il en sursauta et cligna des yeux pour se souvenir qu’ils étaient en effet entrain de cuisiner. Il tendit directement le bras vers la poêle dans une grimace et dut jeter leur crêpe, reprenant la place de cuisinier dans un sourire d’excuse. … Il était mignon, son petit frère grognon.

« Ma faute, je t’avais recouvert les yeux ~ »

Elle ne comptait paas ~ Et à l’entendre… Mikio avait intérêt à se dépêcher, s’il voulait gagner des points. Lorsqu’il déposa finalement la suivante sur une assiette, il la repoussa légèrement en direction de Lily en le fixant. En le fixant intensément et en silence. Sans son sourire de perpétuel idiot scotché aux lèvres. Un Miki sérieux, ça change hn ? Attendant probablement quelque chose de sa part. Du bout de son index, il poussa encore un peu l’assiette, comme si ce n’était pas suffisamment clair.

« … J’y ai mis tout mon amour. »

Et il sourit de nouveau, gonflant presque le torse, armé de sa spatule. Plus tard… Il s’invitera chez toi pour te faire des crêpes et te tripoter la taille pour être certain que tu n’as pas perdu de poids. A croire que la cuisine était son destin…qui allait le lier à Lily si ce dernier continuait à foirer les cuissons.
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Contenu sponsorisé desu





MessageSujet: Re: amour fraternel et petit plat ♥ Little Lily   

Revenir en haut Aller en bas
 

amour fraternel et petit plat ♥ Little Lily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Souvenirs et amour fraternel [ ft. Mathis de Fontanges ]
» Manu un amour de petit York x Cairn, 9 ans CSP adopté
» Un petit mot d'amour!
» Petit tiroir secret
» Un petit Evoli!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You and Us ::  :: Sujets Abandonnés-