.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La petite fringale [pv Tsuruki Ritsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 25/10/2013
Messages : 358

MessageSujet: La petite fringale [pv Tsuruki Ritsu]   Lun 4 Nov - 11:10

Depuis dix minutes, mon estomac me rappelle à la raison. A croire qu'il ne veut pas me laisser en paix pour moi étudier bien au calme. Dans la pièce à côté, hyeong est étrangement entrain de travailler sur un cours. Enfin, je me laisse croire qu'il travaille. Il y a un silence studieux chez nous depuis quelques temps. Peut être a-t-il décidé de me faire plaisir, même si je n'y crois pas trop. N'y tenant plus d'entendre ce bruit de gargouillement, je décide de me rendre dans la cuisine pour manger un truc. J'ai juste peur de trouver les placards vides et le frigo remplit d'autres choses que de nourriture.

Devant le freezer, je ferme les yeux et ouvre la porte. Une grimace se dessine sur mon visage, j'aurai dû le parier avec quelqu'un. Que des bouteilles d'alcools. Je cherche un peu après un truc à me mettre sous la dent. Mais rien, sauf des bouteilles à perde de vue. Ca doit être sa façon à lui de me faire comprendre qu'il ne changera pas. Dans un soupir, je regarde dans les placards qui sont bien entendu vide. Je pose mon front contre la porte avant de me décider d'aller faire des commissions car si je dois attendre Kwang Ho pour me nourrir, je risque de mourir de faim avant noël.

Le magasin le plus proche se trouve à une bonne demi heure à pied de chez nous. Ce qui me permets de réfléchir à ce que je vais bien pouvoir acheter. Vu que je lui ai promis de lui faire gouter des plats français, c'est avec un sourire aux lèvres que je passe les portes automatiques du supermarché.

Le chariot devant moi, je flâne dans les rayons cherchant un peu de tout. Regardant les prix, attrapant des boissons non alcoolisés. Ce qui est pratique quand on a un frère leader d'un gang, c'est qu'on peut se permettre d'acheter tout et n'importe quoi. Vu que c'est lui qui paye avec l'argent qu'il a. Bon, j'avoue, je lui ai piqué une liasse de billet dans sa veste mais il ne s'en apercevra pas. Puis, c'est pas avec mon petit salaire de surveillant que j'arriverai à joindre les bouts, vu que l'université me coute pratiquement un rein.

Arrivé dans le rayon des céréales, je recherche après ma marque préféré. Je l'apperçois enfin. Comme un enfant, j’accélère ma vitesse en poussant devant moi la caddie. Pile au moment où je vais pour l'attraper, une main se dépose dessus aussi. Je lance mon regard le plus mauvais à ce voleur. Ce regard qui ne peut nier que je suis un Park.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: La petite fringale [pv Tsuruki Ritsu]   Lun 4 Nov - 20:54

On était quel jour ? Il était quelle heure ? Cela faisait un moment que Ritsu dormait sur son lit sans savoir combien de temps encore il allait rester là à essayer de lire un livre dont au final il faisait juste semblant de parcourir les lignes. Il se laissait en réalité porter par ses pensées. Masai le manquais pas mal, et il se demandait s’il le reverrait, s’il se souviendrait de lui. Il était rentrée de Corée et n’avait pas encore eut l’opportunité de le croiser. Ils étaient pourtant dans la même classe, mais apparemment, il était toujours aussi discret… Discret. Voilà ce qu’il avait toujours été dans le fond. Aussi invisible qu’il pouvait l’être, quand quelqu’un venait le voir, il se disait qu’il devait posséder un don. Il avait toujours été timide, comme si s’approcher des autres était quelque chose d’aussi difficile que de grimper l’Everest. Et puis il s’était habitué à cette espèce de vie solitaire. Sa mère était la personne qu’il voyait le plus d’ailleurs à la maison. Son père était rarement là, rentrant très tard le soir, et partant très tôt le matin. Tout ce qu’il recevait de sa part était un baiser le matin et un baiser le soir sur son front.

Quand il vit qu’il était 16h, son ventre se mit à gargouiller. Il déglutit. Il avait faim. Avait-il seulement manger ce midi ? Il ne savait plus. Sans doute oui, jamais il ne ratait un repas. Mais là il avait envie de sucré comme des gâteaux. Il se redressa sur son lit, se leva et quitta sa chambre pour descendre au rez de chaussée. Sa mère avait peut-être refait le plein de gâteaux dans les placards. En tout cas il l’espérait. Sauf que lorsqu’il ouvrit les placards, il remarqua qu’il n’y avait pas un seul gâteau. A ce moment précis, sa mère rentra dans la maison. Elle le rejoignit dans la cuisine, le serrant dans ses bras et lui demandant les banalités habituelles. Il lui fit remarquer qu’il n’y avait plus de gâteau. Elle qui était toujours prévoyante, elle se mit  à regarder d’elle-même  et se passant une main sur son visage, elle s’excusa auprès de son fils. Elle avait oublié de faire les courses. Ritsu lui sourit pour lui faire comprendre que ce n’était pas si grave et que la supérette du coin était encore ouverte à cette heure-ci.

Et c’est comme ça qu’il se retrouva à pousser le cadi dans ce mini supermarché. Ce n’était pas qu’il n’aimait pas faire les courses, mais… il trouvait ça très vite ennuyeux. Ceci dit, sa mère devait être pressée comme toujours. Alors il lui conseilla de répartir les tâches. Il lui dit qu’il allait chercher les gâteaux et autres condiments. Elle le laissa partir, allant de son côté chercher les légumes. Après les gâteaux, Ritsu se retrouva dans le rayon des céréales et ses préférées se trouvaient là sur l’étagère. Plus qu’un paquet ! Il allait être pour lui !!...

C’était ce qu’il pensait avant de voir une main s’abattre aussi sur le paquet… Surpris, il tourna la tête vers son adversaire. Il eut un frisson. Pourquoi il le regardait comme ça ??? Il avait fait quoi de mal ? Et puis, il l’avait vu avant… Non ? Il détourna les yeux, ne supportant pas plus la pression de ce regard. Il avait l'impression qu'il le perçait de part en part...

« W-Wae ?... » Ca l’avait pris d’un coup.  Comme toujours, il mélangeait un peu les deux langues quand il sentait son palpitant battre contre sa poitrine sous le stress, alors qu’un type malveillant semblait lui vouloir lui refaire la façade…. « Hum… Me regarde pas comme ça… j-j’ai rien fait de mal…» Et puis zut ! Il les voulait ces céréales ! Mais il voyait bien que le type en face de lui était costaud. « … C-C’est pas en me regardant comme ça que tu l’auras, ce paquet… » OH. MON. DIEU.  Il avait osé ! Lui qui d’habitude se contentait de ne rien dire et de jeter son habituel regard inexpressif. Il déglutit, jetant quelques regard à son adversaire mais ne pouvant vraiment pas soutenir ce genre de regard.

Et puis pourquoi il avait l’impression de l’avoir déjà vu quelque part…
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 25/10/2013
Messages : 358

MessageSujet: Re: La petite fringale [pv Tsuruki Ritsu]   Lun 11 Nov - 18:27

Le voleur parle. C'est déjà un bon point pour lui. Mais par contre, il ne faut pas que je me déconcentre. J'aurai la dernière boite même si pour ça, je dois le tuer. Pour toute réponse un grognement sort de mes lèvres. Il a bien fallut que ce soit à moi que ça arrive cette histoire. En temps normal, j'aurai rien dit et lui aurait laissé la prendre. Mais là, j'ai faim, très faim. Mon estomac pour le montrer se met à gargouiller. Ce qui me fait lever les yeux vers le plafond blanc du magasin.

Bon au grand maux les grands remèdes. Je souris victorieusement quand je décide de lui faire croire que je suis mon idiot de frère. Vu le quartier, il est assez connu puisqu'on est en plein sur son territoire. Si ça ne fonctionne pas, peut être lui demander de quel lycée il vient. Ca fonctionnera peut être ou pas.


Park Jae Sun"Je serai toi, je lâcherai cette boite. Sauf si tu veux que je joue un peu avec toi."

Qu'est-ce qu'il ferait? Ah oui. Je passe délicatement ma langue sur ma lèvre inférieur tout en continuant à lui lancer un regard noir. Peut être que... Je fais un pas en avant tout en la tenant au cas où. Maintenant, nos corps sont plus qu'à quelques centimètres l'un de l'autre. Doucement, je penche ma tête vers son oreille pour lui murmurer tout en lui touchant les fesses et en me disant intérieurement que c'est pour la bonne cause.

Park Jae Sun" Je suis le Roi."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Contenu sponsorisé desu





MessageSujet: Re: La petite fringale [pv Tsuruki Ritsu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La petite fringale [pv Tsuruki Ritsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite fringale au milieu de la nuit. [Elanore d'Odelian]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» [Ruelles] Petite Mendiante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You and Us ::  :: Sujets Abandonnés-