.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I hate you, but...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: I hate you, but...    Lun 25 Nov - 21:36





Il est tard, encore une fois je noie ma solitude dans ce bar, avec des verres d'alcool. Je me sens pathétique comme ça, cela ne me ressemble pas, moi qui ai déjà surmonté tant d'épreuve. Pourquoi fallait-il que je tombe amoureux? Pourquoi mettre mis avec lui alors que j'avais bien vu qu'il jouait avec tout le monde, même moi... Petit à petit les larmes me montent aux yeux, plus jamais je ne veux ressentir ça, ce soir je veux seulement oublier...

Un petit bruit de porte se fait attendre. Très vite je sèche mes larmes pour que cette personne ne puisse pas voir et retourne à mon verre. Une voix familière se fait attendre me faisant déjà presque rager.

Lui, ici? Ce mec-là, bien que beau je ne pouvais pas le voir! C'était physique! Sa présence me dérange, sa voix également. Pourtant je ne veux pas m'énerver, pas ce soir, pas ici. Que devais-je faire? Lui adresser une " douce " parole de bienvenue ou tout simplement l'ignorer, ce qu'il mériterait car selon moi, il ne mérite aucun de mes mots venant de ma chaude voix.

Ma tête commence à tourner, je grogne à cette douleur mais je ne peux que m'en prendre à moi-même, en buvant je savais que cela se terminerait au minimum comme ça. J'entame pourtant mon 3 èmes verres qui je savais était bien trop pour moi, je ne tenais absolument pas l'alcool. Pourquoi me sentais-je presque bien à l'idée de boire bien que je susse cela minable? Peut-être que cela m'aidait à oublier.

L'alcool aidant un peu, je me tourne vers Kei et lui adresse mon plus beau sourire, qui, bien sûr était faux.

-Oh non... Qu'est-ce que tu fous là Keikette?

Oui j'avais l'habitude de lui donner ce surnom débile car je savais qu'il n'aimait pas.

-Mon Dieu, je sais pas pourquoi, ça doit être parce que je commence à être saoul mais je te trouverais presque attirant.

Je rigole me moquant ouvertement de lui. N'empêche, même si je le détestait, que j'avais envie de lui en coller une à chaque fois que je le voyais je ne pouvais pas le nier.
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Jung Kei desu

avatar


Date d'inscription : 03/10/2013
Messages : 238

MessageSujet: Re: I hate you, but...    Lun 25 Nov - 22:50


I hate you boy, that the one truth sorry

Ft — Lee Kyo



La journée avais été plus que chiante aujourd’hui entre exclusion des cours et mon père qui me prenais la tête j’en pouvais tout simplement plus j’étais comme qui dirais à bout, et j’avais besoin de me détendre. J’avais donc envoyé un message a Myung Soo pour savoir si il pouvait sortir mais ce dernier me dis que ce n’était pas possible ce soir, je soupirais donc un bon coup tant pis ce soir je sortirais seul ce qui n’est pas plus mal il faut dire. Je me changeai et pris des affaires qui comme toujours me mettais à mon avantage, non je n’étais pas prétentieux mais il fallait dire ce qui est…

J’attendis que mon père aille ce coucher pour sortir en toute discrétion pour éviter une énième querelle aujourd’hui, je n’avais vraiment pas la tête à ça. Une fois sortis j’arpentais les rues a la recherche d’une occupation intéressante, mais aller en boite ne m’intéressais pas aujourd’hui. Je pris la direction d’un bar sympa ou j’allais parfois avec mes potes pour me détendre.

Une fois arrivé à destination, je fis le tour de la salle qui n’était pas trop remplis, dans un sens tant mieux je n’aurais pas supporté les pots de colle aujourd’hui. Mon regard tomba sur une tête que je connaissais plutôt bien, Lee Kyo le mec qui m’insupporte le plus, je ne sais pas pourquoi mais entre lui et moi ça ne colle vraiment pas car mis a par des mots doux bourrés d’insulte et de caresse avec nos poings je ne voulais aucun contact avec ce type.

L’envie de faire demi-tours m’avait traversé l’esprit mais quitter un endroit où ce mec se trouvait était équivalant à lui donner de l’importance. Je m’assis donc à une distance raisonnable de lui, car il ne semblait pas bien surement était-il bourré et ne remarquerais donc pas ma présence. Je me commandai un verre de tequila et commença à me détendre enfin c’est ce que j’aurais fait si l’autre énergumène ne m’avait pas interpellé par ce surnom débile qu’il aimait tant « KeiKette ». Qu’est-ce que je pouvais haïr ce surnom débile.

« Ce que je fou t’intéresse maintenant Minimoys ? »

Je reportai mon attention sur le barman qui venait de me servir ma boisson que j’apportai doucement à mes lèvres, un soupir d’aise s’échappa de mes lèvres en sentant ce doux nectar glissé dans ma gorge. Je m’étais mis dans l’idée d’ignoré le dit « Minimoys » quand il sorti une phrase qui me fit légèrement grimacer accompagner d’un frisson.

« Brrr venant de toi je ne sais pas vraiment si je dois prendre cela comme un compliment ou une insulte, s’en est presque dégoutant mais je ne suis pas presque attirant mon cher je le suis et l’alcool n’est pas une excuse »

Finalement sa présence ici allait peut être me divertir et oublier ma journée plus que merdique. Je porta a nouveau mon verre a ma bouche ne cachant pas un sourire moqueur au coin de mes lèvres.

« Et puis je pourrais te retourner la question que fait tu ici ? »

La soirée promettait d'être longue





(c) MEI SUR APPLE SPRING



_________________


❝I hate what I've become,The nightmare's just begun,
I must confess that I feel like a monster !❝

BY TCHI ON APPEL SPRING


Dernière édition par Jung Kei le Ven 10 Jan - 1:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: I hate you, but...    Lun 25 Nov - 23:27

Je savais qu'aujourd'hui, cela aller être une " drôle " de journée mais je ne la voyais pas comme ça! Pourquoi se pensait-t-il aussi beau? Même la modestie il ne l'avait pas!

-Qu'est-ce que cela peut te foutre?

Bon en même temps, moi aussi je lui avais posé la question. L'alcool ne m'aidait pas à être sympathique, mais en même temps avec lui je ne pouvais pas l'être. Moi qui étais venu parce que je pensais à mon ex, là il était sûr que j'allais penser à autre chose. Avoir celui que l'on déteste près de soin n'est pas si mal finalement, il servira à me le faire oublier. Un jour on m'a dit que nos ennemies sont nos amis... Peut-être est-ce vrai dans un sens.

-Mais bon, salle journée et toi?

Oui je pouvais quand même de temps en temps être polis. Il n'était pas vraiment mon ennemi, on ne se supportait pas, c'est tout.

Je reporte mon attention sur mon verre et le finis. Maintenant, c'était sûr, j'allais mal. Boire n'était pas mon genre mais là je n'en pouvais vraiment plus. Pourtant, la sonnerie de mon portable se fait entendre, je le prends en main et réponds.

-Oui? Je suis dehors (...) non ne viens pas, ça va aller! Ne t'inquiète pas, je ne pense plus à lui... (...) Je t'adore, bonne nuit.

Je n'aimais pas mentir à mon meilleur ami mais, je ne voulais pas l'inquiéter également. Tout le monde savait dans l'école que j'étais sortis avec Kwang, alors bien souvent les gens me regardaient étrangement. C'était pour ça aussi que j'en avais marre, on me disait des fois que c'était bien fait pour moi qu'il m'est trompé, que je m'héritais mieux, que ce n'était pas un vrai mec... Dans tous les cas je leur disant de se mêler de leurs affaires car ça c'était ma vie privée. Les femmes elles, en profitaient pour me draguer, comme souvent je les repoussais et restait dans mon coin. Mais je m'énerver vite quand, des c*ns se moquaient de mon accent français, qu'ils aillent tous se faire f*utre!

Bien que ma tête tourne pas mal, je sentais sont regard posé sur moi. Cela me faisant doucement sourire car moqueur ou pas, il me prêtait de l'attention. J'attendais qu'il me fasse une remarque comme à sont habitude espérant juste qu'il n'utilise pas ce que je viens de dire au téléphone. Je ne savais pas si c'était à cause de l'alcool dans mon corps qui me faisait ça, mais j'avais étrangement chaud. Alors, s'en gêne je retire ma veste et la pose près de moi. Maintenant on pouvait voir mon beau corps, d'habitude j'en étais fière mais là j'en avais rien à faire. Je ne me sentais pas beau, je ne me sentais pas pure n'y  même bien.

-Bon pourquoi tu me regarde comme ça?

C'était lourd à force! Je sais pas si c'était de l'envie ou de la colère mais sérieusement, s'il me look qui le fasse discrètement merde! En plus ce soir je n'étais pas du tout de bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Jung Kei desu

avatar


Date d'inscription : 03/10/2013
Messages : 238

MessageSujet: Re: I hate you, but...    Mar 26 Nov - 13:07


I hate you boy, that the one truth sorry

Ft — Lee Kyo



Ca réponse comme je le m’y attendait c’était faite froide et agressive, même quand je suis sympas avec lui je me fais agresser quelle gros manque de politesse. Bon oui je n’étais pas bien placer pour l’ouvrir mais c’est vrai, bon après je ne pouvais pas lui en vouloir peut-être avait il lui aussi passé une sale journée ? Non pas que cela m’intéresse, même pas du tout à vrai dire, ce qui pouvais se passé dans la vie de ce mec ne m’intéressais aucunement. Mais bon sa réponse ne faisais que confirmer ce que je pensais lui aussi avait passé une sale journée, on dirait que c’est la mode en ce moment.

« Idem »

Je n’allais pas m’étaler sur le sujet et puis ce n’est pas comme si je pouvais lui confier ce qui n’allait pas à ce type, et je suis sûr qu’il irait faire écho de mes faiblesses à qui veux l’entendre juste pour pouvoir jubilé dans son coin. Quoi vous pensez que je ne lui fait pas confiance ? Et bien c’est exactement ça, je n’accordais aucun crédit a ce mec. Je reportai à nouveau ma boisson à mes et la fini d’une traite et m’en commanda un autre. Sur le côté je pu entendre le Minimoys répondre au téléphone et bien malgré moi j’entendais sa conversation. Je lâchai un soupir, je pus sans mal deviner qui était la fameuse personne à qui « il ne pensait plus » et cela me fit intérieurement rire, fut sa tête on pouvait deviner sans mal qu’il était venu pour se changer les idées et oublier mais cela n’était pas mes affaires c’était les sienne, son histoire avec Kwang Ho était leur problème et puis les histoires de cœur des gens très peu pour moi…

Je reportai mon regard sur Kyo, on dirait que l’alcool commençais son œuvre sur lui et je trouvais cela drôle, oui cela m’amusais les gens qui ne tienne pas l’alcool, mais lui devais en être conscient je pense ou tout du moins je l’espère pour lui. Il enleva sa veste et la posa prêt de lui, surement avait-il des bouffé de chaleur du à l’alcool qu’il avait consommé. Les regards des gens sur lui le rendait indiffèrent contrairement à d’habitude lui qui était si fier de son corps là le regard des gens le laissais totalement indiffèrent, chose plutôt rare. Il m’adressa à nouveau la parole comme d’habitude sur un ton agressif, tiens monsieur sentait mon regard mais pas celui des autres je crois que ce soir j’allais bien rigoler !

« Te regarder est interdit maintenant Minimoys ? C’est plus tôt marrant de te voir dans cet état, je ne comprends pas comment on peut être dans un état pareil à cause de quelqu’un »

Ce n’était le pied mais les deux pieds que j’avais mis dans le plat, je savais que cela allait le faire régir, cruel ? Méchant moi ? Oui je le suis mais dans le fond en le faisant s’énerver contre moi il penserait peut être à autre chose, comme vouloir me taper dessus ou m’insulté. Même avec la personne qui m’insupporte le plus dans le lycée y’a une part de gentillesse. Beurk m’a pensé m’écœura moi gentil avec ce mec non ce n’était tout simplement pas naturel. Mon verre de nouveau plein je le pris pour boire une gorger de ma boisson et je souris en sentant son regard mauvais posé sur moi je reposai mon verre et lui souris mine de rien.

« Un problème ? Ce que je viens de dire ne te plait pas ? »

Non je ne le provoquais pas du tout, maintenant à voir s’il répondrait a mes provocation…





(c) MEI SUR APPLE SPRING



_________________


❝I hate what I've become,The nightmare's just begun,
I must confess that I feel like a monster !❝

BY TCHI ON APPEL SPRING


Dernière édition par Jung Kei le Mer 27 Nov - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: I hate you, but...    Mer 27 Nov - 15:30

Je crois qu'il me cherche, n'a-t-il pas compris que ce n'était pas le moment? Qu'aujourd'hui plus qu'un autre jour je pouvais m'énerver très vite? De toute façon je suis sûr qu'il ne sait pas ce que c'est d'aimer, mais pour de vrai pas juste être attiré par quelqu'un!
Il m'énerve à se croire mieux que moi, à toujours essayer de me provoquer alors que je trouve, ce soir je n'ai pas été trop méchant, enfin pour une fois c'est rare avec moi.

Je le regarde méchamment, je ne compte pas laisser passer ça. Il pensait qu'avec ça il allait me faire du mal? Moi aussi je trouvais ça stupide de sombrer pour un amour perdu mais, je ne pouvais pas m'en empêcher. C'était plus fort que moi, en fait je crois que c'est juste parce qu'il c'était foutu de moi, de mes sentiments qui font que je vais mal. Aujourd'hui je ne suis plus sûr de rien.

-Si t'aime voir les gens dans un sale état c'est que tu es encore pire que ce que je pouvais penser.

Je m'arrête un instant, me demandant si je voulais poursuive. J'allais commencer à être méchant, enfin encore ce n'était vraiment rien ça.

-Sais-tu ce que sais d'être aimé et aimé? Se que c'est la passion, ou a tu un coeur de pierre? Je pense que cela m'étonnerait même pas, toi qui es si manipulateur, exacte? Mais je vais être gentil et te faire voir quelque chose.

Je prends une grande inspiration et me dis que je suis fou. Ce que j'allais faire allait me dégoûter, mais comme je l'ai dit je n'allais pas laisser passer et ce que je comptais faire allait le marquer.

Je m'avance doucement et me mets face à lui. Sans aucune, je place une de mes mains sur sa joue et sans aucune hésitation, sans aucune gêne je l'embrasse avec passion quelques secondes. Je me remets ensuite à ma place et fais presque comme si de rien était.

-Voilà, ça c'est de la passion. Je te rassure ce n'est pas de l'amour.

Je ne dirais pas que j'ai aimé le faire, mais cela ne m'a pas dégoûté, n'y même déranger plus que cela. Ce n'est pas l'alcool qui m'a aidé là, non... Je voulais le marquer, en bien ou en mal et apparemment, vu sa tête j'avais réussi. N'empêche, il avait lèvres douce! Je souris à cette douce penser qui pour une fois, venant de lui n'était pas mauvais.
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Jung Kei desu

avatar


Date d'inscription : 03/10/2013
Messages : 238

MessageSujet: Re: I hate you, but...    Mer 27 Nov - 22:33


I hate you boy, that the one truth sorry

Ft — Lee Kyo



Mon verre rencontra a nouveau mes lèvres pour m’abreuver de ma boisson, je le voyais s’énerver sur place et cela m’amusais bien que je ne devais pas, mais bon bien qu’il n’a pas été spécialement odieux avec moi pour une fois, c’est moi qui cherchais la « bagarre ». Je vis son regard noir ce posé sur moi, pas de doute je l’avais bien énervé le Minimoys, peut être aurais-je mieux fais de ne rien dire. Sa voix s’éleva pour me faire part de sa conclusion à mon égard, non pas que j’aimais voir les gens dans un sale état mais il faut dire que lui j’aimais particulièrement l’énerver. J’étais pire que ce qu’il pouvait penser ? Grand bien lui fasse je ne me suis jamais vraiment arrêter sur ce que les gens pouvais penser de moi.

Je n’arrêtais pas de le regarder lui montrant que mon attention était tout à lui, je l’écoutais et mon regard ce fis comment dire ? Sans émotions apparente, je ne voulais pas l’admettre mais sur ce point il n’avait pas du tout tort, je ne savais pas ce que signifiais aimer, plusieurs personne m’avais déjà dit leur amour à mon égard mais ne sachant pas aimer je les repoussais, aimer me faisais peur j’avais peur de ce sentiment que je ne comprenais pas et que je ne voulais pas comprendre et si c’était pour finir comme le Minimoys non merci. Je n’ai pas un cœur de pierre, ou du moins je ne pense pas en avoir un, je suis surtout quelqu’un qui met des barrières autour de lui pour ne pas être blesser par les gens, qu’ils ne rentrent pas dans ma bulle.

« Pour toi un manipulateur n’a forcément pas de cœur ? Je suis manipulateur certes, mais moi mon cœur je ne le laisse pas voir et je ne le donne pas à n’importe qui c’est tout »

Cela était dit, et je ne sais pas pourquoi je me suis senti presque obliger de lui expliquer la différence de nos ressentis respectifs sur notre façon d’aimer. Me montré quelque chose ? Qu’avait-il donc en tête ? Ma question muette eu rapidement une réponse. Sans que je ne mis attende je sentis ses lèvres sur les miennes, pour le coup je ne sus comment réagir trop surpris par son gestes. Son baiser remplis de passion ce qui me déstabilisa encore plus et m’empêchas d’effectuer tout mouvement, dans ma confusion j’eu quand même le temps d’apprécier un minimum la douceur de ses lèvres.

Ce qui me ramena a moi fus quand il ce détachât de moi, je le fixai et me balança que c’était « ca » la passion, il mit quand même un point d’honneur à préciser qu’il ni avait aucun amour dans ce baiser. Quand je repris mes esprits la première chose que je fis, était de lui mettre mon poing dans la figure, assez fort pour qu’il le sente passer, mais pas assez pour le faire tomber de sa chaise.

« Me montrer ? C’est ce qui t’a poussé à m’embrasser ? Encore heureux qu’il ni y’a pas d’amour j’aurais pensé que tu avais perdu la raison ! Je me demande même si ce n'est déjà pas le cas »

Je portai inconsciemment mes doigts à mes lèvres, j’avais toujours la sensation des siennes sur les mienne et ne put empêcher les yeux de se poser sur ses lèvres, malgré mes propos j’avais apprécié ce contact ce qu’il m’énerva encore plus, cela ne me dégoutait même pas c’est ça le pire !

« Et niveau passion Kyo, j’ai connu mieux dans un baiser »

Oui, je mentais c’est la première fois qu’on m’embrassait de cette façon, mais je n’allais tout bonnement pas le lui avouer, plutôt m’arracher la langue. Je me remis correctement sur mon siège, et le regardait en coin et commanda une boisson plus forte et en commanda une pour le Minimoys ce qui dut le surprendre…

« Pour t’enlever le gout de mes lèvres des tiennes »

C’était aussi une excuse muette pour mon poing que j’avais plus que mérité mais ça aussi je ne l’avouerais pas il n’avait qu’à ne pas m’embrasser après tout






(c) MEI SUR APPLE SPRING



_________________


❝I hate what I've become,The nightmare's just begun,
I must confess that I feel like a monster !❝

BY TCHI ON APPEL SPRING


Dernière édition par Jung Kei le Jeu 28 Nov - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: I hate you, but...    Jeu 28 Nov - 14:34

Voilà, celle-là je crois que je ne l'avais pas volé! Je pense qu'à sa place, j'aurais faits la même chose, son poing je l'ai mérité. Ce qui me déstabilise c'est qu'il ne réagit pas plus mal que cela, moi qui pensais que j'allais me faire insulté, non monsieur me donne un simple petit coup de poing de rien du tout! Oui, parce qu'il faut le dire, il n'était pas puissant!

-Je pense que niveau coup tu as faits mieux.

Ce n'est pas que je voulais m'en prendre une autre mais, c'était vrai! Monsieur commençait à faiblir et je devais le lui dire.

Je frotte ma joue et l'écoute parler, me disant que niveau passion il avait eu mieux, cherchait-il un autre contact avec mes lèvres? Parce que oui j'aurais pu faire mieux et même si j'ai aimé (mon Dieu quelle horreur) je ne le referais pas.

Sans que je m'y attende, Kei me commanda un autre verre, c'est qu'il commençait à être gentil dit donc! Je souris, lui dis merci et bu une petite gorgée, ma tête tournait déjà pas mal mais j'étais toujours conscient de ce que je faisais. Je crois que demain, si je le croise dans l'école je n'oserais même pas croisé sont regard!

Encore une fois, ayant une idée en tête je m'approche de lui. Je souris et penche la tête. Il devait sûrement se dire " que va-t-il me faire encore? " Qu'il se rassure, l'embrasser n'est plus mon but. Pour une fois que j'étais si près de lui, je détaillais l'homme que j'avais embrassé. Grand, musclé, brun, ayant un beau visage... Finalement celui avec qui je ne m'entendais pas n'était pas si mal que ça niveau physique! Aish je crois que je deviens trop gentil...

Avec une toute petite voix je dis "pas mal" car c'est vrai, je le pensais, j'espérais juste qu'il ne m'est pas entendu! Bon au pire j'assumerai, ce n'est rien ont peu pas tout avoir, la beauté et la gentillesse!

-Alors comme ça tu trouves que mon baiser n'était pas terrible? Pourtant qui était raide comme une statue? Je suis sur que tu serais même pas capable de faire mieux!

Oui, je cherchais à le provoquer, à le tester mais moi j'avais osé, pourquoi pas lui? Au moins, il a réussi à me faire presque oublié pourquoi j'étais ici... Il se passera peut-être quelque chose mais ce qui est sûr, c'est que demain, ni lui ni moi on s'en vantera.
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Jung Kei desu

avatar


Date d'inscription : 03/10/2013
Messages : 238

MessageSujet: Re: I hate you, but...    Jeu 28 Nov - 21:59


I hate you boy, that the one truth sorry

Ft — Lee Kyo



Je sentis une petite pointe de colère revenir en moi, oui j’avais déjà fait mieux comment lui dire que si je l’avais vraiment voulu j’aurais bien démonté sa petite gueule d’ange a ce cher Minimoys mais que pas « gentillesse » je mettais retenu. Je me retournai donc lentement vers lui un regard noir sur sa personne, armé d’un sourire dénuer de gentillesse et c’est le plus calmement du monde que je lui répondu « Si j’avais vraiment voulu de frapper Barbie tu pisserais le sang a l’heure qu’il est, mais si tu veux je peux arranger cela » même si je connaissais la réponse pour le coup je n’en avais pas envie.

Il s’était rapprocher de moi, je le surveillais du coin de l’œil sur son visage était scotcher un sourire qui m’énervais tout particulièrement. Je sentais son regard sur moi, j’avais l’habitude que l’on me détail et cela ne me dérangeais aucunement mais là c’était le Minimoys alors la oui ça me dérangeais ! Je l’entendis marmonner un truc dans sa barbe que je ne pus comprendre tout ce que j’espérais c’était que ses lèvres ne rencontre plus les miennes, rien qu’à l’idée cela me fis légèrement grimacer, bien que son baiser n’était pas désagréable je me giflai mentalement de nouveau pensé cela me dégoutais encore plus et ne me donnais pas envie de recommencer !

Mon sang ce glaça, il insinuait quoi la ? J’étais juste surpris par son geste il ni y’avais rien d’autre, juste 1% de mon être avait apprécié les 99% restant était dégouter par lui. En écoutant la suite de sa phrase un sourire vis le jour au coin de mes lèvres, cherchait-il à me provoquer à son tour ? Je savais qu’il ni y’avait que de la provocation, et rien d’autre je n’étais pas attirer par lui et lui non plus c’était tout le contraire même. J’avançai mon visage a quelque centimètre du sien je pouvais même sentir sa retiration cogner contre ma peau, la provocation était un de mes jeu favori je voulais le poussé à bout pour l’énerver le petit.

« Désoler Minimoys je sais que tu as kiffé le gout de mes lèvres mais tu ni goutera plus pas trop déçu j’espère ?»

Je me retins de rire, ça tête valais largement le détour, déjà qu’en temps normal l’énerver m’amusais, là c’était encore mieux…je le fixai sans rien dire buvant mon verre jusqu’à la dernière goute.

« Enfaite tu les a vraiment aimer mes lèvre avoue le »

Cette soirée était déjà bien entamer mais j’avais l’intime conviction que je venais à peine de commencer à m’amuser à énerver ce petit bonhomme plus que d’accoutumer ce soir le fait qu’il m’ai fait apprécier ne serais ce qu’une seconde ses lèvres m’avais passablement…irrité. Je commandai un nouveau verre d’un alcool plus fort, heureusement pour moi que je le supportais mais à vrai dire ce n’était pas vraiment pour boire. Le fait que Kyo c’était rapprocher de moi allait m’aider pour ce qui allait suivre, je posai ma main sur sa nuque et l’embrassa avec passion, pas la même passion que lui non une passion plus sauvage, en faisant sa je répondais certes a sa provocation mais pas sans conséquences. Pendant notre échange je lui mordis la lèvre assez fort pour la faire saigner et la relâchât. Je pris mon verre et bu une gorger avant de reprendre d’assaut les lèvres de Kyo et y faire glisser l’alcool sur sa lèvre meurtri par mes soins. Je savais que l’alcool lui ferais mal, je fini donc par relâcher à nouveau ses lèvre et par la même occasion sa nuque et lui chuchota au creux de l’oreille.

« N’oublie pas, je te haï Kyo et je sais que cela est réciproque, mais il y a une chose qu’il ne faut pas que tu oublies…me provoquer aura toujours un prix ! »

Je m’éloignais un peu de lui, et pagina mon visage d’un sourire mauvais et moqueur. Il me voyait comme une ordure ? J’allais lui montrer à quelle point je pouvais en être une…





(c) MEI SUR APPLE SPRING



_________________


❝I hate what I've become,The nightmare's just begun,
I must confess that I feel like a monster !❝

BY TCHI ON APPEL SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: I hate you, but...    Lun 2 Déc - 13:51

Lui... Alors lui il va me le payer! Ma lèvre! P*utain de merde ma lèvre, elle saigne! Deux fois! Deux fois il m'a embrassé lui en plus! Il ne pouvait pas faire comme moi, embrasser avec passion, mais délicatement, sensuellement comme moi je l'ai faits! Non mais il m'a fait mal ce c*n! Oui oui je suis en colère!

« N’oublie pas, je te haï Kyo et je sais que cela est réciproque, mais il y a une chose qu’il ne faut pas que tu oublies…me provoquer aura toujours un prix ! »

Alors là, il n'en fallait pas plus pour me foutre encore plus en colère! Doucement je me retournais pour finir mon verre sans encore rien dire. Je me retourne encore une fois et face à lui me le touche la nuque, là où il m'a touché... Je la caresse doucement pour finir par toucher mes lèvres qui avaient été malmener par cet homme. L'alcool me gagne et mon corps à un peu de mal à se tenir correctement debout. Je souris de façon victorieuse et lui met un bon coup poing sur la bouche histoire que lui aussi il est une marque comme la mienne. J'approche ma tête de son oreille pour qu'il n'oublie pas ce que j'ai à dire, s'il croit qu'il me fait peur celui-là, il se trompe!
Dans un murmure je lui chuchote à l'oreille quelques mots.

-Ce n'est pas que je te hais mais, ton comportement m'insupporte. Te provoquer est drôle pour moi.

Il était vrai que la façon dont il réagissait était drôle. Le provoquer avait quelque chose d'excitant, de drôle mais néanmoins risqué. Comme il l'avait fait pour moi, je pose ma main sur sa nuque et cette fois pour lui parler je le regarde dans les yeux.

-Par contre niveaux baiser bestial tu te débrouilles néanmoins, je suis sur que tu peux faire beaucoup mieux même si j'ai un peu aimé. En fait je crois que c'est la seule chose que j'aime chez toi, c'est tes lèvres. Peut-être qu'au lit tu te débrouilles mieux que ça, je l'espère pour toi car tu n'a que cela pour moi.

Alors là, il devait être bien en colère. Là c'était de la pure provocation et j'aimais énormément ça. Je savais que j'avais réussi à lui mettre la rage. Oui, il allait surement se venger de ce que je lui avais dit mais, cela ne me fait absolument pas peur au contraire.
Je paye les verres que j'avais prie et lance un dernier sourire provocateur à Kei. Je me tourne et me dirige vers la porte sans même lui adresser une parole ou un geste. Je me demandais juste s'il allait me suivre, s'il il allait tenter quelques choses. Dans le fond je l'espérais... le pire c'était le fait que j'avais apprécié son baiser sauvage et qu'en plus de ça, j'avais ma tête qui tournait énormément.
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Jung Kei desu

avatar


Date d'inscription : 03/10/2013
Messages : 238

MessageSujet: Re: I hate you, but...    Lun 9 Déc - 20:59


I hate you boy, that the one truth sorry

Ft — Lee Kyo



Je le regardais bouillir intérieurement et cela m’amusais énormément, un petit sourire au coin de mes lèvres. Je le vis parcourir de ses doigts les endroits que j’avais touchés, sa nuque et…ses lèvres encore rougie par mon traitement particulier, il m’avait cherché sur ce terrain, il m’avait tout simplement trouvé. L’alcool commençais à faire de l’effet sur lui vu comment il ce tenait, et cela me fis doucement rire, il faut croire que le Minimoys ne tenais pas bien l’alcool.

Je n’avais pas fait attention au sourire naissant sur ses lèvres, ni fait attention au poing que je reçu violement au visage, surpris par ce geste bien qu’il fallait si attendre après le traitement que je lui avais infligé, j’approche ma main là il m’avait frappé et un léger filet de sang s’en échappais ce qui eut pour effet de me faire rager intérieurement. Il s’approcha de moi et murmura à mon oreille. Que mon comportement l’insupporte ne me faisais ni chaud ni froid, l’opinion des autres était quelque chose dont je me moquais éperdument. Mais comme ça me provoquer était drôle pour lui ? Il voulait jouer ? On va jouer et provoquer l’amuse ? Et bien il n’est pas le seul. Je sentis sa main sur ma nuque elle était un peu froide surement à cause des glaçons dans son verre qu’il avait bu il y a peu et son regard s’encra dans le miens et ses lèvres s’ouvrirent a nouveau pour parler. A l’écouter je ne pus empêcher un petit sourire de naitre sur mes lèvres, oh que oui je pouvais faire beaucoup mieux, mais ça il ne le verra pas. La seule chose qu’il aime chez moi hein ? Je n’ai pas besoin qu’il aime quelque chose chez moi !

Mon regard c’était fait un peu plus dur, être bon au lit je n’avais que cela ? Qu’est-ce que ce type savait de moi ? Rien du tout je ne lui permets pas de me juger ! Je sais bien que l’avis des gens je m’en moquais mais il ne fallait pas non plus abuser mon cerveau, ma vie, ma façon d’être ne se résumais pas à mes performances avec mon entre jambe. Il me cherchait ouvertement et bien qu’il soit content il m’avait trouvé. Je le regarde payer ses verres, il me lance un sourire provocateur, le genre de sourire qui a le don d’agacer. Je le suivais du regard, attend il comptait partir comme ça ? Non il en était hors de question ! Je me levai et lui attrapa le bras non il ne partira pas comme ça pas temps que je ne l’aurais pas décidé, je tirai sur son bras pour l’amener à moi…

« Tu me quitte déjà ? Après toute ses « belles déclarations » que tu viens de me faire ? »

Je resserrai un peu plus ma prise sur son bras tout en le gardant à présent contre moi, gardant mes yeux encrés dans les siens, je parlais armer d’une voix froide et un sourire sur le visage tout aussi froid, je m’approche à nouveau de son oreille pour lui murmurer doucement au creux de celle ci

« Tu ne partiras pas si facilement après m’avoir provoqué de la sorte tout de même. Et puis je te l’ai dit me provoquer a un prix, et pour m’avoir frappé tu vas payer le double mon cher, même si je dois l’avouer ce coup était plus que mérité »

Je lui mordille doucement l’oreille histoire de « jouer » encore un peu avec lui, je n’avais pas du tout apprécié ses dires, j’allais donc lui montrer le prix à payer pour me provoquer, oui j’avais commencé les hostilités en le provoquant avec mes mots mais lui…il avait commencé à me provoquer avec les gestes et pour moi c’était bien pire ! Je serais toujours un peu plus son bras, non je n’allais pas lui casser…quoi que l’idée était très alléchante je n’allais pas non plus être trop cruelle…

Je voyais la colère dans son regard, et je dois dire que cela était assez…comment dire, excitant ? Mon dieu qu’on m’envoi sur une autre planète pour cette pensée….Je plongea à nouveau sur ses lèvres et mordilla doucement l’endroit que j’avais précédemment meurtri. Je le tirai à ma suite à une table à l’abri des regards indiscret et l’y fit s’assoir…

« Tu ne partiras pas temps que je ne l’aurais pas décidé mon petit Kyo, et pour m’avoir provoqué avec tes jolies lèvres crois-moi ce n’est pas prêt d’arriver pour le moment »

Je ne savais pas vraiment ce que je faisais mais je le faisais, ce que j’allais faire de lui ? Je l’avoue je ne le savais pas moi-même…





(c) MEI SUR APPLE SPRING



_________________


❝I hate what I've become,The nightmare's just begun,
I must confess that I feel like a monster !❝

BY TCHI ON APPEL SPRING


Dernière édition par Jung Kei le Mar 17 Déc - 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: I hate you, but...    Lun 16 Déc - 18:49

Il ne pouvait pas me laisser tranquille? Nan, il avait fallu qu'il me mordille l'oreille pour ensuite faire de même sur ma lèvre! Je croyais qu'il n'avait pas aimé ce contact, hm? Cela pouvait me laisser penser le contraire...

Assis sur une chaise, loin de tout le monde je le regardais me demandant pourquoi il insistait pour que je reste.

« Tu ne partiras pas temps que je ne l’aurais pas décidé mon petit Kyo, et pour m’avoir provoqué avec tes jolies lèvres crois-moi ce n’est pas prêt d’arriver pour le moment »

J'avais bien entendu, jolies lèvres? Il trouvait qu'elles étaient belles? Mon Dieu, il plaisante, c'est ça? Que pouvais-je répondre face à cela?

-Décidément, mes lèvres t'à du mal à les laisser!

Après tout, moi je ne l'avais embrassé qu'une fois alors que lui en avait décidé autrement, ce mec-là je crois que je ne le comprendrais jamais.

-Et si je n'ai pas envie de rester, tu vas faire quoi, hm? J'ai beau avoir la tête qui tourne mais je peux encore marcher!

Il croit tout de même pas que je vais rester parce qu'il l'a décidé! Si j'ai envie de partir, je partirais qu'il soit d'accord ou non!

Soudain, une chaleur me gagne tout le corps, je savais que c'était parce que j'étais un peu saoul alors, je retirai tranquillement mon haut, après tout on était que lui et moi seul dans un coin à l'abri des regards.
Ouai j'étais sans gêne et c'était pire qu'en j'avais bu. Je mets quand même ma veste mais on pouvait tout de même voir mes abdos puisque sous ma veste je n'avais rien et que je ne l'avais pas fermer.

Je le regarde avec insistance sans rien dire. Sans que je me rende compte mes yeux s'étaient dirigés sur ses lèvres. Je soupire en remarquant ça me disant que c'était encore plus ridicule vu que l'on ne s'aime pas du tout.

-Bon alors, tu vas faire quoi, hm?

Ce n'est pas que j'étais pressé, mais ça manquait d'action tout ça.

Le pire je crois qu'inconsciemment, j'en redemandais...
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Jung Kei desu

avatar


Date d'inscription : 03/10/2013
Messages : 238

MessageSujet: Re: I hate you, but...    Mar 17 Déc - 19:56


I hate you boy, that the one truth sorry

Ft — Lee Kyo



Je le regardais de haut en bas, et sourit oui ses lèvres ne me laissais pas indifférent du tout, leurs gout m’avait séduit. Je le laissais parler, je savais qu’il ne bougerait pas car au fond je savais qu’il attendait la suite. Il peut marcher ? Un petit rire franchit mes lèvres, il peut à peine tenir debout il aurait fini dans le caniveau ce pauvre petit.

L’alcool devait lui donner des bouffer de chaleur car monsieur décida de se défaire de son haut, je soupirai légèrement heureusement que de là où on était personne ne pouvais le voir, quoi que je suis sûr que cela de dérangerais pas notre Minimoys exhibitionniste qui manquais cruellement de manière. Je ne me gênais pas pour détailler son torse dépourvu d’imperfection, il remit sa veste mais cela ne gâcha en rien ma vue au contraire car malgré sa veste je pouvais distinguer ses abdos finement dessiner. Je passai machinalement ma langue sur mes lèvres a cette vue appétissante qui était devant moi. Je sentais son regard sur moi ce qui me fit rapporter le miens sur son visage, je pu voir que son regard était bien diriger vers moi mais plus particulièrement sur mes lèvres ce qui me fit largement sourire.

« Hm tu es attendu quelque part ? Si non pourquoi es-tu si impatient ? »

J’avais rapproché mon visage du siens, mon sourire toujours coller aux lèvres, je soufflai doucement sur les siennes

« Avoue que mes lèvres te tente aussi, vu comment tu les regardais. Tu veux peut être que je t’embrasse à nouveau ? Tu y as pris gout avoue le »

Oui je jouais encore, mais que voulez-vous c’est dans ma nature, même si là je l’avoue je jouais a un jeu dangereux et mon « adversaire » en face n’était pas à négliger et était aussi joueur que moi dans le jeu de la provocation.

« Ou peut être que tu veux autre chose ? »

Ma main se posa sur son torse et le caressa tout le long avec une lenteur infini sans pour autant le lâcher du regard, mon visage était toujours à quelque centimètre du siens et mon sourire n’avais pas quitté mon visage. Je rapprochai mon visage un peu plus du siens et ce n’était plus quelques centimètre qui séparais nos lèvres, mais plutôt quelques millimètre, je pouvais sentir son souffle sur mon visage, mais je ne l’embrassais pas ce qui devais le frustrer un peu mais ça il ne l’avouerait jamais c’est qu’il avait un minimum de fierté le bonhomme je m’assis sur lui gardant toujours mon visage a quelques millimètres du siens…

« Si tu veux mes lèvres viens les chercher et si tu veux autre chose mon petit il faudra le demander »

Je savais bien qu’il ne cherchait rien d’autre que mes lèvres mais j’avais vraiment envie de m’amuser ce soir, et ma victime était très réceptive à mes provocation ce qui mettais un peu de piquant a cette soirée.






(c) MEI SUR APPLE SPRING



_________________


❝I hate what I've become,The nightmare's just begun,
I must confess that I feel like a monster !❝

BY TCHI ON APPEL SPRING


Dernière édition par Jung Kei le Sam 28 Déc - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: I hate you, but...    Mer 18 Déc - 18:38

Je ne comprenais pas, il était le premier à vouloir rester loin de moi mais le voilà qu'il était assis sur mes genoux presque à me draguer après avoir lentement caressé mon torse. Était-ce mon corps qui l'attirait? Je croyais que mon premier baiser l'avait dégoûté? Parce que là, c'est lui qui en redemande... Comment devais-je réagir face à cet homme qui à la base ne m'inspire que le dégoût?

Il était vrai que ses lèvres m'attiraient mais, je ne voulais pas être le premier à l'embrasser, pourtant sont souffles sur mon visage me faisait frissonner. À croire qu'il... m'attirait ... Mon Dieu quelle horreur! Oh non je rêve, ce mec qui me répugnait m'attirait! Non non et re non! Je ne veux pas!

Sans que j'y fasse vraiment attention, mes yeux  plongèrent dans les siennes. Mes mains jusqu'à présent libre se placèrent sur sa taille encore vêtue par son jean.

-Tu ne crois quand même pas que je vais faire le premier pas alors que...

Je m'arrête quelques instants et approche ma bouche de son oreille pour lui murmurer quelques mots.

-Alors que mon corps t'attire? Ne cherche pas à mentir, ta main sur moi me l'a prouvé...

Je retire ma bouche près de son oreille et le regarde de haut en bas. Histoire de le frustré comme il l'a fait avec moi, une mes mains se plaça sur ses sa joue et descendit lentement, sur son cou, son torse, sa taille et pour finir sa cuisse.

-Effectivement... Malgré que je ne t'aime pas, je ne peux pas dire que tu es mal foutu...

Ma voix qui c'était faites un peu plus viril résonna surement dans ses oreilles. Avec une de mes mains, je rapprochais son corps du mien, leva la tête et lui parla à nouveau toujours droit dans les yeux.

-Vas-tu encore résister? Sinon je pars pas besoin que je reste pour rien... J'ai envie de voir ton côté bestial si il existe vraiment...

En lui disant cela je voulais le faire réagir car pas question que je fasse à nouveau le premier pas et ça me coûtait de le dire mais... Je crois qu'il me faisait limite envie. Je ne connais pas encore la fin de cette soirée mais, ce qui était sur c'est que je faisais même de l'effet à mes ennemies et que la tension entre nous avait le don de m'excité...
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Jung Kei desu

avatar


Date d'inscription : 03/10/2013
Messages : 238

MessageSujet: Re: I hate you, but...    Sam 28 Déc - 18:09


I hate you boy, that the one truth sorry

Ft — Lee Kyo



Quand son regard s’encra dans le miens je cru d’abord qu’il allait céder et posé ses lèvres sur les miennes, mais en regardant bien dans ses yeux je pus comprendre que je faisais fausse route. Ses mains ce posèrent sur ma taille. Le son de sa voix s’éleva à nouveau, il ne finit ca phrase qu’au creux de mon oreille et on peut dire que ça phrase était vrai, a quoi bon le nier ? Oui il m’attirait même si cela me répugnais plus qu’autre chose.

« Et ? Même si c’est le cas ? »

Je souris encore une fois. Mais je dois dire qu’il n’ait pas céder à mes provocation me frustra un peu, et encore plus quand je sentis sa main sur moi me caressant avec une lenteur qui j’en suis sur était calculer. Une fois son inspection fini je pu entendre son verdict, a l’entente de celui-ci un petit rire s’échappa de mes lèvres et en plus son changement de ton n’était pas passé inaperçu. Son regard s’encra à nouveau dans le miens et ses lèvres se mouvant pour de nouveau laisser passer des sons. Mon côté bestial ? C’est donc cela qu’il attendait ?

« Alors c’est mon côté bestial qui t’intéresse Minimoys ? Mais après l’avoir vu que fera tu ? »

Je m’assis sur lui sans aucune retenu, après tout de là où nous étions personne ne pouvais nous voir, et a cette heure-ci pas grand monde n’allais venir et le gérant ne se mêlais pas à ce genre de chose et je parle par expérience vécu dans ce même bar. J’enlevai mon haut lui pris sa main la faisant glisser sur mon torse à présent découvert pour qu’il puisse se faire son avis sans la couche de tissu glissants jusqu’à la limite de mon pantalon et m’arrêtant bien à la limite pour frustrer notre petit Minimoys. Je pris possession de ses lèvres sans aucune douceur forçant le passage de ses lèvres avec la langue, je prenais un risque qu’il me morde mais qu’importe cela mettrais juste un peu de piments a notre petit jeu de provocation, ma langue viens chercher le contact de la sienne l’entrainant dans un balais remplis de passion et bestial je tenais ses mains pour qu’il n’esquisse aucun mouvement et vu la façon dont j’étais assis sur lui bouger son bassin était à ses risques et périls. A bout de souffle je lâchais ses lèvres pour partir à l’exploration de son cou, je mordillais sa peau à des endroits bien précis sachant parfaitement l’effet que cela aurait. Je bougeai légèrement mon bassin dans un petit mouvement provocateur à son attention. Mon regard s’encra à nouveau dans le siens.

« Tu es sur de vouloir voir mon côté bestial Kyo-Chan ? »

Je fis exprès d’employer ce petit nom « affectif » dans un énième élan de provocation, mes doigts faisais le tour de ses fins abdos apparent, je descendis vers son pantalon ou le début de son boxer était apparent et me mis à jouer avec l’élastique de celui-ci je rapprochai mon visage a quelque millimètre du sien a nouveau…

« Alors Kyo- chan tu veux jouer avec moi »

Un petit sourire joueur avait pris naissance sur mes lèvres, dans mes yeux on pouvait voir que cette fois il ne pouvait pas y avoir de retour en arrière…






(c) MEI SUR APPLE SPRING



_________________


❝I hate what I've become,The nightmare's just begun,
I must confess that I feel like a monster !❝

BY TCHI ON APPEL SPRING


Dernière édition par Jung Kei le Mar 7 Jan - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: I hate you, but...    Sam 28 Déc - 22:58

Pourquoi pourquoi??? Pourquoi ça devait se passer comme ça avec la personne avec qui je m'entendais surement le moins dans cette école, hm?

Sans que j'y puisse grande chose, je retrouvais à nouveaux mes lèvres contre les siennes, ma langue dansant un duo enflammé avec la sienne. C'était étrange comme sensation moi qui avais un mal de tête énorme et qui éprouvant pourtant un plaisir dans cet échange après avoir été obligé de caresser son torse presque parfait. Croyant que j'allais être tranquille, c'est maintenant à mon cou qu'il s'en prend le mordant à des endroits bien précis frottant son bassin contre le mien. Bien sur je suis un homme et cela me fait tout de suite de l'effet au point où je dois me mordre la lèvre pour m'empêcher de soupirer.

S'arrêtant après m'avoir donné des envies et me caressant doucement le torse par la suite, j'essaie de le faire bouger sans utiliser les mains, mais hélas étant un minimum saoul, c'était peine perdu. Je me sentais faible face à cet homme alors que pourtant, d'habitude, il me laissait indifférent.

Son corps, ses lèvres, sa voix, tout cela devait me dégoûter pourtant, c'était tout autre chose qui se passais en moi. J'étais surpris et avais peur de la suite. Ou voulait-il en venir ?

Détournant ma tête de son regard je lance un petit " laisse moi tranquille " avant à nouveau de poser mes yeux sur son torse qui m'attirait. Mais voilà, je n'avais pas envie de succomber, non pas avec lui... Je savais pourtant qu'il n'allait pas me laisser partir comme ça, qu'il commençait seulement à s'amuser avec moi et je dois dire que moi aussi... C'était surprenant, il m'attirait, mais en même temps me donnait envie de lui en mettre une...

Ma veste étant toujours sur moi, je commençais à avoir énormément chaud provoquant même de la sueur sur mon torse. Était-ce à cause de lui ou des biens fait de l'alcool ? Je soupire n'aimant qu'à moitié cette situation me disant que je n'avais pas trop le choix et qu'il fallait que je continue le jeu car malgré tout j'aimais ça.

D'une voix sensuelle, cette fois dans les yeux, je lui dis tout bas.

-Ouai prouve moi que t'es un homme Kei-Chan...

Je m'arrête quelques instant me demandant si je devais resté sur la provoque.

-merde j'suis presque excité maintenant putain!

C'est s'en que j'y fasse vraiment attention que je le dis à haute voix, penchant la tête sur le côté. Je me mords la lèvre inférieure toujours en le regardant le laissant toujours faire le premier pas.

Je savais que cette soirée était loin d'être finie et que je n'étais pas près de partir... Après tout mon adversaire était à la hauteur de mes attentes. Le pire, c'était de savoir qu'on se plaisait malgré qu'on ne s'aimait pas du tout. Rien que de savoir cela ça me donner envie de vomir. Était-ce l'alcool qui me faisait éprouver ça ? Honnêtement, je ne pense pas qu'il n'y avait que ça, malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Jung Kei desu

avatar


Date d'inscription : 03/10/2013
Messages : 238

MessageSujet: Re: I hate you, but...    Mar 7 Jan - 22:26


I hate you boy, that the one truth sorry

Ft — Lee Kyo



Un sourire toujours présent sur mes lèvres, était-je en train de le faire succomber ? C’était vraiment dur à admettre mais la situation me plaisais, certes ce type et moi on ne s’entendait pas le moins du monde, certes la seule chose qu’on savait faire c’était s’injurier des que cela était possible mais ce soir…je ne sais pas ce qui me prenait le jeu qui avait commencé entre nous m’amusais et m’excitais plus que je ne voulais l’admettre ? Un petit rire s’échappe de mes lèvres, il veut vraiment que je lui saute dessus ? Car là c’était clair qu’avec ses provocations j’allais vraiment lui sauter dessus ! Mes yeux ce baladèrent encore une fois sur son torse, je le débarrassai de sa veste qui était maintenant en trop, je ris clairement quand la pensée que je l’avais excité s’échappa de ses lèvres.

« Et bien mon petit Kyo je te fais de l’effet ? C’est bon à savoir ça si une suite il y a »

Je me relevais et le regardais, il n’était pas le seul à l’être je l’étais aussi, et un peu trop à mon gout bien qu’il avait dû le remarquer car après l’avoir embrassé plus d’une fois et caresser il aurait été idiot de ne pas le remarquer….

« Ça tombe bien mon petit Minimoys…car je le suis aussi »

Je l’avais admis et à voix haute qu’il me faisait de l’effet et sans aucun alcool pour altéré mon jugement mais ça il n’a pas besoin de le savoir, je mettrais tout sur le compte de l’alcool si des questions venais à être posé. Mauvais ? Oui je le suis ! Je jetai un petit coup d’œil rapide vers le bar qui était maintenant quasi vide surement les gens présent avaient-ils déserté en entendant les bruit venant de notre direction, et je connaissais assez le patron du bar pour qu’il ne vienne me dire quoi que ce soit. Mes mains parcouraient une nouvelle fois son corps et je me permis de toucher son excitation naissante sans grande retenue quelconque. Je relevai les yeux vers lui et pu sentir malgré tout de la colère mais rien ne l’empêchais de me repoussé, mais son regard me donnais grandement envie de faire avec lui des choses peu catholique…

« Tu me donne envie de te croquer tout entier Kyo »

Oh oui que j’en avais envie, une envie que je ne dissimulais a présent plus, je crois que la seule chose qui me retenais vraiment à présent était que je ne voulais pas passer pour un violeur je ne force pas les gens a « coucher » avec moi car je suis peut être un salaud une ordure et tout ce que vous voulez mais le viol ne fait pas encore parti de mes attribution et je ne comptais pas le rajouté maintenant. Je retirai ma main de son entre jambe et l’embrassa à nouveau et dans ce baiser je lui fis comprendre mon envie à son égard et dans ce baiser je voulais aussi savoir si mon envie était partager. Je continuais de balader mes mains sur son corps et encra mon regard dans le siens lui posant la question muette devais je continuer ou non ? Je le relevai et le plaqua contre le mur me saisissant à nouveau de ses lèvres et les abandonna pour partir à nouveau à la conquête de son cou le mordillant et le suçotant, et déposant de léger baiser, je calai une de mes jambes entre les siennes la frottant doucement a son entre jambe, voulant l’excité au maximum. Mes lèvres partirent ensuite à la conquête de son torse lui infligeant le même traitement que son cou. Je me retenais avec grand mal de ne pas franchir la limite et de le prendre la sur le champ tant là j’avais envie de lui. Je voulais qu’il l’admette lui aussi comme je l’avais fait…

« Je pourrais aller plus loin Minimoys mais dis-toi qu’il ni y’aura pas de retour en arrière possible après, j’ai envie de toi la maintenant »

Je pris sa main et la posa sur mon entre jambe douloureuse pour qu’il « sente » mon envie que je ressentais à son égard. Mon corps était chaud et j’avais vraiment de plus en plus de mal à me retenir, et je pouvais sentir qu’il était dans le même état que le miens, je rapprochai à nouveau mes lèvres des siennes sans les posé et souffla dessus, mon souffle était aussi chaud que le regard que je lui lançais, lui faisant ainsi comprendre que cette fois c’est à lui de venir mais que cette fois il ni y’aura pas de retour arrière possible sois il franchissait la ligne sois tout s’arrêterai net. Maintenant la balle est dans son camp c’était à lui de « jouer » dès à présent…





(c) MEI SUR APPLE SPRING



_________________


❝I hate what I've become,The nightmare's just begun,
I must confess that I feel like a monster !❝

BY TCHI ON APPEL SPRING


Dernière édition par Jung Kei le Jeu 16 Jan - 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: I hate you, but...    Sam 11 Jan - 23:16

Je ne savais pas comment réagir, le fait qu'il me touche me répugnait bien que j'aime ça. Comment cela avait pu tourner comme ça? Jamais je n'aurais pensé que ça finirait comme ça avec lui, oui surtout avec lui.

« Et bien mon petit Kyo je te fais de l’effet ? C’est bon à savoir ça si une suite il y a. Ça tombe bien mon petit Minimoys…car je le suis aussi  »

Nan sans blague je l'avais pas remarqué! J'suis peut être saoul mais pas con non plus. Ses mains parcouraient encore mon corps jusqu'à mon entre jambes, chose qui me plaît pas et je le lui fais bien comprendre avec mon regard noir. Je voulais le repoussais mais... Comment dire, là je suis totalement saoul alors mon corps ne m'obéit plus. Oui merde, je suis vraiment saoul, quel con moi! Quelle idée d'avoir bu aussi alors que je ne tien pas l'alcool!

« Tu me donne envie de te croquer tout entier Kyo »

Il retira sa main (enfin) et se remit à m'embrasser et à toucher mon corps. Son regard se posa sur le mien et sans que je ne puisse réagir je me retrouvais plaqué contre le mur. Si je crie à l'aide, quelqu'un viendra? Ses lèvres se baladaient un peu partout sur le haut de mon corps et il me donna envie en faisait des frottements à mon entre jambes avec l'une de ses jambes. Mon Dieu je crois que j'allais mourir d'envie et de dégoût profond.

« Je pourrais aller plus loin Minimoys mais dis-toi qu’il ni y’aura pas de retour en arrière possible après, j’ai envie de toi la maintenant »

Il posa ma main sur son entre jambes en souffla sur mes lèvres. Son regard en disant long sur son envie et je me sentais piéger. J'avais envie également mais je me voyais mal faire ma première fois avec lui, pourtant... Il est si attirant, il me fait tellement envie... Que faire? Devais-je céder à mes pulsions alors que je voulais le faire avec la personne que j'aimais où ne rien faire et peut-être le regretter plus tard? C'était con mais je le trouvais presque sympathique, sexy (voire canon) et super-attirant. Son corps chaud m'attirait... Aaaaaaaah mais pousses-toi ça me dégoûte!

Sans m'en rendre compte je l'avais poussé fort, j'étais surpris mais au moins, je me posais plus la question de savoir quoi faire! Je l'avais poussé si fort qu'il en était tombé. Avait t'il mal?

-Non mais non ce n'est pas possible! On ne peut pas le faire, je peux pas le faire avec toi! Pas ma première...

Stop Kyo arrête de parler! Et merde moi qui voulais pas qu'il le sache... Décidément être saoul ne me réussit pas. Je le regarde alors qu'il est sur le sol. Sans me poser de questions je me mets à califourchon sur lui le regardant droit dans les yeux. L'envie mêlée à la colère m'excitait. Sans rien dire je l'embrasse dans le cou pour ensuite lui faire un french kiss tout en bougeant mon bassin contre le sien. Je relève ma tête toujours étant sur lui et le regarde tour en caressant son torse.

-Je te déteste de me faire tellement envie alors que je ne t'aime pas bien que tu sois presque sympathique comme ça en étant soumis à moi.

Oui je sais, je continuais à le provoquer, mais c'était comme ça entre nous, autant continué. Je me mords la lèvre toujours en le caressant. Lui étant au sol, moi sur lui, cela me donnait envie savourer la situation. Oui je sais je raconte et fais surement n'importe quoi mais moi c'est parce que j'ai bu... Oui bon ça explique pas tout. Je le prends par le col et lui chuchote à l'oreille un " j'ai envie de toi " avant de me défaire de lui et de m'allonger à ces côtés. Ce n'est probablement pas une bonne idée mais j'ai la tête qui tourne un max et le faite de m'allonger ça me calme, sinon j'aurais vomi sur lui...

-Punaise-j'ai envie de coucher avec lui...

Je le dis tout bas à moi-même mais il l'avait surement entendu... Je ne sais pas ce qu'il pense mais c'est amusant et j'aime jouer avec lui. Viendra-t-il ou pas? Qu'il vienne ou non, mon corps refusait pour l'instant de bouger. L'alcool... C'est nul.
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Jung Kei desu

avatar


Date d'inscription : 03/10/2013
Messages : 238

MessageSujet: Re: I hate you, but...    Jeu 16 Jan - 18:45


I hate you boy, that the one truth sorry

Ft — Lee Kyo



J’avais eu ma réponse en rencontrant le sol, et il n’y était pas allé de main morte je pense que si je n’avais pas été aussi surpris je lui aurais foutu mon point dans la figue. Mais je n’eus pas le temps de faire quelconque remarque qu’il commençât à s’énerver tout seul et lâcha quelque chose qu’il aurait préféré ne pas lâcher. Alors comme ça il était puceau ? Je le regardais histoire de voir s’il blaguait ou se trouvait une quelconque excuse pour que l’on ne fasse rien et je dû me rendre à l’évidence que non. Maintenant je me disais que je ne pouvais pas lui prendre ca première fois et surtout pas comme cela dans un bar…Enfin c’est ce que je pensais mais le voir me donnait envie, il se positionna au-dessus de moi, son regard me transperçais, je me mordais la lèvre pour ne pas succomber à nouveau, pour me convaincre j’essaie de me rappeler que lui et moi on ne pouvait ce supporté mais il fit s’envolé mes conviction quand il posa ses lèvres dans mon cou me faisant frissonné. J’allais le repoussé quand ses lèvres se posèrent sur les miennes et bougeais son bassin contre le miens…Comment voulait-il que je ne le touche pas que je ne le prenne pas en me provoquant de la sorte ?    

Nos lèvres ce sépare a et son regard croise le miens à nouveau, sa main caressant mon torse me provocant de nouveau frissons « Je te déteste de me faire tellement envie alors que je ne t'aime pas bien que tu sois presque sympathique comme ça en étant soumis à moi. » Oh si tu savais Kyo moi aussi je te déteste d’être si désirable, de me faire envie comme ça…

« Je te déteste d’être aussi désirable »

Me provoquer de la sorte en sachant que je ne peux le faire mien à ma guise, je me mordais la lèvre presque a sang pour ne pas cédé à la tentation. « J’ai envie de toi » Putain Kyo tait toi ! Il m’avait murmuré ses mots au creux de l’oreille avant de se mettre enfin sur le côté, je pu enfin respirer, me provoquer comme il le faisait était à la limite sur supportable pour moi, j’étais vraiment au bord de ma limite bien que d’habitude j’étais plus résistant que cela, ce type représentait à lui seul plusieurs des sept pêcher capitaux ! « Punaise-j ‘ai envie de coucher avec lui... » Il ne m’en fallut pas plus pour me mettre à califourchon au-dessus de lui…

« J’en ai marre que tu me fasses choisir entre raison et envie »

Oui j’en avais marre car je le voulais, je voulais mais ma raison m’empêchait de le prendre la tout de suite mais mon envie elle…elle s’était une tout autre histoire, sans ma raison nos vêtements ne serais déjà plus et tout ne serais plus que gémissement et nos corps serais déjà unis pour une dance charnelle…  

« Arrête de me tenter de la sorte…tu ne veux pas faire ta première fois avec moi ? Alors arrête parce que si tu continu ma raison ne tiendra plus »

Je posai mes lèvre dans son cou son odeur me faisais tourné la tête, je suçotai sa peau goutant un peu de ce fruit défendu et lui laissa une marque violacé caressant de nouveau son corps. Un soupire s’échappa pour là je ne sais combientième de fois de la soirée non je ne devrais pas…Mon regard s’encra dans le siens…

« Tu ferais mieux de rentrer chez toi car je ne sais vraiment pas si ma raison tiendra et je ne sais pas ce que je pourrais faire si jamais elle craque donc c’est à t’es risque et péril surtout si tu veux conserver ta première fois »

Je disais ca mais je continuais de caressé son corps dieu empêcher moi de prendre possession de ce corps qui me fait tant envie…  






(c) MEI SUR APPLE SPRING



_________________


❝I hate what I've become,The nightmare's just begun,
I must confess that I feel like a monster !❝

BY TCHI ON APPEL SPRING


Dernière édition par Jung Kei le Mar 28 Jan - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: I hate you, but...    Mer 22 Jan - 20:39

Je sais que je lui fais envie, je sais que je ne devrais pas jouer, je sais que tout cela est mal, je sais que... Je ne devrais pas avoir envie avec lui mais pourtant un autre sentiment venait à moi sur le moment. C'était évidemment, j'aurais dû m'en douter depuis le début... Jamais je n'aurais cru vivre cela avec lui, avec cet homme qui a la base m'insupportait, qui m'énerver pourtant j'ai voulu lui montrer, j'ai voulu jouer... Vous savez comment on se sent quand on vient de réaliser quelque chose que jamais on aurait soupçonné? Ce sentiment c'est-ce que je ressens en ce moment, c'est beau, c'est doux mais ça fait mal également. J'ai peur de ce qu'il va arriver, tout de suite et après car notre lien changera et ça a déjà commencé... Cela nous rapproche aussi bien physiquement que mentalement, le sait-il?

Son corps sur le mien, sa peau caressant la mienne, son regard ancré dans le mien est sa voix virile... Non... Comment pouvais-je penser cela? Pourquoi mon cœur s'agite? Pourquoi fait il des bons? Je... Non ce n'est pas possible, pas lui, n'est-ce pas?

Je le regarde me parler sans répondre et pose une de mes mains sur mon cou chaud qui avait à présent une belle marque, une fois qu'il est fini je laisse mess yeux vagabonder dans les siens et d'une voix sûr je lui réponds.

-Et si j'avais envie que ta raison craque, hm? J'ai peut-être envie de te pousser à bout...

Je souris de façon provocante et le regarde sans rien dire quelques instants. Je pose mes deux mains sur ses hanches et reste comme ça plusieurs secondes dans le silence.

-Je me demande en ce moment ce que tu ressens pour moi Kei chou... Ah! Tu es si mignon, si beau, si viril, si sexy, si...

Je m'arrête un moment et dis tout bas " je crois que j'en tomberais PRESQUE amoureux " . Est-ce que je voulais lui faire passer un message? Néanmoins je le pensais tout ça et c'était déroutant.

Je me mords la lèvre inférieure et doucement une main se pose sur son torse faisant des allers et retours sur celui-ci.

-Tu sais que si on le fait, se sera diffèrent entre nous, es-tu prêt à ça?

Lui dis-je dans un murmure sensuel toujours en continuant mes caresses sur son torse si musclé. Mes yeux le regardaient toujours et ma main était toujours sur sa peau. J'aimais ce contact et je voulais être sûr qu'il savait que tout cela changerait entre nous, moi je le voulais, mais lui le voulait-il vraiment? Cela allait être ma première fois mais pas que... Je me rendais compte qu'il y avait quelque chose " en plus " entre nous... Étais-je tombé amoureux ou était-ce juste son corps qui me plaisait? L'alcool dans ma chair ne m'aidait en rien dans cette situation...
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Jung Kei desu

avatar


Date d'inscription : 03/10/2013
Messages : 238

MessageSujet: Re: I hate you, but...    Mar 28 Jan - 17:56


I hate you boy, that the one truth sorry

Ft — Lee Kyo



Ca non réponse me laissais moi-même réfléchir sur  la situation dans laquelle nous sommes…
Nous étions à moitié nu nous provocant, nous cherchant, si nous nous détestions réellement en serions vraiment arrivé à cela ? Non je ne pense  pas, et je me connais il serait déjà mort  a l’heure qu’il est, notre petit jeu ne nous a-t-il pas fait juste réalisé autre chose ? Mes pensées s’embrouillent quand ses yeux se reportent à moi et que ses lèvres se mouvant pour laisser échapper une phrase qui maintenant ne me surpris pas « Et si j'avais envie que ta raison craque, hm? J'ai peut-être envie de te pousser à bout… » Il finit par un petit sourire me provocant à nouveau. A quoi jouait-il ?

Il reste silencieux posant ses mains sur mes hanches gardant simplement le silence avant d’à nouveau ouvrir la bouche « Je me demande en ce moment ce que tu ressens pour moi Kei chou... Ah! Tu es si mignon, si beau, si viril, si sexy, si... » Je le regarde, si il savait cette question moi-même je me la posais qu’est-ce que je ressentais ? Jusqu’à ce qu’il y a quelques heures c’était de la haine simple juste de la haine mais maintenant ? « Je crois que j'en tomberais PRESQUE amoureux » ca voix était basse comme ci il n’avait pas voulu que j’entende mais vu notre proximité  c’était raté et je ne sais pourquoi cela ne me faisait qu’être encore plus perdu ce rendait-il compte de ses mots et de leurs conséquences ? Je cherchais un sens-là où il ni en avait pas. Un frisson me parcourut en sentant sa main, le voir mordre sa lèvre me donnais encore envie de posé les miennes dessus. « Tu sais que si on le fait, se sera diffèrent entre nous, es-tu prêt à ça? » Il avait murmuré mais de façon à ce que j’entende je ne savais que répondre j’étais perdu était-ce l’alcool qui nous faisais cette effet ? Ou était-ce autre chose ?

« Je ne sais pas Kyo…Je…suis perdu. Est-ce l’alcool qui nous fait ressentir ça ? Est-ce autre chose ? Peut-être que cette haine que nous pensons ressentir cachait autre chose ? »

Je reposai mes lèvres sur les sienne et colla un peu plus mon corps au siens, je pouvais sentir son cœur battre  et surement était-ce pareil de son coté, mon cœur battais a une vitesse folle. J’avais l’impression de chauffer de l’intérieur, de toujours vouloir plus que  ses lèvres, je le voulais…

« Je me doute que être nous se ne sera plus pareil, que l’on couche ensemble ou non tout sera différent…je suis perdu mais une chose est sûr c’est qu’en ce moment je veux te posséder je te veux et je ne parle pas que de ton corps… »

Je le regardais dans les yeux, oui j’étais perdu mais il a réussi à faire mon cœur que je croyais depuis longtemps geler, l’alcool, notre petit jeu ma fait réalisé que non…je ne pouvais le haïr…ou peut être le haïssais-je de crée en moi cette envie trop longtemps enfouie de le possédé ? Je ne sais pas…Je fermais les yeux et posa ma tête au niveau de son cœur je l’entendais battre, il battait si vite. Etait-il aussi perdu que moi ? Je le voulais je voulais lui volé sa première fois, possédé quelque chose de lui. Il l’a dit il voulait que ma raison craque mais n’avait-elle pas déjà craqué ? Le laisserais-je vraiment partir ? Il avait fait valser toute mes convictions celles qui faisaient de lui la personne que je haïssais le plus…Je plantai à nouveau mon regard dans le siens et l’embrassa avec passion et une envie non dissimuler passant ma langue là où je l’avais blessé un peu plus tôt et quitta ses lèvres…

« Je te veux Kyo…je suis perdu.. »






(c) MEI SUR APPLE SPRING



_________________


❝I hate what I've become,The nightmare's just begun,
I must confess that I feel like a monster !❝

BY TCHI ON APPEL SPRING


Dernière édition par Jung Kei le Mar 11 Fév - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: I hate you, but...    Dim 2 Fév - 14:45

J'étais moi aussi perdu, tout aussi perdu que lui et ses lèvres sur les miennes ne m'aidaient pas, au contraire à chaque contact avec lui mon cœur battait encore plus fort...

« Je me doute que être nous se ne sera plus pareil, que l’on couche ensemble ou non tout sera différent…je suis perdu mais une chose est sûr c’est qu’en ce moment je veux te posséder je te veux et je ne parle pas que de ton corps… »

Mon organe se mit à battre si fort quand je l'entendis me dire qu'il ne voulait pas que mon corps, voulait-il aussi mon cœur? Doucement il posa sa tête de façon à écouter mon cœur qui faisait des bons, ne restant comme ça que quelques secondes avant de m'embrasser avec passion et me dire une nouvelle fois qu'il me voulait et qu'il était perdu. Je ne savais pas comment réagir, j'avais envie de tant de chose avec lui mais j'avais peur. Je ne voulais pas faire tout ça ici, cela ne me ressemblait pas mais en même temps c'était lui... Lui et moi on c'était si longtemps mené la vie dur et maintenant, après s'être embrassé on se rend compte qu'on a des sentiments pour l'autre?

Je posai ma main sur sa nuque un petit sourire sur mon visage tout en le regardant dans les yeux...

-Je suis tout aussi perdu que toi mais... Quoi qu'il arrive, je te surveillerai, j'aurais toujours mes yeux poser sur toi, j'aurais toujours une pensé pour toi... Qu'on le fasse, ou non, que tu es quelqu'un ou non, que j'ai quelqu'un ou non.

C'était une façon détourner de lui dire que quoi qu'l arrive il m'appartenait, qu'on est quelqu'un ou non dans nos vies. Je ne lui sauterais pas dessus tout le temps non plus, je ne lui dirais sans doute pas souvent que je le veux, que je l'aime mais je serais là, c'est tout.

Ma main glissa doucement de sa nuque à son bas du dos ce qui me fils sourire encore plus. Je déposais quelques bisous dans son cou et approchai mes lèvres de son oreille pour lui murmurer quelques mots.

-Tu me veux? Et bien montre-le-moi...

Je lui mordille l'oreille avant de déposer ma seconde main sur son dos la caressant doucement. Je déposais à nouveau des bisous dans son cou, histoire de le faire bien envie et relevai la tête pour le regarder dans les yeux.

-Je te veux aussi mais j'ai peur... Peur de ma première fois, pas envie de le faire dans un endroit comme celui-ci pourtant j'ai envie de toi. Pourtant je te veux, toi là et pas un autre.

Au moins maintenant il le savait, pourquoi le lui cacher davantage? C'était normal que j'avais peur, mais j'avais envie qu'il sache que je le voulais aussi, que j'avais envie que... Je le voulais lui.
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Jung Kei desu

avatar


Date d'inscription : 03/10/2013
Messages : 238

MessageSujet: Re: I hate you, but...    Mar 11 Fév - 15:54


I hate you boy, that the one truth sorry

Ft — Lee Kyo



Ca main sur ma nuque était comme une douce brulure sur ma peau dont je ne me lassai pas et je voulais que cette sensation disparaisse en tout cas pas maintenant. « Je suis tout aussi perdu que toi mais... Quoi qu'il arrive, je te surveillerai, j'aurais toujours mes yeux poser sur toi, j'aurais toujours une pensé pour toi... Qu'on le fasse, ou non, que tu es quelqu'un ou non, que j'ai quelqu'un ou non. » Un fin sourire vint prendre domicile sur mes lèvres, et mon regard c’était encré dans le siens.

« Dès que je pourrais je te prendrais dans mes bras pour que même le temps d’une seconde tu ne sois qu’a moi, même si je n’en n’ai pas le droit. Dès que je le pourrais mes lèvres rejoindront les tiennes même si tu ne m’appartiens pas. Même si tu as quelqu’un et que tu l’aime garde une place quelque part pour moi car moi quand bien même une personne prendra possession de mon cœur et que je l’aime il y aura toujours une place pour toi bien que cela ne soit pas morale»

Je me choquais moi-même de ma confession que je venais de lui faire, il y a encore quelque heure je l’insultais et le maudissais me voilà maintenant en train de lui faire part de sentiment contraire a cela. Je ne me faisais pas d’illusion lui et moi ne pourrons jamais être ensemble et cela était un fait. Mais je ne voulais pas pour autant n’être rien pour lui car lui après ça ne sera pas rien pour moi. Certes mes sentiments demeurons cacher personne ne saura, seul moment ensemble ce ferons cacher car tout ceci devra demeurer secret.

Une nouvelle fois sa main me provoqua  une douce brulure en glissant au bas de mon dos ce qui me provoquais des frissons, ses baiser mes provoquais autant que ses mains de douce brulure dont je me délectais. Je sentis son souffle chaud prêt de mon oreille et sa voix grave y résonna à nouveau. « Tu me veux? Et bien montre-le-moi... » Je le sentis me mordiller l’oreille, et sa main libre vint rejoindre l’autre dans mon dos me rapprochant ainsi un peu plus de lui et il continua sa douce torture en déposant des baisés dans mon cou. Il releva de nouveau la tête et encra son regard dans le miens « Je te veux aussi mais j'ai peur... Peur de ma première fois, pas envie de le faire dans un endroit comme celui-ci pourtant j'ai envie de toi. Pourtant je te veux, toi là et pas un autre. » Je pouvais ressentir sa peur je pouvais ressentir son envie, il avait envie de moi autant que moi j’avais envie de lui. Ma main se posa sur sa joue pour le rassurer un peu…

« Kyo, dans une première fois ce n’est pas tant l’endroit où on le fait qui compte, mais avec qui on le fait »

Je le prends dans mes bras et le porte pour l’assoir sur la banquette de la table où je l’avais entrainé et caressa sa joue avec une tendresse que je ne me connaissais pas.

« J’ai envie de toi, comme tu as envie de moi. Je t’appartiens autant que tu m’appartiens, ce bar est désert maintenant, tu es la première personne qui me fait ressentir un désir pareil, j’ai envie de ne faire qu’un avec toi ici et maintenant être le premier à te faire ressentir le plaisir charnel »

Pendant mon discourt je caressais doucement son corps  et l’avais poussé doucement pour me mettre à moitié à califourchon au-dessus de lui j’avais une de mes main qui caressais sa cuisse et l’autre caressant son cou et mes lèvres sur son torse. Tous mes mouvement je les faisais avec une douceur qui elle aussi je ne me la connaissais pas. Je collai mon bassin au siens le mouvant doucement perdant l’a notion de tout ne voulant que son approbation pour aller plus loin.

«Je ne t’en voudrais pas si tu ne veux pas et  je m’arrête Kyo parce…»

Je continuais ma douce torture avant de lui soufflé des mots que je n’avais dit qu’une fois dans ma vie « Je tiens à toi…je t’aime » j’avais dit c’est mot sans réfléchir je savais que nous ne pourrons jamais être tous les deux et peut être que ce sera là la seule et unique fois où je lui soufflerai c’est mots…





(c) MEI SUR APPLE SPRING



_________________


❝I hate what I've become,The nightmare's just begun,
I must confess that I feel like a monster !❝

BY TCHI ON APPEL SPRING


Dernière édition par Jung Kei le Lun 10 Mar - 15:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: I hate you, but...    Lun 17 Fév - 19:37

Il me porte dans ses bras musclés et me pose sur la banquette de table où tout cela avait commencé. Je ne comprends pas tout de suite ce qui se passe et il me caresse la joue.

« J’ai envie de toi, comme tu as envie de moi. Je t’appartiens autant que tu m’appartiens, ce bar est désert maintenant, tu es la première personne qui me fait ressentir un désir pareil, j’ai envie de ne faire qu’un avec toi ici et maintenant être le premier à te faire ressentir le plaisir charnel »

Il m'avait poussé un peu plus sur la banquette et caressa ma cuisse ainsi que mon cou faisait quelque mouvement avec son bassin car il était maintenant au-dessus de moi. Mon cœur battait si fort, sa petite torture me faisait perdre la tête, on était comme seul au monde... Moi aussi j'avais envie de ne faire qu'un avec lui.

«Je ne t’en voudrais pas si tu ne veux pas et je m’arrête Kyo parce…»

Il continue un peu et je me retenais de soupirer d'aise avant qu'il ajoute quelques mots.

« Je tiens à toi…je t’aime »

J'avais l'impression de vivre un rêve, c'était magique pourtant... Lui et moi on sait qu'on ne pourra pas être ensemble mais c'est encore plus excitant. Il me donne envie, pour la première fois, je me sens vraiment attiré et c'est étrange parce que... Parce que c'est Kei.

Je souris et dis au creux de son oreille.

-Tu ne sais même pas combien je tiens à toi...

Je lui mordille l'oreille et continue.

-Je veux aussi que tu sois mon premier...

Ma peur n'était plus grand-chose face à mon envie. C'était lui, oui je voulais le faire avec l'homme avec qui je me suis pris la tête tant de fois, nous bagarrant même de temps en temps. En y repensant, je me dis que peut-être j'avais refoulé mon envie depuis tant de temps. Je place une de mes mains sur son dos pour le rapprocher encore plus de moi, nous étions maintenant collés l'un à l'autre. Mes mains se glissèrent sous son pantalon et se stoppèrent au niveau de ses fesses. Ma bouche n'en pouvant plus de rester sans rien faire se posa sur sa nuque pour y déposer des baisers. J'avais envie de lui donner encore plus envie que maintenant, à un point où il n'arriverait plus à se retenir. Bien sûr, ce n'était que mon envie qui parlait et ce n'était pas mon genre de me laisser aller comme ça pourtant aujourd'hui, ce soir je ne voyais que lui.

Mes mains remontèrent lentement lui faisant de douce caresse le long de son dos alors que je continuais mes baisers. L'atmosphère était chaude et sensuelle et je continuais en saisissant cette fois ça bouche pour l'embrasser avec passion. Quand je n'eus plus de respiration, je levai me tête et le regardai dans les yeux.

-Je t'aime.

Maintenant il savait se que je ressentais... Même si j'avais peur, même si je doutais de se que je voulais réellement, mes sentiments étaient bien présent quoi que je me dise et le pire... Le pire c'est que normalement, il est censé être mon ennemi...
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Jung Kei desu

avatar


Date d'inscription : 03/10/2013
Messages : 238

MessageSujet: [HOT] les n'enfants on regarde pas   Lun 10 Mar - 20:00


I hate you boy, that the one truth sorry

Ft — Lee Kyo



Le cœur a ses raisons que la raison ignore...Cette phrase qu'il y a encore peu de temps je la trouvais totalement stupide et sans aucun sans, ce soir elle en prenais désormais un. Comment deux personne peuvent elles ce détester pour finalement ce rendre compte que ces sentiments remplis de haines était enfaîte tout autre chose un sentiment tout aussi similaire et différent a la fois « Tu ne sais même pas combien je tiens à toi... » Cette simple petite phrase eu pour effet de faire battre mon cœur un peu plus vite que la normal il voulait ma mort ou quoi ? « Je veux aussi que tu sois mon premier... » Oui je crois bien qu'il voulait ma mort avant que je ne puisse faire quoi que ce sois car la mon cœur ne tiendra pas mais alors vraiment pas a ce rythme.


Son regard  était remplie d'envie ce qui ne fis que faire grandir mon envie de sa personne , lui que j'avais tant de fois voulu étriper, qui maintenant me faisais ressentir ça, ses mains sur moi sa bouche sur ma peau, il me faisait perdre pied autant que je voulais le lui faire perdre je voir ainsi me troublais et me donnais encore plus envie de prendre possession de lui. Un nouveau baiser passionner qui me fis encore plus me perdre dans les limbes du désir « Je t'aime » ces mots il le prononça quand nos lèvres ce séparèrent par manque d'air, son regard me donnais l 'autorisation d'aller plus loin que je ne devais plus me retenir.

Je rapprochai mon visage du siens et posa doucement mes lèvres sur les siennes qui avait toujours goût de l'alcool. Mon baiser était d'abord doux puis la passion et le désir mélanger donna naissance a un baiser fougueux et bestial. Mes mains sont rapidement partis a nouveau a la découverte de son corps cherchant les moindres zones sensibles, elles parcouraient lentement son torse muscler qui me faisais envie depuis que nous avions commencer ce petit jeu...Je séparai à regret nos lèvres pour reprendre mon souffle. Nos visage étaient à quelques centimètres l’un de l’autre et je pouvais voir dans son regard le désir que j’avais fait naître avec ce baiser. Je me penchai légèrement et frôla ses lèvres et descendit explorer son cou que pour y avoir déposé un nombre incalculable de baisers, je leva rapidement les yeux vers lui et continua mon exploration mais mes yeux ne purent a nouveau s’empêcher d’admirer l’œuvre d’art qu’était son torse. Mes mains était repartie une nouvelle fois à la redécouvertes de cette magnifique œuvre très vite rejoins par mes lèvres, plus je descendais plus mon souffle devenais rapide, je sentais mon jean devenir vraiment étroit, en arrivant au niveau de son bas ventre je pu constater que qu'il étais dans le même était que moi, mes yeux se levaient en direction de son visage et s’encadraient directement dans les siens.

Je ne lui laisse pas le temps de parler ma main c’était posé sur la bosse qui c’était formé entre ses jambe. Je continuais mon petit jeu de va et viens sur son entre jambe avec ma main et j’étais assez content du résultat voir son visage déformer par le plaisir était plus que jouissif et j’étais heureux d’en être la cause, doucement je retirai ma main le plus lentement possible de ton pantalon et entreprit de défaire ta ceinture et de te débarrasser de ton pantalon et ton boxer trop gênant à mon goût. Sa virilité fièrement dressé devant moi était un appel au pire des vices, je soufflai doucement dessus pour le faire gémir, ce son est le pire des aphrodisiaques pour moi.

Je cessa tout mouvement et leva a nouveau les yeux vers lui cherchant un quelconque signe de désapprobation pour que j’arrête tout. « Kyo c'est ta dernière chance de m’arrêter car après ce sera vraiment trop tard » Je donna un petit coup de langue sur l'objet de ma convoitise par pure gourmandise et aussi avouons le je n'était pas patient du tout alors je lui faisais une douce torture pour le pousser a me répondre...





(c) MEI SUR APPLE SPRING



_________________


❝I hate what I've become,The nightmare's just begun,
I must confess that I feel like a monster !❝

BY TCHI ON APPEL SPRING


Dernière édition par Jung Kei le Lun 21 Avr - 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: I hate you, but...    Lun 24 Mar - 19:22

Tout allait vite, je ne contrôlais plus rien moi qui étais pourtant habitué à tout contrôler, aujourd'hui ce n'était pas le cas. Ses caresses ses baisées... J'aimais ça, j'aimais tellement ça mais je n'osais rien faire, j'avais également peur. Devais-je aller jusqu'au bout? En ai-je vraiment envie au point de le faire dans un lieu sordide et avec une personne avec qui je ne serais surement jamais? J'ai peur de m'accrocher, de ne plus pouvoir le lâcher...

Non... Si je ne peux avoir que son corps l'espace de quelques instants alors je ne veux rien, je ne pourrais pas le supporter, je ne pourrais pas le voir avec des autres sachant qu'il était mon premier....

-Non...

Je le repousse gentiment un peu loin de moi et le regarde. Je savais que ça n'allait pas lui plaire, que je l'avais trop chauffé même si au départ c'est lui qui m'a embrasser me montrant qu'il avait envie de moi. Il va surement me haïr mais je ne peux pas aller contre mes principes.

-Je t'aime mais je ne peux pas... Je ne peux pas le faire ici, je ne peux pas faire ma première fois avec toi sachant que je ne pourrais pas être avec toi... Non, je ne pourrais plus te lâcher sinon.

Il va peut-être penser que je me fous de lui, que mes sentiments son faux mais c'est tout le contraire... Je ne veux pas le perdre mais je ne veux pas le faire comme ça. Me pardonnera-t-il?

Je me lève et prends mes affaires pour remettre mon boxer et mon pantalon. Je suis dos à lui alors qu'il est surement en train de me regarder, de se demander si c'est une blague... Plusieurs petites larmes tombent le long de mes joues et je m'en veux déjà de le laisser comme ça.

-Kei je t'aime tellement... Tu n'imagine pas à quel point, si je ne peux t'avoir tout le temps alors je ne veux rien, pardonne-moi...

Lui dis-je tout bas presque dans un murmure avoir une voix toute tremblante.

J'avais besoin qu'il me dise que ce n'était rien, qu'il m'attendrait ou qu'au contraire, maintenant tout de suite il me montre qu'il ne pouvait attendre et que pour lui c'était le moment... Je ne savais plus trop ou j'en étais et le problème c'est que j'étais déjà accro à lui....
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Contenu sponsorisé desu





MessageSujet: Re: I hate you, but...    

Revenir en haut Aller en bas
 

I hate you, but...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Love me now or hate me forever!
» Sometimes I hate you so much [pv Lysandre]
» [Terminé] You hate me, I know ... [Nathan]
» i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva
» Love me, hate Me [PV Aarhyel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You and Us ::  :: Quartiers Sud :: Shinjuku :: Bar-