.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le boulet à la rescouse de son héros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Le boulet à la rescouse de son héros   Mer 25 Déc - 15:37





-Si t'a un problème pas besoin de me le faire comprendre, on le règle dehors si tu veux!

Alors que j'étais tranquillement assis sur une chaise, me voilà que je sors cette phrase ne pouvant me retenir davantage. Ma patiente avait atteint ses limites, là j'étais presque à bout. Je me lève pour me mettre face à lui et soutenir son regard qui me donnais envie de le frapper sur place, mais il y avait trop de monde et je ne portais jamais le premier coup.

Ce mec, depuis ma rentrée il ne pouvait pas me voir, il cherchait toujours des prétextes pour me balancer des choses pas très gentilles, toujours à me parler et me regarder méchamment. Là, c'était parce que je l'avais bousculé dans le couloir, pourtant je m'étais forcé à m'excuser... Faut croire que cette fois, nous allons passer aux choses sérieuses, enfin depuis le temps que j'attends de lui foutre mon poing dans sa gueule!

Mais voilà, ce genre de mec ne se bat jamais seul et c'est maintenant trois mecs qui se tenait face à moi. Je rigole par nervosité et regarde celui qui leur sert de leader en l'occurrence celui que j'avais bousculé et qui ne m'aimait pas.

-Vous croyez me faire peur? Je le savais, vous êtes aussi lâche que vous êtes con!

Bien sûr, je les provoquais et cela m'amusait presque autant que cela m'énervait. J'étais calme et semblait ne pas avoir peur, bien sur j'avais quand même un peu peur mais je ne le faisais pas montrer. De plus j'étais connu dans cette école pour être sûr de moi...

Alors que je me tenais face à eux, soudainement mes yeux se posèrent sur Mikio. Il était encore là, me suivant voulant que j'accepte sa présence voulant faire quelque chose pour me remercier de l'avoir sauvé. N'avait-il pas compris que je ne voulais rien en retour? Que je voulais juste être tranquille? Si je l'avais fait c'est parce que je n'aimais pas la violence gratuite et de plus même si il jouait les petits durs il était loin d'en être un. Voyant qu'il s'avançait vers eux, je lui fais signe de la tête lui faisait comprendre de s'éloigner, parce que je savais ce qu'il avait dans la tête... En m'aidant maintenant, il effacerait la dette qu'il avait envers moi, son sois disant héros hors là ce n'était pas le moment, il n'était pas de taille face à eux et... C'était le genre de mec qui voulait faire bien mais qu'à chaque fois, il se mettait dans la merde... Il était gentil et drôle mais bon je savais que cela allait être une catastrophe s'il intervenait... Remarquez, s'il jouait les durs, s'il voulait de l'action, là il allait être servi! Dans tous les cas, cela s'annonçait amusant, enfin plus pour moi que pour lui... Après tout, tout le monde sait qu'il ne faut pas me chercher des ennuies... Et puis j'ai peur que le petit Mikio se blesse!
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Le boulet à la rescouse de son héros   Ven 27 Déc - 11:50




Kyo & Mikio

follow the hero


Mikio avait l’art et la manière de choisir les personnes qui le fuiront. Et malheureusement pour ses personnes, il était têtu et optimiste. Miki est un parasite, il impose un peu de sa présence comme lorsque quelqu’un cherche à s’asseoir sur un canapé de deux personnes déjà occupés : on se sent à l’étroit un moment… Puis on se résigne à en acheter un de trois ~ …Ou on l’éjecte, au choix. Pourtant parfois, il n’avait rien à y gagner et Kyo…ne faisait pas exception. Ce n’était qu’un prétexte, cette histoire de dette puisqu’il ne pouvait pas lui donner la seule chose qu’il attendait de lui : la tranquillité.  Il avait du bien vite comprendre…Que Miki ne réfléchit pas beaucoup, et a tendance à foncer tête baissée, à se demander ce qu’il avait dedans justement. Cette fois, c’était pourtant bien une coïncidence, il le jure. Il passait juste près de la salle de repos pour rejoindre un autre cours, les mains dans les poches et son sac contre la hanche. Même s’il aimait suivre Kyo partout, ils étaient dans deux classes différentes… néanmoins ça ne l’arrêtait pas pour autant, prêt à assister au cours de la classe A s'il le devait~

Il reconnut sa voix…et s’arrêta, penchant sa tête pour l’apercevoir en mauvaise position. On lui cherchait des ennuis ? Trois contre un… En bon toutou, évidemment qu’il ramena ses fesses. Son « héro » était en danger, c’était une bonne occasion de renvoyer l’ascenseur ! … Puis il n’était pas du genre à tourner les talons. Bien qu’il grognait plus qu’il ne mordait, son seul atout était sa taille, pas si petit que ça. Pour un japonais, 1m85 c’était peu commun. Niveau baston par contre, il n’en avait jamais vraiment connu, ayant été sauvé de la seule qu’il avait réellement connue. Alors oui, c’était bien d’avoir mis pied ici Miki mais…et maintenant ?

Il passa son un bras autour de l’un d’entre eux, sans pour autant le connaître, avec une assurance qu’il n’avait probablement pas. Mikio ne cherchait pas vraiment les embrouilles, du moins, plus qu’avant et prenait sans doute trop confiance.  Ainsi appuyé contre lui comme pour montrer la différence de taille, il pencha la tête vers ce dernier en arquant un sourcil avant de regarder en direction de Kyo face à lui. Non non, il n’a pas changé de camp, loin de là. Enfin si camp il y avait… Après tout, il venait d’arriver comme un cheveux sur la soupe.

« Kyoo je te cherchais ~ … un problème ? »

Malheureuse, -ou comme à chaque fois qu’il cherchait à résoudre quelque chose-, il empirait la situation…et le mec en question  leva son poing vers lui après lui avoir craché de « s’occuper de ses affaires ». Apparemment, ça ne l’avait pas dissuadé de chercher la merde. Mah...Celle-la il l'avait bien cherché.


Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Le boulet à la rescouse de son héros   Lun 30 Déc - 13:59

Pauvre Mikio, je crois que celle-là il s'en souviendra! N'a-t-il pas comprit qu'ici, quand on te dit " occupe-toi de tes affaires " on doit le faire si on est un gars comme lui? Ce n'est pas qu'il est nul ou qu'il ne sait pas se battre mais... C'est tout comme alors bien sur après cette "gentille" remarque il se prit un poing dans sa jolie petite tête. Restons calme... Je ne dois pas m'énerver, du moins pas encore.

Je m'approche de Mikio et le regarde avec compassion, sa lèvre saignait et c'est tout naturellement que je le regarde, plaçant mes deux mains sur ses joues comme pour le rassurer. Je tente de sourire même si le coeur n'y est pas et c'est avec une petite voix, plantant mon regard dans le sien que je lui parle sans faire attention aux vautours qu'il y a autour de nous.

-Tu va bien?

Il est vrai qu'avec lui j'étais distant, comme à mes habitudes trouvant qu'il me collait trop mais, à cet instant je ne pouvais pas l'être, il avait tenté de m'aider et c'était déjà gentil de sa part même si maintenant, c'était à moi de l'aider.

J'entendais les gens autour à nous parler entre eux, disant des tas de choses sur nous, sur moi et lui. Il est vrai que j'étais plutôt populaire (sois disant pour mon beau visage et pour mon caractère peu sociable). Ils étaient surpris, non pas à cause du coup, non mais parce que je l'avais aidé! C'était étrange, n'est-ce pas? En même temps ici c'était un peu la loi du plus fort...

Maintenant il y avait tout un petit attroupement autour de nous, certaines filles criaient mon prénom, d'autres avaient peur ou certains garçons réclamaient juste une baston. Vous comprenez pourquoi je restais seul à chaque fois dans mon coin? Au début, le faite d'être populaire me plaisait assez, je trouvais ça flatteur que des jeunes filles s'intéressent à moi mais maintenant, ça m'agace un peu.

Toujours mes yeux dans les siens, je continuais à ne faire attention pour l'instant qu'à lui, les autres étant bien trop minable pour passer avant ce garçon qui pouvait être adorable.

-Règle numéro un, n'approche jamais de trop près ton ennemie, règle numéro deux, n'intervient pas si tu ne te sens pas à la hauteur, règle numéro trois, si je suis dans la baston, n'intervient que si je me retrouve à terre. Tu sais en général je n'ai pas trop besoin d'aide...


Ce n'est pas que je voulais me la raconter mais en règle générale j'arrivais à m'en sortir et de plus je n'aimais pas devoir quelque chose à quelqu'un.
Je lui souris et passe mon doigt sur sa lèvre pour lui retirer le peu de sang qu'il avait. Notre petit moment se brisa au moment ou j'entendis l'autre qui lui avait mis un coup de poing dire que c'était "mignon". Je rigole par nervosité et me tourne vers lui pour lui en coller une en plein dans le nez.

-Tien ça c'est pour ce que tu lui as faits!

Décidément ma gentillesse me perdra... Ou pas! Si vous saviez comment j'en avais envie! C'était plaisant de le voir se toucher le nez et de se plaindre! Oui je sais ce n'est pas très gentil mais je le pense. Sa douleur me fait sourire, me sentir bien je l'admets.
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Contenu sponsorisé desu





MessageSujet: Re: Le boulet à la rescouse de son héros   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le boulet à la rescouse de son héros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Boulet
» Le boulet et la cuirasse
» Le Boulet-Test
» Kage bushin le pire boulet --'
» Boulet gratuit ! \o/ [Photofiltre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You and Us ::  :: Sujets Abandonnés-