.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Thank to save me (Jung Kei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Thank to save me (Jung Kei)   Mar 7 Jan - 23:55

Après les cours l’enfer. Moi qui ai promis à mes parents de ne pas avoir d’ennuis. Au bout d’une semaine, j’ai un groupe de 8 élèves qui me poursuivent dans tous le lycée. Cela m’apprendra à lire en marchant et à bousculer un de ces gars qui est tombé à terre, son repas tombant sur lui.  Je pensais que c’étais une blague quand il m’a dit « après les cours t’es mort ». Mais les battes de base ball qu’ils ont sur eux me font voir que ce n’est pas une blague… Je zigzague dans tous les couloirs pour pouvoir les semer. Je vois qu’ils sont loin derrière moi et décide de sortir du lycée pour me planquer du côté du gymnase. J’entre précipitamment à l’intérieur et me cache dans le vestiaire des garçons qui est heureusement vide. Je me cache dans l’un des casiers, priant qu’ils ne viennent pas ici.

Les minutes passent et aucun signes d’eux. Auraient-ils abandonnés aussi facilement ? D’après un des élèves qui a assisté à la scène de ce midi, ce seraient les pires et ils n’abandonnent jamais. Je sors de ma cachette et marche doucement vers la porte. Je l’ouvre discrètement pour voir si la voie est libre. Malheureusement ils étaient entrés dans le gymnase et d’eux vient de me voir. Je retourne précipitamment vers le vestiaire et me re cache dans le casier. Je les entends entrer et fouiller dans chaque recoin du vestiaire avant de décider de fouiller les casiers. Par chance ils commencent par ceux qui sont les plus éloignés de celui ou je me situe. Plus ils s’approchent, plus mon cœur bat rapidement. Je ferme les yeux priant pour qu’un miracle se produise, malheureusement l’un d’eux ouvre le casier et me sort de là violemment, me faisant tomber à terre.

J’eu à peine le temps de me relever que je me pris un coup de poing au visage suivi d’un coup de batte dans le ventre me faisant tomber de nouveau à terre. Ils s’approchent de moi, près à me redonner des coups, je ferme les yeux par réflexe, attendant les coups. Rien ne vient mais j’entends les bruits d’un combat. Je lève doucement la tête et je vois le groupe se battre contre un autre élève. J’en profite pour ramper jusqu’aux douches, allant dans un coin et attendre que ca se calme. J’entends la porte s’ouvrir et le groupe partir. Je pensais que j’étais seul jusqu’à ce que des bruits de pas s’approchent des douches. Je me recroqueville sur moi-même quand je reconnais celui qui s’en est pris au groupe. Allait-il me faire subir le même sort qu’à eux ? Je me mes à pleurer en y pensant. Les minutes passent et rien ne vient. Est-il partit ou il réfléchit à quel moyen pour me faire souffrir ? Je lève doucement la tête et vois qu’il est accroupi devant moi. Il avait un visage doux, un sourire rassurant et surtout des yeux envoûtant. Je venais de comprendre, il m’avait sauvé. Pourquoi il l’a fait ? Pourquoi irait-il sauver quelqu’un comme moi ? Je n’osais pas ouvrir la bouche, il a ce visage rassurant mais il a aussi une aura intimidante.

-M-merci…
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Jung Kei desu

avatar


Date d'inscription : 03/10/2013
Messages : 238

MessageSujet: Re: Thank to save me (Jung Kei)   Dim 12 Jan - 19:53





Natsuki & Kei
You're are so precious for me but
Thank to save me




Ce matin j’avais de la chance mon père n’était pas lever quand je suis parti en cour je n’eus donc pas à le supporter dès le matin ce qui était mieux, si seulement la semaine pouvais continuer ainsi ne pas le voir ni le matin ni le soir. Un soupir traversa mes lèvres, ma mère ne rentrais pas avant une semaine et j’ai bien vu qu’en partant cela ne lui plaisait pas des masse de me laisser seul avec mon paternel mais hélas elle n’avait pas le choix et ne pouvais pas m’emmener. Donc une semaine en tête à tête avec mon géniteur génial n’est-ce pas ? Bon je ne vais pas me plaindre ma mère n’était partie qu’hier et grâce a je ne sais quel miracle mon père m’avait ignoré toute la soirée et ce matin il n’était pas réveiller malheureusement je savais que ça n’allait pas durer, que ne donnerais-je pas pour quelque jours loin de ce type. Heureusement que j’avais cours car je ne sais pas si j’aurais pu le supporter toute la journée, je me demande bien comment ma mère fait pour le supporter….

Actuellement j’étais en cours et je dois avouer que celui-ci m’ennuyais fortement, je gribouillais plus sur mon cahier que je n’écoutais le cours chose que le prof avait dû remarquer car je pu sentir par moment son regard posé sur moi, mais comme d’habitude il ne disait rien bien trop habituer à ce comportement venant de moi et puis il n’avait pas à se plaindre j’avais, malgré mon inattention aux cours des notes pas trop dégueulasse et il faut dire que je ne force pas vraiment, après tout vu que j’ai la moyenne partout pourquoi me forcer à faire mieux ? Je lâchai un nouveau soupir d’ennui cette fois le professeur allais répliquer mais fort heureusement pour moi la sonnerie retentis me libérant enfin de ce cours ennuyeux à souhait. Je sorti à toute vitesse ne laissant pas le temps à mon cher professeur de m’interpeller pour me faire une énième fois la morale, non je n’avais pas la tête à entendre ses plaintes sur mon insolence, mon manque d’attention et blablabla non je n’en avais clairement pas envie.

Une fois dans le couloir je décidai que je n’irais pas en cours de sport, bien que ce cours sois mon défouloir aujourd’hui je n’avais pas envie d’y aller, aller savoir pourquoi cela me prenais comme ça d’un coup, j’avais envie de me retrouver seul. Je pris la décision de partir dans les vestiaires des garçons au niveau du gymnase pour y être en paix, car vu l’heure ils devaient être désert…enfin ils devaient l’être…J’étais dans le gymnase vide quand je vis un élève y entré rapidement, j’allais donc répartir pour trouver un endroit où je pourrais être vraiment seul, mais peu de temps après plusieurs autres élèves rentrèrent. Au vu de leurs attitudes et surtout leurs têtes ils devaient surement chercher quelqu’un, et là ce fut comme un déclic et un soupire s’échappa de mes lèvres, encore un qui allait passer un sale quart d’heure surement pour cela qu’il les fuyait…Bon je ne devrais pas m’emmêler mais j’avais besoin de me défouler, oui je change vite d’avis mais bon on ne va pas s’attarder sur cela.

Je pris la même direction que l’élève et la petite bande avait pris quelque minute plus tôt, la direction des vestiaires des garçons où je voulais initialement aller. En entrant je pus constater que la petite bande avait déjà commencé son « œuvre » sur leur pauvre victime qui était au sol, mais c’est qu’ils avaient des battes, a plusieurs et armer contre un ? Ah la jeunesse de nos jours…

Avant qu’ils ne puissent assener un nouveau coup à leur « victime » que frappa l’un d’eux et  récupéra sa batte, et je me passerais de vous donner des détails, mise a pas que j’ai souvent l’habitude des combat. Un coup par ci un coup par la, un coup de batte par ici un autre par la autant dire qu’il y avait des dégâts des deux coté, je m’était pris plusieurs coups dont un au visage chose que je ne supportais absolument pas ce qui me fit me déchainer un peu plus sur la petite bande , surement lassé voyant que cela n’amènerais a rien ils partirent des vestiaires me laissant seul avec leur « victime » qui était partie ce refugier dans les douches pendant mon intervention avec ses bourreaux. Je m’avançai vers le refuge de notre « victime », j’essuyai un filet de sang qui coulais au coin de ma bouche et continua mon chemin vers la petite sourie qui c’était recroqueviller sur elle-même, surement avait-il cru que j’étais l’un de ses bourreau qui était venu pour finir le travail et continuer à le frapper…Il s’était mis à pleurer je me mis donc à sa hauteur et le regarde les bras croisé, un petit sourire sur mon visage. Je pus entendre un petit merci sortir de sa bouche ce qui agrandit mon sourire un peu plus…

« Pas besoin de me remercier, je ne l’ai pas fait pour te faire plaisir je n’aime juste pas la méchanceté gratuite »

C’est vrai je ne faisais pas cela pour lui, mais pour moi c’était un petit défouloir ce qui venais de ce passé pour moi. Je le regardais et me demandais ce qu’il avait bien pu faire pour déchainer ses bourreaux, car même si en le regardant il n’avait pas l’air bien méchant, il avait plutôt le look intello…

« T’a fait quoi pour qu’ils s’en prenne à toi comme cela »

Oui je suis de nature curieuse je ne l’avais pas dit ? Bah maintenant c’est fait, je gardais mes yeux fixé sur sa personne faisant comprendre que je voulais une réponse, mais bon peut être ne me répondra-il pas

« Je m’appelle Kei »  

Peut-être qu’en me présentant cela lui délira la langue déjà que le coin de mes lèvre me faisais mal en parlant…



(c) MEI SUR APPLE SPRING


_________________


❝I hate what I've become,The nightmare's just begun,
I must confess that I feel like a monster !❝

BY TCHI ON APPEL SPRING


Dernière édition par Jung Kei le Mar 11 Fév - 14:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Thank to save me (Jung Kei)   Dim 19 Jan - 18:19

-Pas besoin de me remercier, je ne l’ai pas fait pour te faire plaisir je n’aime juste pas la méchanceté gratuite

Il avait raison ce n'était que de la méchanceté gratuite. pour eux je n'étais qu'un gibier

-T’a fait quoi pour qu’ils s’en prenne à toi comme cela

Je le regarde, je ne sais pas si je doit lui faire confiance ou non. Il me dit qu'il s'appelle Kei. Il m'a sauvé je pense que je peut essayer de lui accorder ma confiance. Si il m'avait pas vu me faire poursuivre par ce groupe, ils auraient continuer de me tabasser et laisser pour mort.

-C'est que j'ai accidentellement bousculer l'un d'eux ce midi...c'est pour cette raison qu'ils ont voulu me faire la peau.

Je le vois froncer les sourcils, il doit surement se dire qu'ils sont surement débile de s'en prendre à quelqu'un pour ca. Je sent une douleur à l'oeil et pose ma main dessus. Je me souvient que l'un des gars m'as frapper au visage...

-Ho non...

Je me lève précipitamment et retourne au vestiaire à la recherche d'un miroir. J'en trouve un et me met en face. C'est bien ce qui me semblais j'avais une marque bleu, voir violet à l'oeil. Comment je vais faire pour cacher ca à mes parents?

-pas ca tout mais pas ca....

Ca y est je peut dire adieu au lycée. Je connais mes parents, si ils voient ca je suis bon pour etre de nouveau scolarisé à domicile. Avec le miroir, je vois Kei me regarder bizarrement. Faut dire qu'il ne sais rien à ma situation. Je me retourne et baisse la tête.

-J-j'ai été scolarisé à domicile à l'age de huit ans à cause d'un mauvaise événement. J'avais réussi à convaincre mes parents de me laisser aller au lycée à condition que je n'ai pas de problème. Si ils voient ma blessure à l'oeil ils vont me désinscrire du lycée. Hors de question ue je reprenne des cours particulier et que je reste enfermé chez moi!

Je tourne en rond essayant de chercher une solution.
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Jung Kei desu

avatar


Date d'inscription : 03/10/2013
Messages : 238

MessageSujet: Re: Thank to save me (Jung Kei)   Mar 11 Fév - 14:48





Natsuki & Kei
You're are so precious for me but
Thank to save me




Mon regard reste accrocher à sa personne et le détaillait légèrement me demandant vraiment ce que ce gars avait bien pu leur faire surtout qu’il n’avait pas l’air bien méchant, pas du tout même c’était le contraire. « C'est que j'ai accidentellement bousculé l'un d'eux ce midi...c'est pour cette raison qu'ils ont voulu me faire la peau. » Mon regard se fait un peu plus dur, ils l’avaient poursuivis et frapper pour une chose aussi stupide et banale que cela ? Il se foutait de moi la ? Mais vu son air j’en doutais grandement…

« Je vois maintenant tous les prétexte son bon pour s’en prendre à quelqu’un dans ce bahut »

Je le regarde et le vois porté la main à son visage, c’est vrai que vu les coups qu’il c’était pris il y avait peu de chance pour qu’il s’en sorte sans aucune marque et celle-ci était loin d’être petite au contraire même « Ho non... » Cela doit être la première fois qu’il se reçoit un coup sur le visage, j’allais le rassurer et lui dire de ne pas s’inquiéter mais je n’en n’eus le temps qu’il partit comme une fusé vers un miroir pour voir l’étendu des dégâts

« Oh t’inquiète un peu de glace et de la pommade et ça partira vite »

Il ne semblait pas m’écouté trop préoccupé par son cocard « pas ça tout mais pas ça » Je le trouvais un peu trop paniquer pour une si petite marque, ce n’était selon moi pas la mer à boire non plus d’ici quelque jours cela ne se verrai même plus et puis si il explique bien les choses a ses parents je ne pense pas qu’ils lui en voudront non plus. Il a dû sentir mon regard sur lui car il daigne enfin ce tourné vers moi mais sans que je ne comprenne pourquoi il parlât avec un air timide et gêner coller au visage.

« J-j ‘ai été scolarisé à domicile à l’Age de huit ans à cause d'un mauvaise événement. J'avais réussi à convaincre mes parents de me laisser aller au lycée à condition que je n’aie pas de problème. S’ils voient ma blessure à l'œil ils vont me désinscrire du lycée. Hors de question eu je reprenne des cours particulier et que je reste enfermé chez moi! »

A peine eut-il terminé sa tirade qu’il commença à tourner en rond dans tout le vestiaire, je comprends mieux maintenant pourquoi il était paniquer a sa place je l’aurais été aussi….enfaite non je ne l’aurais pas été mais là n’es pas la question, je me dirige vers lui et le saisi gentiment par les épaules pour qu’il arrête de tourner en rond et me mis devant lui.

« Alors déjà calme toi, ce n’est pas en tournant en rond que la solution va tomber du ciel ok ? »

J’attendis qu’il se calme et que je fusse sûr d’avoir toute son attention pour enfin continuer.

« Alors déjà pourquoi ne pas simplement expliquer à tes parents la situation et ce qu’il s’est passé ? Qui sait peut-être qu’ils seront compréhensif et te laisserons rester non ? »

Vu son regard je pus comprendre que non ses parent ne seront pas du même avis, mon dieu mais c’est quoi ses parents qui enferme leur enfant dans une cage doré ? Normal après quand ils reviennent dans la vraie vie ceux-ci sont trop innocents et naïf pour ne pas être la tête de turc des gens.

« Tu peux dire à tes parents que tu t’es pris une porte ou que tu t’es cogné ? Ou encore que tu as eu gym et que tu t’es pris un ballon ou quelque chose du genre ? »

J’espérais le rassurer un minimum ou le soulager avec mes mots, je n’étais d’ailleurs pas très douer pour cela et puis il faut dire que ce n’était pas non plus dans ma nature de réconforter les gens ou de les aider, sauf avec mes poing et quand cela était nécessaire.

« Si tu veux je peux t’accompagner chez toi et je parlerais à ta place ? Sauf si tu as peur qu’en me voyant te parents flippe et ne te laisse plus venir ? »

Je lui souris légèrement, enfin mon sourire ressemblais plus a une grimace car j’avais oublié ce qu’était un vrai sourire depuis longtemps maintenant. Un petit détail me revint en tête.

« Au faite tu ne m’a toujours pas dit ton nom ? »

Ce n'est pas comme si je m'en souciais vraiment mais autant mettre un nom sur une personne non ?




(c) MEI SUR APPLE SPRING


_________________


❝I hate what I've become,The nightmare's just begun,
I must confess that I feel like a monster !❝

BY TCHI ON APPEL SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Thank to save me (Jung Kei)   Dim 2 Mar - 14:56

Il me prend doucement par les épaules pour que j’arrête de tourner en rond

-Alors déjà calme toi, ce n’est pas en tournant en rond que la solution va tomber du ciel ok ?

-...

-Alors déjà pourquoi ne pas simplement expliquer à tes parents la situation et ce qu’il s’est passé ? Qui sait peut-être qu’ils seront compréhensif et te laisserons rester non ?

Ca se vois qu'il connait pas mes parents, perdre le seul héritier de leur entreprise serais un drame pour eux. Des fois j'ai l'impression qu'ils font passer leur entreprise avant moi...C'est de leur faute, si je n'ai pas conscience du danger qui m'entoure!

-Tu peux dire à tes parents que tu t’es pris une porte ou que tu t’es cogné ? Ou encore que tu as eu gym et que tu t’es pris un ballon ou quelque chose du genre ?

c'est mal connaitre mon père qui est capable de voir si ce que je dit est vrai ou faux...

-Si tu veux je peux t’accompagner chez toi et je parlerais à ta place ? Sauf si tu as peur qu’en me voyant te parents flippe et ne te laisse plus venir ?

Je souri un peu, il a peut etre pas tord, si il m'aide à convaincre mes parents je pourrais rester au lycée

-Au faite tu ne m’a toujours pas dit ton nom ?

-Tu a raison, je suis Kim Natsuki

Je lui souri et on quitte le gymnase avant de croiser le groupe qui est revenus pour sa vengeance. Malheureusement pour eux, deux prof étaient à quelques mètres de nous, les empêchant de nous attaquer. On en profite pour partir rapidement. Il me suit jusqu'à ce qu'on arrive chez moi. Je soupir et regarde cette grande maison ou m'attend une grosse engueulade...

-Pret?

Il hoche la tête et nous entrons, pour tomber sur ma femme de ménage et ma gouvernante, choqués par nos blessures. Elles nous forcent à nous asseoir sur le canapé avant de s’éclipser.

-Je te présente ma gouvernante et la domestique...

Elles reviennent et m'expliquent que mes parents sont partis en voyage d'affaire et qu'ils reviennent la semaine prochaine, miracle. Nous restons quelques minutes chez moi le temps que toutes nos blessures soit soignés. Nous sortons dehors quand je me suis rendu compte que j'ai oublié mon sac dans les vestiaires. Nous faisons le trajet inverse dans le silence.

-dit, comment tu a vu que je me faisait poursuivre et agresser par ces gars?
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Contenu sponsorisé desu





MessageSujet: Re: Thank to save me (Jung Kei)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Thank to save me (Jung Kei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» [Mécanisme] Système de fichiers save et MAJ du jeu
» Save the last Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You and Us ::  :: Extérieur :: Gymnase :: Vestiaires des garçons-