.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre fortuite ▬ Kim Natsuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 273

MessageSujet: Une rencontre fortuite ▬ Kim Natsuki   Mar 21 Jan - 12:53



Lalala, je te vois pas!



La voiture passe devant Warui, et tel une enfant, je m'approche de la vitre pour mieux regarder le bâtiment. Non franchement, je n'y mettrai pas les pieds. C'est si ... Pas fait pour moi. Le chauffeur me demande si je veux rentrer à la maison directement. Sachant que mère se trouve à l'étranger pour le moment et que père a un repas d'affaire, je soupire. Non, déposer moi à Shinjuku.

Il ne répond rien, mais je vois dans le rétroviseur qu'il m'a lancé un regard triste. Je n'ai pas besoin de la pitié du personnel. J'ai grandie toute seule et ça ne changera rien. Je m'installe confortablement dans mon siège et sort mon gsm. Un message de Asai Matsumi qui me demande comment c'est passé ma journée. Je lui réponds avec un grand sourire que la journée était une journée comme toutes les autres. Mais que nous sommes inquiétées, j'ai attendu durant deux heures le rapport pour savoir si nous devions envoyer d'autres filles pour soutenir celles déjà en place là bas. Dès que le message est écrit et envoyer, je ferme mon portable et le range dans mon sac.

Quelques minutes après, la voiture s'arrête devant une place. Je lance un regard dehors alors que le chauffeur vient m'ouvrir la portière.
Venez me rechercher d'ici deux bonnes heures. Et prévenez que je ne mangerai pas à la maison ce soir. Autant, essayer de me comporter comme une fille du peuple, non? Il sourit, hoche sa tête et me répond qu'il sera là dans deux heures piles exactement. Mais que si je veux prendre mon temps, il n'y a pas de problème.

Je flâne un peu dans les rues, ne sachant pas trop quoi faire. Puis, mon regard est attiré par une enseigne, une grande librairie. Et si j'osais? Hésitante un peu, je finis par me diriger dans ce lieu si mystique pour moi. Première remarque, personne n'est là pour m’accueillir. C'est vrai que ce n'est pas l'un des lieux où je mets les pieds d'habitudes. J'avance petit à petit, regardant les différents rayons. Quand je m'arrête soudain, le rayon des université. Justement, vu que les examens d'entrées vont bientôt avoir lieu. Il faudrait peut être que je pense à me renseigner. Père veut m'envoyer en Europe ou aux Etats Unis pour mes études. Moi, je veux un diplôme du pays qui m'a vu grandir.

Il y a pas beaucoup d'université qui peuvent m’accueillir dans le pays du soleil levant. Mais j'attrape les différents livres qui pourraient m'intéresser. Mais quand je vais pour attraper le livre sur Toppeo, là, je me retrouve avec un sérieux problème. Vu ma petite taille, même en me mettant sur la pointe des pieds, j'ai du mal.



Aukvitch Nami & Kim Natsuki




_________________

Appartient à
Jung Kei
(même pas en rêve)


Dernière édition par Aukvitch Nami le Mar 21 Jan - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite ▬ Kim Natsuki   Mar 21 Jan - 15:59

Trente minutes! Trente minutes que j’essaie d'échapper à un groupe d'homme. La prochaine fois j'arrêterais d’être dans la lune, ça m'éviterais des ennuis. Je comprend mieux ce que voulais dire Kwang par "continu a être dans la lune et tu va prendre chère, très chère". Maintenant j'ai une horde de dix gars qui me poursuivent dans les rues de Shinjuku. Le pire c'est qu'il ne vont pas abandonner! il veulent vraiment me faire payer d'avoir bousculer leur chef. Je doit être maudit pour me mettre dans ce genre de situation

Je regarde derrière moi, ils ont de plus en plus de mal à me suivre, je bénis mon endurance grâce aux cours de natation. Je réussi à les semer et entre dans l'un des magasins ou ils poserons jamais leurs pieds: la librairie. Justement j'avais envie de remplis ma bibliothèque. Je marche à travers les étagères jusqu'à arriver devant le rayon des légendes et des anciennes civilisations du monde. Je prend quelques livres, mais pas trop non plus. Si jamais le groupe réussissent à me retrouver ca ne va pas être très pratique de courir avec énormément de livre. J'allais passé au rayon des romans quand en passant devant le rayon des université, je vois une jeune fille, qui a visiblement du mal à attraper un livre. Vu son uniforme c'est une fille de Woldingham. Elle doit faire partie de celles qui n'ont pas voulu aller à Warui. Je la comprend, plus de la moitié des élèves sont des brutes. Je m'approche d'elle et décide de l'aider.

-Attend je vais t'aider.

J'attrape le livre en question et le lui donne. Faudrait que cette librairie s'équipe d'éscabot pour les personnes qui n'ont pas une grande taille, ou alors ils rétrécissent les étagères. l'étudiante me remercie, prend le livre et se met soudainement à me regarder de haut en bas.

-Heu, quelque chose ne va pas?

J'aime pas qu'on me regarde de haut en bas, c'est toujours mauvais signe...
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 273

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite ▬ Kim Natsuki   Mar 21 Jan - 17:11



Lalala, je te vois pas!



Aucunes personnes pour m’accueillir. Franchement, les gens des niveaux sociaux inférieur au moins, devraient quand même se plaindre. D'habitude, dès que j'arrive on me propose une tasse de thé et une coupe de biscuit. Il me suffit juste de dire ce que je souhaiterai avoir et une personne du personnel s'en va chercher pendant que je suis bien installée dans un petit salon. Enfin, je ne vais pas faire la difficile, j'ai décidé de me rendre dans ce quartier pourtant réputé pour leur bonne manière. A moins que ce soit un autre quartier? Soit, j'y suis, j'y reste.

Je flâne dans les diverses rayons, me penchant en avant entre deux colonnes pour regarder si il y a du monde. Quand soudain, le rayon de mes rêves apparait devant mes yeux bleus. Des livres, des livres, une multitude de livres sur les universités du Japon. Me souvenant de la conversation avec mon père, je décide de lui prouver que je peux très bien étudier dans le pays qui m'a vu grandir.

Cinq livres se trouvent dans mes bras. Pourtant, aucun sur l'université Toppei. Je bouge ma tête pour que mon nez pointe vers le plafond. Il est là, en évidence, deux étagères plus haut. Je dépose les livres sur le sol, à côté de mon sac rose bonbons. Et je lève la main pour l'attraper. Pas moyen. Sur la pointe des pieds, non plus.

Au moment où je vais pour gonfler mes joues pour montrer mon mécontentement, j'entends une voix surgir derrière moi.
Attend je vais t'aider.

Mon sauveur, mon preux chevalier en armure qui tel le prince charmant vient m'aider. Voilà, ce que je pense en entendant cette voix masculine derrière moi. Je sens une personne se placer dans mon dos. La veste de son uniforme contre la mienne. Le livre est attrapé, il descend vers moi. Un énorme sourire se dessine sur mes lèvres. Merci. Le son de ma voix est à peine audible. Même si je ne suis plus timide maladive comme il y a trois ans. Je suis encore timide. Et parler à une personne que je ne connais pas, bah, j'en ai encore du mal.

Mais quand en me retournant, la première chose que je vois est cette uniforme qui me donne de l'urticaire. Mon regard s'assombrit. Finit le bleu ciel, bonjour le bleu nuit. Je ne me gêne pas pour le toiser. Comment a-t-il osé m'aider, moi? Surtout moi. Non mais c'est vrai. Je déteste ces garçons, je les hais par dessus tout. Avec leur stupidité de toujours vouloir prouver qu'ils sont les plus fort, à se battre pour un rien. A ce...


Heu, quelque chose ne va pas? Il ose me demander si quelque chose ne va pas? Mais mais mais. Je sers d'un bras le livre qu'il m'a donné et ferme le poing de ma main libre, mordille ma lèvre supérieur en lui lançant un regard courroucé, et lui tourne le dos. Je ne vais certainement pas parler à ce garçon. Je risque d'attraper l'une de ses maladies. Prenant mon courage à deux mains, je fuis dignement la tête haute et droite, comme mon éducation me la apprit. Laissant derrière moi, à côté de lui, les cinq livres et mon sac à main.





Aukvitch Nami & Kim Natsuki




_________________

Appartient à
Jung Kei
(même pas en rêve)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite ▬ Kim Natsuki   Mer 22 Jan - 18:25

Bon je ne sais pas ce que j'ai fait pour qu'elle me regarde comme ca mais j'ai peur...J'ai l'impression de voir ma mère quand je lui mange un de ses iles flottantes...Bon maintenant j'ai faim là à parler d'ile flottante... Bref la jeune fille me regardait froidement avant de me tourner le dos et de partir. Je la regarde partir et crois savoir pourquoi elle a réagis comme ca. Warui est remplis de rebelles et de chef de gang, elle doit croire qu'on est tous comme ca. Je soupire et remarque qu'elle a oublier des livres et son sac. je les récupère difficilement avec ma seul main de libre. Je la cherche dans la librairie et la vois près du rayon des romans.

-Attend!

Pas facile de marcher rapidement avec mon sac de cours très chargé, les huit gros livres que j'ai pris plus les cinq livres et le sac de la jeune fille. Le pire c'est qu'elle m'ignore et qu'elle continu de marcher mais plus rapidement à travers les rayons.  Heureusement que j'ai de grandes jambes Je la rattrape enfin et me met devant elle. Heureusement que j'ai aussi de bon réflexe, sinon je me prenais un coup de pied dans l'entre jambe.

-calme toi! tu es partie en oubliant tes livres et ton sac!

Je la vois se calmer quand je lui tend son sac et ses livres.

-Ne t'en fait pas j'ai pas fouiller ton sac, je suis un élève de Warui mais tu crois vraiment que je suis comme eux? Si vraiment j'étais comme eux, au lieu de te suivre dans toute la librairie pour te rendre tes affaires je serais partie avec. Je ne suis pas comme ca. Et puis met pas tout les élèves dans le même sac, presque les trois quart sont des brutes, mais le reste ne sont pas comme eux. Je fais parti de ses autres élèves. Je vais juste te donner un conseil, au lieu de juger que sur une grosse partie des élèves essai de voir si il y en a pas qui sont différent des autres.

Je lui souri et lui redonne toutes ses affaires. Je reprend mes livres correctement et prend la direction opposé. Je me retourne vers elle et lui souri une dernière fois

-Sur ce je te laisse, bonne journée!

Je commence à partir en direction des romans
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 273

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite ▬ Kim Natsuki   Jeu 23 Jan - 14:53



Lalala, je te vois pas!



Mon regard se pose sur l’uniforme du garçon qui m’est venu en aide.  Alors que j’étais heureuse de son attention vis-à-vis de moi, la joie qui m’a envahi que je l’ai entendu me dire qu’il allait m’aider. Tout, vraiment tout. Tout a disparu, remplacer par cette haine que je vous à ces lycéens qui m’ont prit mes amies.  Je ne me gêne pas pour le dévisager, noter les traits de son visage. Avant de m’avancer loin de lui. Oubliant mes livres et mon sac à ses pieds.

Tête droite, je pars digne.  Tout en pestant contre la malchance. C’est vrai quoi, Tokyo est assez grand, et il a fallut que ce soit un élève de Warrui. En pensant à ça, je m’arrête dans le rayon des romans pour enlever ma veste. Il m’a touché,  il m’a touché, touché. Frôlé. Je vais être malade, je me sens devenir malade. Des microbes venant de lui, des germes, des tâches. L’odeur du sang, de la sueur, de l’homme. Le tissus fin à dû prendre tout ça. Pourtant, en regardant bien, rien.  J’ai beau la retourné dans tous les sens.  Rien, absolument rien. Aucunes tâches. Je l’apporte à mon nez quand un
Attend! retentit derrière moi. Ce qui me fait sursauter. Je jette un regard pour voir qui est la personne qui parle. Et là, je me retiens de pousser un cri. Il me suit, il me poursuit, il en veut à ma personne. Maman à l’aide. Sans penser qu’il me cherche juste pour me rendre mes affaires.

Comme l’adolescente que je me mets à accélérer le pas dans le rayon, tenant contre moi ma veste et le livre. Pestant contre lui, et l’injustice qui ma conduit à croiser l’un de ses mauvais garçons. Pas le temps de bifurquer à gauche, qu’une main empoigne mon épaule. Je vais pour hurler en sentant cette chose sur moi quand il se place devant moi. Mon pied part tout seul à l’encontre de son tibia. Comme ose t il me toucher ainsi ? Nous ne sommes pas intime à ce que je sache.
calme toi! tu es partie en oubliant tes livres et ton sac! Mes affaires ? Je regarde mes bras, mon épaule droite, je ne les ai pas. Je me calme dans mes gestes violents. Il me les tend, et je les lui arrache des mains.  La première chose que je fais est d’ouvrir mon sac pour vérifier que rien n’a disparu. Au cas où…

Ne t'en fait pas j'ai pas fouiller ton sac, Je lève ma tête vers lui à l’entende de ses mots. Mais j’ai mes raisons, qui me dit qu’il n’a pas mis ses choses illégaux dans mon sac ? Je n’ai pas envie d’être arrêté par la police. Puis, j’expliquerai comment à mon père la raison du pourquoi je me retrouve en prison ? Je suis un élève de Warui mais tu crois vraiment que je suis comme eux? Si vraiment j'étais comme eux, au lieu de te suivre dans toute la librairie pour te rendre tes affaires je serais partie avec. Je ne suis pas comme ca. Il a l’air sincère dans ce qu’il dit. Mais je me méfie quand même. Qui me dit que c’est pas un moyen comme un autre de pouvoir m’obliger à faire des choses illégales ? Et puis met pas tout les élèves dans le même sac, presque les trois quart sont des brutes, mais le reste ne sont pas comme eux. Je fais parti de ses autres élèves. Je vais juste te donner un conseil, au lieu de juger que sur une grosse partie des élèves essai de voir si il y en a pas qui sont différent des autres. Alors là, il pousse le bouchon un peu trop loin. Comment ose-t-il dire que je le juge ? Je ne le juge pas, juste un tout petit peu beaucoup. Mais je ne le juge pas comme il le pense, enfin si, je le juge comme ça. Et le pire dans tout ça, c’est qu’il me laisse planter là au milieu d’un rayon de livre traitant d’aérologie. Je gonfle mes joues montrant que je suis contrariée. Je me sens idiote là, quand même. Je fais quoi ? Son sourire et sa façon de me dire au revoir avait l'air si doux.

Je secoue ma tête de droite à gauche. Non! Je ne vais pas faiblir, je ne dois pas faiblir. Pourtant, il faut que je m'excuse de mon comportement non? Il avait l'air gentil. A moins que ce soit une ruse pour mieux m'avoir. Je sers mes affaires contre moi. Claquant du pied au sol. J'ai l'air d'une idiote.
Et toi ! Je m'avance vers lui espérant qu'il va se retourner. Je t'ai remercié que veux-tu d'autres? Essayant bien tant que mal d'avancer vers lui avec ma lourde charge. C'est à ce moment bien précis qu'un étrange quadruo fait son apparition. Tournant ma tête dans la direction du bruit qu'il font, écarquille mes yeux de stupeur en voyant leur accoutrement, et leur façon de se tenir ainsi dans un lieu publique.

Ils passent plusieurs fois devant les rayons, cherchant certainement quelqu'un. Quand l'un des types mal fagoté repasse sa tête, il sourit. Ce sourire me fait peur, me glace le sang. Il appelle ses camarades en leur disant qu'il l'a trouvé. Trouver qui? Ils arrivent tout les quatre, l'un me bouscule au passage. Perdant l'équilibre je me retrouve projeté contre le rayon, mes affaires s’éparpillant sur le sol. Je frotte ma tête tout en regardant ce qui se passe à côté de moi.

Le garçon qui a l'air gentil est encerclé. Et là, tel une héroïne de manga, je me lève, attrape dans mon sac mon lapin en peluche que Matsumi m'a offert pour mon anniversaire. Il est tout rose avec un jolie petit noeud blanc et d'énorme yeux bleus. Et va savoir pourquoi, je cours en le serrant dans un main pour sauter sur l'un des garçons.
J'étais là la première. Il a pas fini de s'expliquer! Ne l'embêtez pas! Sinon j'appelle la police. Quel charmante idée que j'ai eu, le garçon va pouvoir partir se mettre à l'abruit, vu que les quatre autres se sont retournés vers moi. Celui que j'ai prit son dos pour un cheval, m'a fait tombé en attendant mes paroles. Jambe fléchis, je suis appuyée sur mes mains se trouvant derrière mon dos. Les cheveux de ma couette en hauteur devant mon visage. Je les regarde s'approcher avec des yeux remplit d'éffroi. Si vous vous approchez, je hurle.




Aukvitch Nami & Kim Natsuki




_________________

Appartient à
Jung Kei
(même pas en rêve)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite ▬ Kim Natsuki   Mer 5 Fév - 17:44

-Et toi !

Je me retourne et vois la lycéenne se rapprocher de moi

-Je t'ai remercié que veux-tu d'autres?

J'allais lui parler quand un groupe entre dans la librairie, groupe que je reconnais très vite vu que c'est ceux qui me poursuivent depuis tout à l'heure. J'essai de m’éclipser discrètement et rapidement avant que je passe un très mauvais quart d'heure. je marche vers un autre rayon quand j'entend

-Hey les gars j'ai retrouver le sale mioche!!

les autres arrivent, bousculant la lycéenne au passage avant de m'encercler. Je suis officiellement dans la merde là... Ils me regardent sadiquement, j'ai peur de ce qu'ils vont me faire subir. Je vois la lycéenne sautée sur l'un des gars qui l’éjecte de son dos avant que toute la bande se tourne vers elle. Quelle inconsciente!! Je me met devant elle avant qu'ils essaient quoi que ce soit.

-Cette histoire c'est entre vous et moi elle n'as rien à voir là dedans!

-Alors règlons ca dehors!

Il me prend par le col et m'emmène hors de la librairie suivie du reste du groupe. à peine étions nous entrer dans une petite ruelle que je me prend un coup au visage, me faisant rentrer dans le mur d'à côté. a peine ai-je eu le temps de me relever que je me prend d'autre coup. Ils s'arrêtent à l'entente d'une sirène de police s'approcher et s'en vont rapidement, me laissant seul dans un état assez pitoyable. Je me relève difficilement avant de quitter la ruelle et retourner à la librairie. Je retrouve mon sac et mes livres et les prend avec difficulté.  Je sent un regard sur moi. Je me retourne et vois la lycéenne, choquée par mon état. Je lui souri pour la rassurée.

-Ne t'en fait pas, ils pas eu le temps de continuer, ils sont partis en entendant des sirènes de la police. Et puis, j'ai l'habitude de me faire agresser et persécuté.

Je marche difficilement vers la caisse et paye en rassurant le vendeur que je vais bien. Je sort de la librairie et marche jusqu'à un banc ou je me pose lourdement, mes cotes me font souffrir.
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 273

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite ▬ Kim Natsuki   Sam 15 Fév - 13:49



Lalala, je te vois pas!




Je me retrouve éjecté du dos du garçon que j'ai prit pour un cheval. Et les menaces de me mettre à hurler si ils font quelques choses. Et voilà, que celui que j'essaye de protéger se met devant moi. Cette histoire c'est entre vous et moi elle n'as rien à voir là dedans! Les quatre autres garçons s'approchent de lui et le tire vers l'extérieur. Mais, ils vont faire quoi là? Je me lève en les suivant du regard. C'est à ce moment que le responsable du magasin arrive.

Vous! Je me relève tant bien sans mal. Il va m'entendre celui-là. Je ne vous applaudis pas de votre façon de diriger votre magasin. Non mais franchement. Deux de vos clients se font agresser et personne ne vient les aider. Je m'approche de lui et le montre du doigt, lui lançant un regard noir. J'espère que vous avez prévenu la police au moins. Mais je vais vous faire de la mauvaise publicité! Vous allez voir. Des adultes viennent nous encercler. Certains commencent à murmurer à demander qui je suis. Je place mes mains sur mes hanches et je fais un sourire à la ronde. Je suis la fille de l'ambassadeur allemand.

Sur ce, je rattrape mes affaires éparpiller dans le rayon et me dirige vers la caisse. Au moment où je vais quitter enfin le rayon, je vois le dos du jeune homme. Je me mets à courir après lui. Le voyant tant bien sans mal récupérer ses affaire. Ne t'en fait pas, ils pas eu le temps de continuer, ils sont partis en entendant des sirènes de la police. Et puis, j'ai l'habitude de me faire agresser et persécuté. Si il veut essayer de me rassurer, c'est pas gagné. Je le suis pour aller payer mes affaires. Je le vois se diriger dehors, de tourner à gauche, pendant que je fous les livres dans mon sac à dos.

Sortant, je vais pour tourner à droite avant de tourner à gauche. Je cherche le garçon des yeux. Je ne vais quand même pas le laisser tout seul dans son état quand même. Devant le banc, je m'arrête. Sort ma serviette éponge de mon sac à dos. M'accroupie devant le garçon et la lui tend. Puis, je me redresse pour aller chercher de quoi le soigner à une pharmacie tout proche de nous. Tout en passant ma commande, je ne le quitte pas des yeux au cas où il risquerait d'avoir encore des problèmes.

Quelques instant après, je m'installe à côté de lui et lui souris. N'attendant pas spécialement qu'il me donne la permission, j'attrape la bouteille de désinfectant et un mouchoir et le presse contre les plaies sur son visage.
Arrête de bouger! Il faut te soigner avant que ça s'infecte voyons. Oui, c'est étrange, moi qui joue à l'infirmière pour une personne que je ne connais pas du tout. Mais il m'a aidé et il s'est même placé devant moi pour me protéger après. C'est donc logique que je lui vienne en aide, non? Je te mets des pensements?



Aukvitch Nami & Kim Natsuki




_________________

Appartient à
Jung Kei
(même pas en rêve)


Dernière édition par Aukvitch Nami le Dim 2 Mar - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite ▬ Kim Natsuki   Sam 1 Mar - 20:22

Mes côté me faisaient encore souffrir quand je vois la jeune étudiante s'accroupir devant moi et me passer une serviette avant d'aller dans la pharmacie à quelques mètres du banc. En attendant qu'elle revienne je me passe la serviette sur le visage pour effaces le reste de sang sur mon visage. Je serre les dents à cause de mes côtes, à chaque mouvements elles me font souffrir. Elle revient avec des pansement et du désinfectant et commence à me soigner. C'est que le désinfectant me faisait mal!

-Arrête de bouger! Il faut te soigner avant que ça s'infecte voyons.

Elle est marrante ca me piquait son truc! Mais la situation était amusante, il y a quelques minutes elle ne m'appréciait pas maintenant elle me soigne. Ma petite leçon de moral lui aurais ouvert les yeux? ce serait une première, toute mes leçons de morale finissent en échec d'habitude.

-Je te mets des pensements?

-Non ca va aller je vais le faire

Je tends mon bras et penche un peu mon corps pour prendre les pansements dans le sac quand j'entend un craquement et une immense douleur dans les cotes. Je ne peut m'empêcher de retenir un cri de douleur et pose mes mains sur mes côtes.

-A-appelle les urgences s-s'il te plait...

Je l'entend appeler les urgences alors que je retient des larmes de douleurs, il y ont pas été de mains mortes sur les coups, le pire c'est comment je vais cacher ca à mes parents. Au bout de 10 minutes une ambulance arrive. Nous montons dedans pour aller à l’hôpital. Le trajet se faisait dans le silence. Je regarde l'étudiante et me rend compte que je ne connais pas son nom.

-Au faite je m'appelle Natsuki et toi?
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 273

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite ▬ Kim Natsuki   Dim 2 Mar - 19:22



Lalala, je te vois pas!




Il ne reste plus qu'une seule chose à faire, aller acheter du désinfectant et des pensements. Je lui donne ma serviette pour qu'il puisse essuyer le sang. Tout en jetant des coups d'oeil vers le banc, je me dépêche de me rendre à la pharmacie toute proche pour acheter tout ce qu'il faut pour pouvoir le soigner. Rapidement, je ressorts avec le tout dans un petit sac. Il ne reste plus qu'à désinfecter ses plaies. Que je fais dès que je m'installe à côté de lui sur le banc.
Arrête de bouger! Il faut te soigner avant que ça s'infecte voyons. Je lui demande pas trop gentiment. Je n'ai pas l'habitude d'aider quelqu'un que je ne connais pas. J'ai pas l'habitude d'aider quelqu'un quel qu'il soit de toute manière. Je souris en voyant que toutes les plais sont désinfectées, et je cherche dans le sac après la boite à pansement. Je te mets des pensements?
Non ca va aller je vais le faire. Je sursaute et regarde vers tout les côtés quand j'entends un bruit assez glauque. Mes yeux retombent sur le garçon qui se tient les côtés en faisant une grimace de douleur.

A-appelle les urgences s-s'il te plait. Sans hésiter, je cherche après mon portable et compose le numéro d'urgence qui est enregistré depuis la fois où Mutsumi m'a fait une crise. J'explique au téléphone ce qui a bien pu se passer. Pas le temps de raccrocher qu'une ambulance arrive.

Nous sommes maintenant tout les deux dans l'ambulance. Je ne pense même pas à prévenir qu'il faut venir me récupérer autre part. Dès que je saurai ce qu'à le garçon, je préviendrai de l'endroit où je suis. L'odeur du désinfectant m’insupporte et je mets ma manche devant mon nez pour ne pas avoir de haut de cœur.
Au faite je m'appelle Natsuki et toi? Il me faut quelques temps pour comprendre de quoi il me parle.

Et soudain, j'ai l’illumination. Natsuki! On m'en parle assez souvent dans les rapports que les filles qui sont actuellement à Warui me font sur l'avancer des choses là bas. C'est le garçon qui n'arrête pas de se faire tabasser et qui ne se défend jamais. Je me retiens de soupirer en comprenant que j'ai plus de force que lui.
Aukvitch Nami

Le silence se fait un peu, enfin durant quelques secondes. Car je me place devant lui, et vais lui poser la question que beaucoup de filles expriment dans les rapports avec beaucoup de points d'interrogation. Dis-moi, Kim-kun? Qu'est-ce que tu fais dans ce lycée? Je ne vais pas par quatre chemin, c'est sur. Et je suis même un peu trop l'occase par rapport à d'habitude quand je suis entourée d'inconnus ou que je discute avec un inconnu. Mais va savoir pourquoi, déjà dans mon bureau à Woldingham j'avais un peu d'affection pour ce garçon qui était encore plus faible qu'un ours en peluche. C'est vrai! Toi, qui ne sais pas te battre, tu es dans un lycée de barbare. Je crache sur le dernier mot car moi vivante, jamais au grand jamais je poserai l'un de mes pieds là bas.





Aukvitch Nami & Kim Natsuki




_________________

Appartient à
Jung Kei
(même pas en rêve)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite ▬ Kim Natsuki   Lun 3 Mar - 15:47

-Aukvitch Nami

Je connais ce nom, Mutsumi m'avais parler d'elle. Nami ou la fille qui hais de tout son etre les garçons de Warui. Le silence s'installe dans l'ambulance qui a du s’arrêter à cause d'un accrochage dans la rue. Elle se pose devant moi et me regarde.

-Dis-moi, Kim-kun? Qu'est-ce que tu fais dans ce lycée?

- c'est assez long à expliquer Aukvitch-chan.

C'est vrai! Toi, qui ne sais pas te battre, tu es dans un lycée de barbare

Je souri un peu, elle n'as pas tord. Un gars comme moi n'as pas sa place à Warui.

-J'ai été scolarisé à domicile pendant neuf ans. Je ne pouvais sortir que très rarement de chez moi. mes parents m'isolaient de tout danger. Un jours j'en ai eu marre d'etre seul de ne pas avoir d'amis, j'ai reussi à les convaincre de me laisser aller au lycée. On a fait la liste des lycée, au début ils voulaient pas que j'aille à Warui et quand ils ont vu que le lycée à fusionné avec Woldingham, ils hésitaient un peu puis ils ont finis par acceptés, pensant que je pourrais remonter le niveau d'intelligence des garçons de ce lycée.

Un long silence suit ma réponse. Elle retourne à sa place alors que je regarde le toit de l'ambulance qui a enfin repris la route. Plusieurs questions me viennent à l'esprit. Pourquoi déteste t-elle Warui? Pourquoi veux elle savoir pourquoi je suis dans ce lycée? et...attend une minute...

-Comment tu sais que je ne sais pas me battre et que je me fait persécuté!?

Des fois je me demande si il y a pas certaines filles qui expliquent la situation à Woldingham...
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 273

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite ▬ Kim Natsuki   Lun 3 Mar - 19:05



Lalala, je te vois pas!




Donc c'est le garçon que les filles passent leur temps à mettre plusieurs points d'interrogation dans les rapports que j'ai sur Warui. Je me place devant lui pour lui demander pourquoi est-ce qu'il est là bas alors qu'il ne sait pas se battre. J'ai eu droit dans les rapports quotidiens, il était souvent fait mention de lui et des coups qu'il reçoit. Ca m'a même choqué d'apprendre qu'il ne se défendait même pas.


J'ai été scolarisé à domicile pendant neuf ans. Je ne pouvais sortir que très rarement de chez moi. mes parents m'isolaient de tout danger. Un jours j'en ai eu marre d'etre seul de ne pas avoir d'amis, j'ai reussi à les convaincre de me laisser aller au lycée. On a fait la liste des lycée, au début ils voulaient pas que j'aille à Warui et quand ils ont vu que le lycée à fusionné avec Woldingham, ils hésitaient un peu puis ils ont finis par acceptés, pensant que je pourrais remonter le niveau d'intelligence des garçons de ce lycée.  Il est un peu comme nous si je comprends bien. Couvé par ses parents. A part que nous, je parle des filles du lycée, on nous dicte juste ce que nous devons faire mais nous n'avons pas spécialement d'affection de nos géniteurs. Du moment que nous ne faisons pas de scandale.

A la fin de son explication, je retourne m'assoir sur le siège prévu pour l'accompagnateur dans l'ambulance. Le silence se fait. Durant quelques minutes, un blanc. Comment tu sais que je ne sais pas me battre et que je me fait persécuté!? Je tourne ma tête vers lui, mais je ne suis pas surprise. J'en ai trop dit ou pas assez. Ce qui me fait pouffer de rire, chose que je cache avec ma main.

Tout ce qui se passe dans ton lycée est rapportée au mien. Tu crois vraiment qu'on laisserait les filles sans protections. Et tu reviens assez souvent dans les rapports que je reçois.

L'ambulance freine, signe que nous sommes arrivées à l'hopital. Avant qu'on ouvre la porte pour récupérer le blesser, je dépose ma main sur son épaule.On est dans l'hopital où je me fais soigner. Si tu dois rester hospitaliser, tu seras dans ma chambre. Je vais pour descendre alors que les ambulanciers le prenne à charge. Mais me retourne avant Ne t'inquiète pas pour tes parents, je vais leur dire que tu as été invité par mes parents à une réception pour me tenir compagnie. Murmurant plus que parlant, je continue Ce sera pas la première fois que je mens à des inconnus.

Je le laisse aux mains des ambulanciers et me dirige vers la réception pour remplir les formulaires d'admission. Puis, je téléphone à mon chauffeur lui demandant de chercher après l'adresse des parents du garçon et de se rendre chez lui pour dire à ses parents qu'il ne rentrera pas chez eux ce soir.





Aukvitch Nami & Kim Natsuki




_________________

Appartient à
Jung Kei
(même pas en rêve)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Contenu sponsorisé desu





MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite ▬ Kim Natsuki   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre fortuite ▬ Kim Natsuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chambre de Natsuki Kuga
» - Le temps n'agit pas sur l'amour -
» évite juste de me griller, ne ? ^^" - Entrainement -
» Vous vouliez une démonstration, c'est bien ça ? (Pv : Shizuru)
» Une avarie fortuite [Elanore]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You and Us ::  :: Quartiers Sud :: Shinjuku-