.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Stupid student! [Seiji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Stupid student! [Seiji]   Lun 3 Mar - 12:50

Verseau: une journée remplis de chance vous attend

CONNERIE!!! j'ai jamais cru aux horoscopes, et c'est pas aujourd'hui que je vais y croire. Marcher dehors en pleine tempête, un élève moitié à l'agonie sur son dos, c'est pas ce que j'appelle de la chance, c'est une journée de merde...

Flash Back

Mon réveille n'as pas sonné ce matin heureusement que le gosse de mon coloc' a eu la merveilleuse idée de me sauter dessus pour me réveillé, écrasant mon ventre, sale gosse...20 minutes pour me préparer, je m’habille vite fais et part rapidement au lycée sans avoir le temps d'acheter mon pack de bière journalier, vie de merde numéro un. en arrivant au lycée je constate qu'il me reste plus que deux clopes, vie de merde numéro deux. A cause de cette tempête j'ai marché à pied et mes cheveux sont dans un tel état que j'ai réussi a effrayés certains élèves, vie de m...ha non pas cette fois. J'avance dans la cours quand je vois une bagarre entre élèves. De un ils m'énervent de deux ils se battent en pleine tempête ces andouilles, un pois chiche à la place du cerveau.

-Vous arrêtez tout de suite, ou je vous torture en mode Saw!

Sitôt dit ces gosses s'en vont sauf un qui a beaucoup de ma a rester debout et qui se tient les côtes. Je reconnais Seiji, un élève de terminal, il n'est ni bon ni mauvais, il a des notes stables. Mais il fait parti des petits cons ui se battent toute la journée. Je m'approche de lui et lui touche les côtes. Il hurle de douleur et commence à m'insulter

-t'as peut etre les côtes cassés le gosse...

Fin Flash back

Ca fait maintenant dix minutes que je marche en pleine tempête avec ce gosse sur le dos impossible d'appeler les urgences vu que des arbres sont tombés sur plusieurs routes. Et dire que j'ai encore une vingtaine de minutes de marche.

-J'espère pour toi que t'as réellement les côtes cassés car si j'ai fait le trajet pour rien je te tue!

Et je ne me gênerais pas pour le faire!
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 15/10/2013
Messages : 128

MessageSujet: Re: Stupid student! [Seiji]   Lun 3 Mar - 22:35

Rien qu’à entendre l’averse de dehors ne me donnait pas envie de me lever. Je hais la pluie. Pourtant, je dois me lever et aller en cours aujourd’hui parce que j’ai un exam important. C’est donc en baillant à m’en décrocher la mâchoire que je finis par me préparer tranquillement. Un coup d’œil sur l’horloge de la cuisine m’indique qu’il me reste encore bien deux heures avant le début des cours. J’en profite donc pour préparer son petit déjeuner à ma sœur et lui apporter directement au lit…Incroyable comme le temps passe vite en sa compagnie ! Mes deux heures d’avances viennent soudainement de se transformer en 20 mn seulement. Lui souhaitant rapidement de passer une bonne journée, je sors en courant de l’appart pour rejoindre le bahut.

A cause de cette tempête et de ma course, mes cheveux sont tous plaqués sur mon visage, et mes yeux peinent à rester ouvert tant les gouttes d’eau les fouettent. ‘Heureusement que je connais le chemin par cœur’. C’est donc quasiment à l’aveugle que j’arrive au lycée. Me mettant enfin à marcher normalement, j’essuie mon visage ruisselant avec mes deux mains.

Un coup à l’épaule me fait perdre quelques instants l’équilibre mais j’arrive à rester debout. Je lance un regard noir sur la personne coupable. ‘Evidement, j’aurai du m’en douter... ‘ Pour dire vrai, je ne connais rien de ce type et sa bande, juste qu’ils sont en terminales comme moi. Et je ne connais même pas la raison pour laquelle ils s’en prennent à moi depuis quelques temps. N’empêche, hier c’était des insultes, aujourd’hui un coup ? Je le repousse finalement de mes deux mains puis je me retourne pour continuer mon chemin en espérant que les gars lâchent l’affaire…

S’il y a bien quelque chose que je ne supporte pas, en plus des haricots verts et du fait qu’on parle de ma sœur, c’est qu’on m’insulte de lâche. Ma droite l’attient directement dans la mâchoire. Sa réponse ne tarde pas et son coup de genoux me pli en deux. Le bruit sourd que j’entends au niveau de mes côtes au même moment me coupe littéralement le souffle. Mais je serre les dents et je finis par lui sauter dessus, les coups fusent de chaque cotés.

-Vous arrêtez tout de suite, ou je vous torture en mode Saw!

L’autre me lâche et finit par partir en courant. Je tourne mon regard vers celui qui ose ainsi nous arrêter. ‘Un prof bien sur’. Restant debout devant lui aussi droit que possible, je me tiens les cotes et respire très lentement afin d’atténuer la douleur. Néanmoins quand je le vois s’approcher, je ne peux me retenir d’esquisser un mouvement de recul. ‘Il compte faire quoi là au juste ?’

-Non mais vous êtes con ou quoi ma parole ?

L’insulte est partie d’elle-même. Non mais qu’elle idée de venir me toucher les côtes ? Il voit pas que je crève de douleur ou quoi ?

-t'as peut être les côtes cassés le gosse...

Je rigole doucement quelques secondes avant de grimacer et de chanceler.

- Non sans blague, j’avais pas remarqué.

Alors que j’essaie de lui fausser compagnie, le prof m’attraper et me jette sur son dos, sans me demander mon avis.

-Aiiiie, bordel…vous le faite…vraiment…exprès

Installé contre son dos, ma douleur n’est que plus grande et me bloque encore plus ma respiration. Le vent et la pluie se font plus fort encore mais nous continuons de marcher vers je ne sais ou d’ailleurs.

-J'espère pour toi que t'as réellement les côtes cassés car si j'ai fait le trajet pour rien je te tue!

Bien que j’ai du mal à parler, j’essaie de lui répondre en haussant ma voix afin qu’il m’entende malgré la tempête.

-Sensei… j’vous ai jamais…demandé de….de m’aider..

Je n’arrive pas à arrêter mes tremblements et mes dents claquent toutes seules. ‘Fait trop froiiiid’. J’ai complétement perdu le fil du temps, je ne sais même plus depuis combien de temps nous marchons. Je n’espère qu’une chose en cet instant, qu’on arrive rapidement à destination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Stupid student! [Seiji]   Mar 4 Mar - 19:29

-Sensei… j’vous ai jamais…demandé de….de m’aider..

-ta gueule! je passe déjà une journée de merde! donc m'emmerde pas!

Il ferme son clapet et je continu d'avancer dans les rues de Shinjuku. Putain de vent et de pluie! Je sent le gosse trembler et claquer des dents, faut dire que moi j'ai penser à mettre des vêtement chaud et un manteau lui non. je le pose sur un banc et lui met rapidement mon manteau avant de le reprendre sur mon dos.

-Je suis pas gentil d'habitude mais tu me faisait pitié à trembler comme une feuille. T'as peut etre les côtes en miette faut pas que t'attrape la crève non plus.

Qu'est ce que j'ai a etre gentil avec ce gosse? peut etre car j'aime bien son caractère et qui se laisse pas marcher dessus? ouai, il me rappelle moi, sauf que c'est pas un alcoolo depressif. Je continuais à marcher, alors que je vois un panneau qui indique la direction de l’hôpital. Je tourne ma tête vers lui et vois qu'il a pas l'air de comprendre.

-Je t'emmène à l'hosto le gosse

Je pense que j'aurais pas du le dire, maintenant il arrête pas de se tortiller dans tout les sens en jurant et en poussant des cris de douleurs. Qu'il commence pas à me faire ch*er des cactus le gosse la! Je baisse la tête et la remonte rapidement lui cognant la tête. je vois que ca l'as un peu sonner. J'en profite pour le remettre correctement sur mon dos et continuer ma route. au bout de quelques secondes je t'entend m'insulter. C'est qu'il a un caractère de merde lui!

-hooooo commence pas toi! tu va à l'hosto point barre! c'est pas un gosse gonflé comme un cure dent qui va faire la loi!

serieux je suis a deux doigts de le jeter sur la route pour qu'il se fasse écraser...
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 15/10/2013
Messages : 128

MessageSujet: Re: Stupid student! [Seiji]   Jeu 6 Mar - 11:55

« ta gueule! je passe déjà une journée de merde! donc m'emmerde pas!

Suis-je en train de rêver ? Non mais depuis quand les profs parlent ainsi aux élèves ? Un prof de litté  en plus, le comble ! Toujours installé sur son dos, je n’hésite pas à répliquer.

« C’est bien ce que je dis ! J’vous ai pas demandé de l’aide alors lâchez moi ! »  

Un sourire narquois nait sur mes lèvres quand je le sens s’arrêter et me déposer sur un banc. Décidément avec ces profs, suffit qu’on élève un peu la voix pour qu’ils comprennent…Croisant mes bras sur mon torse, je le toise de haut en bas en attendant sa réaction. Mais à l’inverse de ce que je pensais et espéré, il me file sa veste et me remet sur son dos, sans délicatesse aucune ce qui m’arrache un cri de douleur.

« Non mais vous êtes con ou quoi ? Ah non, je sais, vous le faites exprès ! Avouez, ca vous éclates de me voir souffrir hein ? »  

« Je suis pas gentil d'habitude mais tu me faisait pitié à trembler comme une feuille. T'as peut etre les côtes en miette faut pas que t'attrape la crève non plus. »

Je laisse sortir un faux rire. Parce qu’il appelle ca être gentil ? Et toute façon, qu’est-ce que ça peut lui faire si j’ai des côtes cassées et si j’attrape la crève ? M‘étonnerai que ça l’empêche de dormir. Et puis sérieux, à 19 ans j’ai passé l’âge qu’on s’inquiète pour moi… De rage, j’essuie une nouvelle fois mon visage trempé par le pluie, et je remarque que le prof c’est arrêté et me regarde.
« Quoi encore ? »

Oh non non non. Son regard ne me dit rien qui vaille…
« Je t'emmène à l'hosto le gosse »

La blague ! Alors là il peut se gratter l’vieux, j’irai jamais à l’hosto, rien à foutre ! Et je compte bien le lui faire comprendre.
Tandis que nous reprenons la route, je commence à lui filer des coups de genoux dans le dos, de plus en plus forts. J’ai beau accentuer ma douleur en faisant ça, je continu malgré tout.

« Je.n’irai.pas.à.l’hosto »
J’accompagne chaque mot d’un coup de pied dans ses jambes afin de le faire lâcher.
« Lâchez-moi ! Lâche-moi ! ATCHA ! Raaah bordel ! »

Et c’est comme ça qu’il compte m‘aider ? En me filant une blessure en plus ? Comme si ça ne suffisait pas, je vais surement avoir une belle bosse sur le front maintenant. Un peu sonné, j’essaie de calmer au mieux possible en me concentrant sur ma respiration.
« Enfoiré ! »

On peut pas dire qu’il ne l’a pas mérité celle-là ! Sincèrement, je m’en serai beaucoup mieux sorti dans son ‘aide’. Il s’arrête brusquement, mais j’ai eu le réflexe d’éloigner rapidement ma tête en arrière avant de me prendre un autre coup.

« -hooooo commence pas toi! tu va à l'hosto point barre! c'est pas un gosse gonflé comme un cure dent qui va faire la loi! »
Je sens mon sang ne faire qu’un tour. Est-ce que ce prof tiens à sa vie ? Vu comment il ose me parler, j’ai d’énormes doutes… J’éclate d’un rire froid puis je porte mes yeux sur lui.

« Sensei, êtes-vous suicidaire ? Ou alors vous êtes atteint ? Ou sourd peut être… Qu’est-ce que vous ne comprenez pas quand je vous dis que.. »

Je rapproche ma bouche de son oreille afin qu’il comprenne une bonne fois pour toute.
« JE VAIS PAS ALLEZ A CE PUTIN D’HOPITAL ! Essayez seulement de m’y emmener et le ‘cure dent’ comme vous dites va vous faire bouffer le trottoir sans pitié ! »

Il veut me pousser à bout ? Très bien,  alors voyons lequel des deux craqueras avant. Je tourne mon visage pour cracher sur le sol puis je replante mon regard haineux dans ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Stupid student! [Seiji]   Jeu 6 Mar - 14:58

-Sensei, êtes-vous suicidaire ? Ou alors vous êtes atteint ? Ou sourd peut être… Qu’est-ce que vous ne comprenez pas quand je vous dis que..JE VAIS PAS ALLEZ A CE PUTIN D’HOPITAL ! Essayez seulement de m’y emmener et le ‘cure dent’ comme vous dites va vous faire bouffer le trottoir sans pitié !  

J'en pouvais plus, je suis déjà au bord de la crise de nerf et il me pousse à bout. J'essai de ne pas l'écouter et continu mon chemin. Je prend beaucoup de long chemin à causes des arbres qui coupent la route. L'autre gosse commence sérieusement à me donner des envies de meurtres et de suicides.

-S'il te plait je suis vraiment pas bien je n'ai pas envie de m'énerver un bon coup, je veux pas faire de connerie...

Je continu d'avancer essayant d'ignorer le gamin et ses plaintes, mais il a sortit l'insulte et le coup de pied de trop. Pris d'un élan de rage je le plaque face contre terre et lui bloque les bras derrière son dos, se serrant pour pas qu'il essai de fuir, heureusement qu'il y a personne dans cette ruelle. Il m'avais poussé à bout. J'entend un cri de douleur et vois qu'une de mes mains appuis sur ses côtes. J'enlève ma main et la met sur ses bras

-maintenant écoute moi, si je suis prof c'est car  c'est mon rêve, si je suis un enfoirée comme tu dit c'est que j'ai vécu quelque chose qui m'as rendu comme ca. maintenant Asuka Seiji ouvre tes oreilles, je suis au bord du gouffre et du suicide donc ne me pousse pas à bout!

Je lache ses mains et vois qu'il n'ose pas bouger, je reprend difficilement mon calme, c'est la première fois en dix que je ne m'étais pas énervé de cette manière. Reiji reprend toi!. Je retourne le gosse et le porte doucement dans mes bras comme une princesse. J'essai de calmer comme je peut mes tremblements. Je le vois se débattre doucement et grogner. Je continu d'avancer essayer de retenir mes larmes qui allaient s'échapper d'une minute à l'autre

-Ecoute moi Seiji, j'ai lu ton dossier, j'ai vu que tu avait une soeur, tu crois qu'elle serais heureuse de voir son frère blessé et les cotes cassés et qu'il n'as pas été à l'hopital pour se soigner?
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 15/10/2013
Messages : 128

MessageSujet: Re: Stupid student! [Seiji]   Sam 8 Mar - 13:40

Encore une fois, je lui donne un coup de pied. Pourquoi ne m’écoutes-t-il pas ? Si encore il me donnait une raison valable. Je finis par me calmer un peu, fatigué et trempé par ce temps. Je me rends alors compte que ça fait bien 20mn que nous marchons.
« Hé Sensei, vous êtes sur de vous ? J’ai l’impression qu’on tourne en rond depuis qu’on est partis du lycée »

« -S'il te plait je suis vraiment pas bien je n'ai pas envie de m'énerver un bon coup, je veux pas faire de connerie... »

Malgré la situation, je ne peux m’empêcher de rigoler légèrement. ‘Ne pas faire de connerie hein ?’ Je me demande bien de quoi il parle. Quoi, il va me frapper ? Il va m’abandonner ? Tant mieux ! C’est exactement ce que j’attends. Le sentant à deux doigts de craquer, je reprends mes coups de pieds dans son dos et les insultes. Sa réaction ne se fait pas attendre, et bien qu’il m’ait prévenu, je dois avouer que je ne m’attendais pas à tant de violence.

Je suis plaqué au sol, face contre terre, sans aucun moyen de bouger. Le prof retient mes bras derrière mon dos, ce qui m’empêche totalement de respirer à cause de mes côtes.

« Gaffe…vo’te main »
Mais c’est qu’il a de la force en plus celui-là ! Heureusement, il comprend rapidement que sa main est placée juste sur ma blessure et il l’enlève rapidement, ce qui me permet de respirer à nouveau.

« maintenant écoute moi, si je suis prof c'est car  c'est mon rêve, si je suis un enfoirée comme tu dit c'est que j'ai vécu quelque chose qui m'as rendu comme ca. maintenant Asuka Seiji ouvre tes oreilles, je suis au bord du gouffre et du suicide donc ne me pousse pas à bout! »

Et qu’est-ce que j’en ai à foutre de sa vie ?! Il croit être le seul à avoir des soucis ? Il veut se suicider ? S’il veut de l’aide, je me propose directement.
Toujours face au sol, je ne bouge plus. L’eau me gèle, mes côtes me lancent incroyablement et mes bras sont toujours tenus derrière mon dos. ‘Et maintenant ?’. Mon corps se braque d’un coup. ‘Non mais...mais qu’est ce qu’il fait ?!’. Je suis maintenant face au prof et surtout…dans ses bras ? Je secoue frénétiquement la tête de gauche à droite.

« Non mais ca va pas ?! Lâchez-moi ! »
Je grogne, je me tortille en me tenant les côtes. Je veux qu’il me lâche. Je ne veux pas paraitre aussi faible. Pour qui il se prend ce sale prof ? Comment ose-t-il me traiter ainsi ?

« -Ecoute moi Seiji, j'ai lu ton dossier, j'ai vu que tu avait une soeur, tu crois qu'elle serais heureuse de voir son frère blessé et les cotes cassés et qu'il n'as pas été à l'hopital pour se soigner? »
J’empoigne le prof par le col et ramène mon visage près de lui. Mes yeux sont menaçants et ma voix est froide.

«  Si j’ai un conseil à te donner l’vieux, c’est de ne surtout pas me parler de ma sœur, compris ? »

Tandis que je plante mon regard dans le sien, je vois que ses yeux brillent quelques peu. Il va quand même pas se mettre à chialer pour si peu quand même ? Je le relâche finalement puis tourne mon visage pour regarder la route.

« Sérieusement, je peux pas aller à l’hosto. C’est pas comme si j’avais les moyens de me payer les soins de toute façon. »
Voilà, je l’ai dit. Maintenant qu’il le sait, il va me laisser tranquille n’est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Stupid student! [Seiji]   Mer 19 Mar - 17:14

-Sérieusement, je peux pas aller à l’hosto. C’est pas comme si j’avais les moyens de me payer les soins de toute façon.

-Je te paie l'hosto, t'es un sale chieur mais je vais pas laisser un élève dans cet état

Il ne dit rien et nous arrivons devant l'hôpital. Je l'entend couiner de peur avant de bouger dans tout les sens et couiner de douleur. Il est con ce gosse. Je soupir et entre à l'hopital. Il commence à paniquer et me supplier de ne pas le laisser ici. Un médecin vient vers nous et nous demande ce qui ne va pas.

-Ce gosse a peut etre des côtes cassé, faudrait lui passer une radio, et injecter lui de la morphine ou une autre connerie pour pas qu'il essai de se barrer.

Le médecin me demande de le mettre sur un brancard mais il commence à me frapper, heureusement que quelqu'un lui a injecter quelque chose pour qu'il se calme, surement de la morphine. En attendant qu'ils termines les radio et tout j'appelle le lycée pour leur expliquer la situation ainsi que de leur demande le numéro de sa petite soeur pour la prévenir. J'appelle sa soeur et lui explique la situation. A peine avoir fini de tout lui expliquer, elle me dit qu'elle arrive à la fin de ses cours. Je raccroche et attend les résultats. Comme je m'en doutais côtes cassé, poignet fracturé et peut etre l'os du tibia fissuré, ils préfèrent le garder en observation pendant deux ou trois jours. J'arrive dans la chambre de Seiji et explose de rire.

-Ho mon dieu ils t'ont attaché car t'es tellement casse couille à vouloir te barrer de l'hosto?

Je l'entend me hurler un "ta gueule" et plusieurs autres insultes gracieux. Je me calme doucement et le regarde pendant quelques seconde.

-J'ai appelé ta soeur elle va venir à l'hosto.

Je m'en vais de la chambre en l'entendant vociférer d'autre insultes. Je regarde par une fenêtre, la tempête se calme doucement. Je me dirige vers l'accueil de l'hopital, quand je vois une jeune fille aux cheveux de la même couleur que ceux de Seiji, et comme par hasard elle lui ressemble. Je m'approche d'elle et elle prend peur.

-Je vais pas te faire du mal t'es la soeur de Seiji non?

Elle hoche la tête timidement

-Je suis son prof suis moi je vais t'emmener jusqu'à sa chambre

Nous parcourons les couloirs et nous entrons dans sa chambre. A peine la porte passé elle se jette sur son frère, lui écrasant les côtes et ses attributs masculins. Je grimace en imaginant l'horrible douleur qu'il doit ressentir, le pauvre. Je sort de la chambre les laissant entre frère et soeur et me pose dans la salle d'attente, regardant la tempête depuis la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 15/10/2013
Messages : 128

MessageSujet: Re: Stupid student! [Seiji]   Sam 5 Avr - 12:35

Plus nous arrivons près de l’hôpital, plus je l’agite. Je ne veux pas y aller ! Non pas que j’en ai peur, mais je n’aime pas les hôpitaux…Bon, en vérité, j’en ai peut-être un peu peur, mais plutôt mourir que l’avoué. Même si bougé autant me fait encore plus mal, je continu en serrant les dents.
Arrive ensuite un médecin qui nous demande ce que j’ai. Une envie de l’envoyer balader bien comme il faut me prend, mais le prof répond avant moi.

« Ce gosse a peut etre des côtes cassé, faudrait lui passer une radio, et injecter lui de la morphine ou une autre connerie pour pas qu'il essai de se barrer. »
Je donne un coup de genoux dans le dos du prof, puis je reporte mon attention sur le médecin, en lui faisant de grands yeux noirs.

« Je vous préviens, vous avez pas intérêt de me toucher ! Je vais bien, faut pas l’écouter »

J’essaie de me débattre, de descendre de son dos, mais bien vite il me place sur un brancard. J’attrape le bras du prof, je le serre, j’essaie de le frapper pour ne pas qu’il me laisse. Oui, je commence à paniquer sérieusement. Pourtant, rien à faire, et la piqure de calmant faire rapidement son effet, je finis par lâcher le prof et je laisse faire les médecins, l’esprit déjà ailleurs.
Apres quelques radios et autres examens dont je ne me souviens déjà même plus, je retrouve mes esprits une fois dans ma chambre.
Alors que j’essaie de bouger, je me rend compte que mes mains et mes pieds sont solidement attachés. Une colère soudaine m’envahit et j’hurle qu’on me détache immédiatement. Alors que je pensais voir une infirmière débarquée, c’est en fait le prof, responsable de tout ça, qui vient me narguer.  

« -Ho mon dieu ils t'ont attaché car t'es tellement casse couille à vouloir te barrer de l'hosto? »
Ma réponse se fait virulente. Comment ose-t-il rire alors que tout ça est entièrement de sa faute ? Je l’insulte, encore et encore, je me debat dans le lit pour casser les attaches.

« -J'ai appelé ta soeur elle va venir à l'hosto. »
Je ne bouge plus. Je rêve…il a quand même pas osez faire ça ?!

« Non non non , Sensei bordel ! Rappelez la de suite, dites-lui de ne pas venir, que je vais bien ! SENSEI ! Putiiin»

Plus que de la colère, c’est de la haine que je ressens en ce moment. Et cette haine se transforme rapidement en force, et j’arrive enfin à faire sauter une des attaches que j’ai au poignet. J’’en profite pour enlever les autres mais mes gestes sont encore assez bancals, surement à cause des calmants pas tout à fait dissiper. M’asseyant difficilement sur le lit, j’attrape rapidement un tee shirt que j’enfile. A temps, car déjà ma sœur me saute dessus, m’écrasant de son poids plume à l’endroit exact de mes blessures, et plus bas encore. Ma respiration se coupe mais je rends son câlin à ma sœur. Je lance un regard froid au prof derrière tout en continuant de rassurer ma sœur.  Apres 10mn, j’arrive enfin à la décrocher de moi.

« Asami. Je vais bien okay ? Alors calme-toi. Bon, de toute façon avec cette tempête, tu vas pas pouvoir retourner en cours, alors tu restes ici, je vais allez voir mon prof… »

Je lui tapote la tête en souriant, puis je sors de la chambre à la recherche du prof. Il ne me faut pas longtemps pour le trouver, associable comme il est, il était évident que je le retrouverai dans un coin, seul.
Je me place face à lui et le toise de toute ma hauteur, visage fermé et poings serré près le long de mon corps.

« Sensei, ce que vous venez de faire…de quel droit ? DE QUEL DROIT ?! Vous mêlez de ma vie comme ça. Je vous ai rien demandé ! Alors pourquoi ? »

Je reste droit face à lui. L’envie de le frapper me démange fortement, mais je ne le fais pas. J’attends de voir ce qu’il va me répondre d’abord. Ecouter puis cogner. Mais si il continu de sourire comme ça, l’ordre va certainement changer…


Dernière édition par Asuka Seiji le Sam 26 Avr - 11:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Stupid student! [Seiji]   Jeu 24 Avr - 17:37

-Sensei, ce que vous venez de faire…de quel droit ? DE QUEL DROIT ?! Vous mêlez de ma vie comme ça. Je vous ai rien demandé ! Alors pourquoi ?

Je le regarde longuement, reprenant mon serieux. Je me lève et le regarde, il a beau etre plus grand que moi il me fait pas peur. Je soupir longuement avant de prendre la parole.

-Seiji, tu a une soeur, tu crois que ca lui ferais plaisir que tu cache tes blessures, imagine c'est plus grave et tu lui dit rien. Seiji merde! prend des responsabilité! Tu es son grand frère, tu doit veillé sur elle! pas te battre contre des idiots!

Je faisait les cent pas pour me calmer avant de m'assoir et de regarder longuement Seiji

-Vous prenez peut etre les profs pour des cons, mais je sais que tu est dans le gang de l'autre schtroumph

Il me regarde surpris, il doit se demander comment je le sais. Je lui fait un signe de me suivre et nous allons à l'entrée de l'hopital. La tempête c'est calmé. Je sort mon paquet de clope qui a survécu miraculeusement et me met à fumer

-Seiji, tu fait ce que tu veux mais entrer dans un gang...Déjà je voue une grande haine pour les gang pour des raisons dont je n'ai pas envie d'en parler. Mais tu te rend compte que tu peut mettre ta petite soeur en danger!? imagine, un gang ennemie sais que Asami est ta petite soeur, tu crois pas que ce gang va s'en prendre a elle pour te faire du mal et te manipuler?

Il me regarde entre enervé et coupable. Il serre les poing, je soupir et pose ma main sur son épaule. Je le regarde et lui dit doucement:

-Va la rejoindre, et reflechis à ce que je t'ai dit, je vais retourner au lycée.

Je fini ma clope et le salut avant de commencer à partir
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Contenu sponsorisé desu





MessageSujet: Re: Stupid student! [Seiji]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Stupid student! [Seiji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Welcome in my stupid world ♫
» stupid comments by hillary clinton!!!!
» Because I'm so stupid [Yong Ran]
» We are so stupid | Ezeckiel
» 04. [Maison des Williams] Let's do something stupid !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You and Us ::  :: Quartiers Sud :: Shinjuku-