.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une visite peu banale. [Pv Yue & Isamu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Une visite peu banale. [Pv Yue & Isamu]   Mer 19 Mar - 18:48

C’était l’été, le ciel était d’un bleu sans nuage, les grillons chantaient et les enfants faisaient des haikus à leurs parents entre deux parties de jeux. Tout le monde accrochait un sourire paisible et serein. Tous ? Non ! Une petite maison résistait encore et toujours. On peut même dire que l’orage grondait éclatait à l’intérieur.
Cette maison abritait la famille Maboroshi. Elle n’avait pas été payé trop chère et permettait aux parents d’exercer leur professions tout en ayant un espace qui leur était réservé.


Si la rentrée était encore loin, le lycée était toujours ouvert et permettait aux étudiants l’étude même par des temps radieux. Plus important celui-ci avait organisé et programmer une bourse aux livres afin que chacun puisse étudier efficacement quelque soi le milieu dont il était issu. Saisissant l’aubaine, Hiro Maboroshi et Sakura (le père et la mère) tentait vainement de pousser leur fils à y aller. C’était une aubaine pour des gens d’un milieu modeste. De plus il avait été organisé une visite de l’école avec les futures premières. Sakura souhaitait voir son fils entouré d’ami, et rien que pour cela il avait le devoir de s’y présenter. Elle souhaitait également qu’il découvre son nouvel espace de travail, et pourquoi pas ces nouveaux professeurs. Hiro voulais voir en son héritier une tête bien pensante car il était persuader qu’il avait des capacités.
Malheureusement Isamu n’appréciait pas l’idée commune de sa famille. Il aimait l’odeur des livres, leurs petits caractères et même les cornes qui se développaient avec l’âge de l’ouvrage certes, mais se retrouver entourer de potentiel ennemis durant une chaude journée d’été lui était insupportable. Chose encore plus insoutenable, sa sœur devait l’accompagner et le seconder jusque dans le gymnase c'est-à-dire l’endroit exacte ou avait lieu la manifestation.

Devant cette obstination, Hiro menaça de bruler les quelques livres d’Isamu si celui-ci refusait de se présenter au lycée. L’adolescent n’y aurait pas cru s’il n’avait pas vu son père commencer sa triste tâche. Vaincu, le père rajouta la consigne qu’il devait faire honneur à sa famille et ravaler sa mauvaise humeur.
Véritable espionne, sa sœur avait obtenue une bourse pleines yens. Celui qui a l’argent à le pouvoir, on ne lui faisait toujours pas confiance alors qu’il avait montré de la bonne volonté jusque là.  Ça commençait à bien faire. Forçant sur ces zygomatiques, il afficha un sourire de façade, de courtoisie qui pouvait tromper son monde. Sa sœur en frissonna  car elle savait ce qui se cachait derrière ce masque.

  Arrivé au lycée, l’étrange duo, traversa les couloirs pour se diriger vers le gymnase. L’école entière semblait abandonnée, déserte, saut cette partie qui semblait fourmiller de vie et d’énergie. Partout, on discutait, achetais, vendais, troquais. D’un simple coup d’œil on pouvait comprendre qu’un homme avait organisé cette manifestation en pensant aux moindres détails.  
Les secondes s’étaient vu attribué deux tables qui parcourait toute la longueur de la salle tout comme les premières et les terminales. Perdue en plein dans une queue faisant une sorte de serpentin, Isamu et Tsubaki patientèrent. Une heure passa puis deux. Au bout de la troisième, le couple avaient enfin fini. Il avait fallut prendre son temps, pour vérifier l’état de chaque ouvrage et les feuilleté. Mettant tout dans un sac à dos, Isamu pensait en avoir fini. Il ne fut pas au bout de ces surprises puisqu’il avait totalement oublié la partie visite de l’établissement.


*Super je vais me retrouver à faire du tourisme dans ce qui est le plus « incroyable » monument de tout le Japon.*

Se ressaisissant en se disant qu’il aurait bientôt fini ce mauvais moment, il sorti dans la petite cours adjacente au gymnase et rejoignit un groupe. Pendant ce temps, Tsubaki s’était mit à la recherche du proviseur ou de son adjoint pour une affaire de la plus haute importance avait elle dit. La curiosité d’Isamu avait été éveillée mais elle se refusa à lui donner le moindre renseignement.

  N’ayant alors rien de mieux à faire, il détailla alors les membres du groupe. Celle qui allait visiblement mener la petite troupe de huit personnes se démarquait. Elle devait avoisiner les dix sept ou dix huit ans. Ces ongles, ces mains et sa peau était soigné et démontrait qu’elle ne connaissait pas le dur labeur. Elle était certainement issue de l’une de ces familles aisée qui obtienne tous d’un claquement de doigts. Ces vêtements étaient neufs et semblait fait pour elle afin de souligner chacun de ces traits. Elle n’était en aucun cas du même milieu, ça il en était certain.
Le groupe se composait d’un garçon musclé à l’air passablement idiot roulant des mécaniques dés qu’une fille posait un regard sur lui. Il y avait également une fille à lunette portant un kimono qui ne semblait attendre que la fin de la visite afin de retourner à son loisir, un amoureux de la nourriture drogué aux chips et au nutella avec un bel embonpoint. Enfin, il y avait deux jumeaux jouant tous deux avec leurs psp se moquant éperdument du monde qui les entourait. D’un milieu modeste, il ne devait y avoir que les jumeaux et l’abruti, les autres ayant montré dans leur tenue vestimentaire et leurs attitudes qu’ils avaient certainement grandi sur un tas d’or.
Voulant asseoir un pouvoir qu’il croyait sien et impressionner les spectateurs qu’il y avait autour de lui, l’homme au regard qu’il croyait de braise sorti une cigarette de son blouson en cuir et aboya sur la guide qu’elle devait lui faire un rempart contre le vent le temps pour lui de l’allumer. Ce qui était amusant c’est qu’après avoir eut ce romantisme extraordinaire, il se repeigna en parfait rockeur. Ce qui était intéressant, c’était de voir comment la jeune fille allait réagir face à la menace, la provocation ainsi que *toussote* la séduction. La pauvre, elle n'avait pas encore commencer que déjà, elle tombait sur des difficultés inattendues.


Dernière édition par Maboroshi Isamu le Dim 23 Mar - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 16/03/2014
Messages : 53

MessageSujet: Re: Une visite peu banale. [Pv Yue & Isamu]   Sam 22 Mar - 12:13

Une visite peu banale ❥ Yue & Isamu

Une nouvelle journée commençait, et cette fois-ci, elle allait être un peu spéciale. Yue se préparait pour aller au lycée, comme toujours, mais non pas pour aller en cours : elle s’était portée volontaire en tant que guide pour faire la visite du lycée. Elle avait donc un groupe attitré de huit personnes qu’elle allait devoir accompagner dans les moindres recoins du lycée pour leur faire visiter. Enfin, les moindres recoins, c’est ce que l’on disait, mais ce n’était pas tout à fait vrai. La jeune fille elle-même venait d’être scolarisée au lycée et ne connaissait pas le bâtiment comme sa poche. On lui avait seulement montré les endroits essentiels à faire visiter, mais si on lui demandait où se trouvait telle salle par exemple, elle ne saurait répondre que vaguement. Heureusement pour elle, son sens de l’orientation n’était pas non plus trop horrible, qui plus est, le personnel de l’école avait prêté une carte des lieux à chaque guide,  juste au cas où. Bref, dans tous les cas, la jeune fille partait maintenant en direction du lycée après s’être soigneusement préparée.

Juste avant la visite du lycée, une vente de libre était organisée, mais Yue n’y prit pas vraiment part. Elle était certes venue un peu plus tôt, au moment de l’événement, mais n’était pas spécialement intéressée par ce qui s’y passait : elle avait largement assez de livre pour ne pas avoir à en acheter, et avait suffisamment d’argent pour ne pas avoir à en vendre. Elle restait donc un peu en retrait, attendant le début de l’heure prévue pour la visite, avant de se diriger dans ladite salle où commencerait la visite. Les personnes qui rejoignaient la salle petit à petit découragèrent légèrement la jeune fille. À les voir, on pouvait sans problème leur donner une vie, une passion, limite un prénom. C’était comme un gag, où les personnes faisaient exprès de montrer leur passion exagérément. Parmi cette bande, elle remarqua pourtant un garçon plutôt simple, qui était loin de se démarquer du reste du groupe par sa discrétion.

Yue vérifia l’heure sur son téléphone et compta mentalement le nombre de personne présent et vit avec satisfaction que tout le monde était là. Elle croisa le regard d’une des personnes et un frisson de dégoût parcourra son dos. Il s’agissait de ce genre de faux bad boy qui s’y croyait vraiment trop. *Ça va être dur de ne pas lui en coller une, à celui-là…* Elle n’était pas au bout de ses surprises en plus de ça, car le faux bad boy s’approcha d’elle, une cigarette et un briquet à la main, en lui gueulant dessus tel un macho pour qu’elle l’aide à allumer sa cigarette. Elle retint un soupire, et lui afficha plutôt un beau sourire. Alors qu’il mettait la cigarette dans sa bouche en préparant le briquet, Yue tendit la main et au lieu de faire ce qu’il voulait, lui retira la cigarette de la bouche et la lança sans problème dans la poubelle plus loin. Avec son plus beau sourire et le fixant dans les yeux, elle lui parla de sa voix toute sucrée.

« C’est interdit de fumer dans l’enceinte de l’école, merci d’en prendre compte. »

Avec son regard innocent, le faux bad boy n’eut pas vraiment l’idée de lui faire quoi que ce soit, et comme elle s’y attendait, il avait surtout l’air de ne pas savoir quoi faire pour lui faire peur comme le ferait un véritable bad boy. Satisfaite, elle se tourna vers le reste du groupe.

« Bien, nous allons commencer la visite ! Veuillez me suivre s’il vous plait. »

Ignorant les quelques regards crédules posaient sur elle, Yue se dirigea vers un couloir, qui affichait d’un côté la piscine avec ses locaux et de l’autre le gymnase dans lequel ils se trouvaient il y a quelques instants. Elle continuait à avancer tout en commentant, bien que ce ne fût pas nécessaire à cet endroit, c’était la tâche qu’on lui avait donné de faire.

« Donc à notre gauche, il s’agit de la piscine du lycée. Son usage est strictement réservé aux cours pendant la journée, néanmoins vous pouvez y faire un tour entre 17h et 20h si vous n’avez pas de club ce jour-là. À droite nous pouvons donc entrapercevoir le gymnase, mais je pense que vous devez déjà l’avoir visité avant ça. Les mêmes restrictions s’y appliquent, excepté que les élèves faisant partie d’un club sportif peuvent venir s’y entraîner pendant les pauses. »

Elle ne s’attarda pas particulièrement ici et arriva au bout du couloir où une sortie les menait sur le terrain de sport. Il fallait le traverser pour retourner à la cour de récréation. Elle se retourna tout en continuant à marcher et vu que certains s’attardaient à regarder les arbres ou d’autres n’arrivait pas à suivre le groupe qui avançait à une vitesse plus rapide pour rejoindre rapidement le bâtiment principal.

« Dépêchez-vous s’il vous plait. »

Le petit groupe arriva finalement dans la cours de récréation, plutôt grande.

« Comme vous devez vous en douter, il s’agit de la cour de récréation. »

Elle s’était cette fois-ci retournée vers le petit groupe pour parler, et remarqua le regard du fameux faux bad boy en sa direction, qui la dévorait presque du regard. Grimaçant un peu, elle essaya de se concentrer sur un autre visage, et se fut tout naturellement, qu’elle se tourna vers le garçon un peu discret, légèrement en retrait.

« Vous pouvez y aller à toute heure, c’est également ici que vous avez le droit de fumer. » Petite regard plein de sous-entendu vers le faux bad boy. « Nous allons à présent entrer dans le bâtiment principal. » Avant de se remettre en route, elle jeta un petit regard amusé au garçon en cuir. « Pas besoin d’allumer votre cigarette, vous allez l’éteindre dans un instant. »

Plusieurs personnes se moquèrent de lui, ce qu’il n’apprécia pas beaucoup. La jeune fille lui tournait à nouveau le dos, et voulant sûrement se croire le plus fort, il traversa la distance qui le séparait de Yue et la retourna violemment dans sa direction en posant la main sur son épaule. *Je m’y attendais…* Elle afficha cependant un regard totalement surpris et même apeuré.

«  Tu vas arrêter de me prendre de haut, salope ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Une visite peu banale. [Pv Yue & Isamu]   Dim 23 Mar - 19:05

Isamu savourait ces moments où les personnes n'agissaient pas comme on l'imaginait. Cette demoiselle avait un caractère intéressant à étudier. Elle avait démontré en quelques instants qu'elle possédait plusieurs ressources cachées.
S'écraser devant le fumeur aurait démontré qu'elle était une femme sans défense, peut être fragile. Elle aurait eut peur ou fait comme s'il ne s'était rien passé. Loin de cette réaction, elle avait exprimé son désaccord tout en ne montrant aucune crainte. Afin de montrer une cohérence entre ces actes et sa parole, elle avait privé le jeune homme de sa cigarette, acte pouvant être très agressant pour l'agresseur.
Yue puisque c'était son nom prouvait également son attachement pour l'ordre et la morale ainsi qu'un contrôle de soi impressionnant. A moins d'être totalement inconsciente, il était évident que cette jeune fille possédait des atouts de sa manche non dévoilé.
D'expérience, Isamu ne sous estimait pas les membres du sexe opposés. Celles ci se révélaient être de redoutables adversaires à abattre. Pour ce qui était de sa guide, elle était jeune, jolie et disposait d'une grande confiance en elle. Peut être savait elle se battre ou possédait une bombe lacrymogène.

Restant au milieu du groupe, il avait déjà eut idée plus ou moins précise sur chacun des membres du groupe. Visiblement certains avait envie de profiter de la vue de divers arbres que dame nature avait accepté de laisser dans la cour.
Ce n'était pas du goût de la jeune fille qui les pressa. Yue était donc directive, avec un zeste d'impatience, ces données s'additionnèrent à ce qu'il avait déjà vu d'elle auparavant. Il put rajouter à sa banque de donné mentale le fait d'être narquoise puisque celle-ci titilla délibérément l'idiot aux allures de rockeur.
Isamu ne joignit pas aux gentilles moqueries que les autres exerçaient sur l'homme pour une raison très simple: cela humiliait. Or de l'humiliation naissait les ennemis et des ennemis les ennuis. Il savait qu'il en aurait bien assez tôt. Cependant ce genre de comportement aboutissait généralement à une violence extériorisé de la part des gros durs ce qui arriva bien évidemment. Dans le pire des cas, les principaux acteurs de la scène se retrouvaient au détour d'une rue, et l'une des deux en subirait les conséquences.
Bien que joli, Yue était agaçante et certainement dangereuse. S'il n'était pas pressé de rentré, il aurait laissé la situation en l'état.


-"Et blondinet, tu la lâche, recule de trois pas. En échange de quoi je suis prêt à te laisser de quoi t'amuser au flipper plus tard. Dans le cas contraire, continue à lui faire respirer l'air nauséabond qui sort de l'égout qui te sert de bouche et je raconte à qui veut l'entendre des vérités dont tu passerais bien."

C'était violent, mais pas autant que le ton glacial qu'Isamu venait d'employer. Chaque syllabe avait été dîtes très calmement sans crier ni s'énerver. Pas le moindre stress ne semblait émaner de lui. Quant aux autres visiteurs, ils furent plusieurs à réfréner un frissonnement. Il y avait comme une sorte d'aura de dangerosité qui enrobait les mots et le ton employé.

A ces mots, l'agresseur tourna légèrement la tête et fut comme stupéfait en regardant dans la direction de la voix.
Un garçon plutôt fin et petit qui ose humilié de plus musclé que lui, c'était rare.


-"C'est quoi ton nom?"
-"Isamu."


A ce simple mot, l'homme eut de grosses perles de sueurs. Il recula de plusieurs mètres en balbutiant de plates excuses. La seule chose  compréhensible ce fut la fin: Toutes mes excuses, oubliez moi, toi et ta copi... Alors qu'il disait ça, son sang se figea en voyant le regard fixe de l'adolescent. Je …j'ai … Pardon je me tais. Gheuu, gardez votre argent mais oubliez ma misérable impulsivité.
Isamu s'impatientait à son tour, il n'aimait pas être le centre d'attention de tout le monde et s'était déjà trop dévoilé. D'un froncement de sourcil, il avait réussit à faire taire l'homme. Il en savait trop sur lui et c'était une faute impardonnable.  
C'était malgré tout très rare qu'on le reconnaisse dans cette partie de l'archipel nippon. Ce garçon avait forcément un lien avec Hokkaido, était-ce un ami d'une de ces anciennes proies? Il allait devoir faire plus attention à l'avenir d'autant qu'il ne connaissait pas le camp de Yue.
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Contenu sponsorisé desu





MessageSujet: Re: Une visite peu banale. [Pv Yue & Isamu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une visite peu banale. [Pv Yue & Isamu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Que pensez-vous de la visite du President Iranien à Columbia
» le forum de claude ! une visite s'impose les ami(e)s! merci

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You and Us ::  :: Extérieur :: Gymnase-