.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/03/2014
Messages : 23

MessageSujet: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   Jeu 20 Mar - 1:23

Yû Ki Hyun


Hello ! What's your name ?

Je me présente je m'appelle Yû Ki Hyun mais il arrive qu'on m'appelle comme ça -à vous de voir-. D'après ce qu'on m'a dit, je suis coréano-japonais ainsi qu'une petite touche de sang moldave du côté de mon père -un arrière-arrière grand père, de ce que j'ai compris. Je suis né le 18 avril 1994 à Busan et oui, j'ai 19 ans. Je suis actuellement célibataire. Je viens de Warui, ce que je pense de la fusion entre les deux écoles ? et bien, honnêtement ? Je m'en fiche un peu. Actuellement, je suis en Terminale, je suis un·e garçon -naaan, je suis hermaphrodite. Ok. C'est pas vrai.-. Si on devait me décrire en quelques mots, on dirait de moi que je suis borderline, intelligent, désillusionné mais capable de partir dans les délires les plus fous, bagarreur, sarcastique, accro, contradictoire. Et je sais pas si vous l'avez remarqué, mais vous trouvez pas que j'ai un air de ressemblance avec Lee Min Ki, la classe hein ?

Once upon a time...

Né à la mi-avril de l'année 1994 à Busan, où il a d'ailleurs passé les cinq premières années de sa vie, Ki Hyun a eu une enfance plutôt heureuse, banale aussi. Des parents aimants -sans plus pour autant-, une bonne situation grâce à la famille plutôt aisée de sa mère et aux métiers de ses parents -femme d'affaire pour une marque de mode pour sa mère, et policier pour son père- des amis de son âge dans le quartier où il vivait, de bonnes notes à l'école -au point même de sauter une année de primaire. En soit, rien de particulièrement intéressant ni de fondamentalement différent de la plupart des enfants de son âge. Quant au reste de sa famille -des deux côtés-, et bien, les occasions de les voir, étaient plutôt rares. Ses grands parents paternels habitant au Japon, il est vrai qu'il était moins aisé de leur rendre visite. Et ses grands-parents maternels résidant à Séoul, on peut argumenter qu'ils n'étaient pas vraiment à côté non plus, et il y a certes une part de vrai là-dedans. Et une autre part de simple favoritisme envers leur autre fille -la sœur cadette de sa mère, donc- , dont toute la vie -selon leurs parents- est parfaite : bon mariage, et surtout pas avec un étranger. Tout le contraire de sa mère, qui, non contente d'avoir épousée un japonais, avait aussi choisi cet homme d'un niveau social inférieur au leur-ce qui, non, ne plaisait pas vraiment, là encore, à la famille Lee- et avaient eu un enfant hors-mariage. Horreurs, pour leur famille plutôt conservatrice.

La réalisation de tout cela, du mépris qu'on lui portait, ne frappa Ki Hyun que plusieurs années plus tard, cependant. Il devait avoir 8, 9 ans, peut-être, et habitait alors Daegu avec ses parents, où ils avaient déménagé pour les affaires de son père. Mais ce jour là, c'était bel et bien à Séoul, dans l'immense appartement de ses grands-parents, où il se trouvait en vacances avec sa mère pendant que son père suivait une formation spéciale dans la capitale. Une conversation entendue à travers une porte entrouverte, sans ce faire voir, l'explication des regards en coin, du manque d'attention alors qu'ils choyaient leur futur héritier -insupportable gamin pourri gâté hautain et arrogant, qui pensaient que tout lui était du- , de l'étrange lueur qui brillait dans le regard de sa famille en l'observant, de l'arrogance et du mépris camouflé sous ces sourires si mielleux, en public, qu'ils pourraient vous donner le diabète rien qu'en les observant. Le garçon était resté un moment derrière la porte, à refouler ses larmes en entendant les paroles dures, presque cruelles, que ses ascendants proféraient dans la salle d'à côté, tâchant de calmer les palpitations de son cœur dans sa poitrine. Un bruit avait retenti, il avait fuit, s'était enfermé dans sa chambre pour s'y cacher le temps de se calmer. S'il était trop jeune pour comprendre le sens de ces paroles blessantes ? Aucunement, il les avait même parfaitement comprise. Et le fait que, quoi qu'il fasse, sa famille paternelle ne le verrait sans doute jamais comme faisant par entière de leur famille. Parce que, en un sens, il leur est soit-disant inférieur. Idiotie. Ils sont tous idiots, imbéciles, dépourvus de la moindre trace d'intelligence. Ce fut la première fois que Ki Hyun, amer, pensa ses paroles. Désillusionné presque depuis le départ, même si -bien évidemment- il ne comprenait pas encore à quel point il les trouverait véridique dans le futur. Et le pire... C'est qu'il avait entendu la voix de sa mère, acquiesçant presque silencieusement à une partie de ces mots.

Et c'est à partir de ces vacances, de cette discussion surprise derrière une porte, que tout commença à changer. Le garçon semblait un peu plus renfermé, un peu distant avec sa mère, presque un brin froid. Pas qu'elle le remarque, cependant. Lentement, les notes de Ki Hyun se mirent à chuter, légèrement, alors qu'il se désintéressait progressivement, mais clairement, de ces apprentissages futiles -et trop simples pour lui- qu'on leur enseignait en cours. Oui, il s'ennuyait -bien que ça ne soit pas vraiment nouveau-, ne parvenait plus à feindre de s'y intéresser. A la place, il préférait gribouiller sur les pages blanches de ses cahiers, rêvasser ou penser en regardant par la fenêtre, ou même encore somnoler en plein cours. Le pourquoi de cette fatigue lui aussi, n'étant pas anodin dans tous ces changements. Etait-ce depuis leur retour de Séoul ? Ou bien était-ce encore antérieur, mais le garçon ne l'avait simplement pas remarqué ? A vrai dire, il ne le sait plus, mais c'est aussi à cette période qu'il se rendit compte, véritablement, que ses parents se disputaient. Régulièrement, et de plus en plus fréquemment, de plus en plus intensément. Généralement, tard le soir, alors qu'il était déjà au lit, mais, la tête enfoncé dans son oreiller -parfois cachée en dessous pour tenter d'atténuer les éclats de voix, d'autres tâchant de comprendre les mots crachés comme du venin, à les pourrir de l'intérieur- leurs cris étouffés par les murs de sa chambre lui parvenaient tout de même.

Au collège, les ennuis continuèrent. Ses notes continuèrent leur chute, et la situation se dégrada de plus en plus. Ki Hyun, en plus de ne faire que s'asseoir nonchalamment sur sa chaise à ne presque rien faire de la journée, commençait à se faire insolent. Ne se privant pas pour répondre d'un ton de plus en plus sarcastique et coupant à ses professeurs, qui ne tardèrent évidemment pas à sévir. Sans succès. Le coréano-japonais était de plus en plus décidé à n'en faire qu'à sa tête, à ne faire que ce qu'il voulait -mais que voulait-il, au juste... ?- , trouvant de moins en moins d'intérêt aux cours. Allant même jusqu'à les sécher, et ce, de plus en plus régulièrement. A quoi servent-ils, de toute manière, ces cours inutiles ? Ils finiront tous par travailler, suivre un train-train quotidien d'un ennui mortel, fonder une famille pour feindre d'être heureux, et la détruire ensuite lorsque l'illusion de ce bonheur feint ne sera plus assez forte. Les plus ''faible'' au service des plus ''fort'', et, ici, l'argent et le statut social étant généralement le synonyme de force, ceux qui règnent sur la chaîne alimentaire restent toujours les même. Dénigrant tous les autres. M'enfin, de toute manière, comme l'adolescent se plaisait à le remarquer souvent : « On finira tous six pieds sous terre, à se faire bouffer par des insectes. ». Désillusion désabusée. Un pessimiste déprimé ? Possible. Mais paradoxalement, Ki Hyun était capable d'enchaîner ces états presque morbides avec des crises d'euphorie, où il était parfaitement intenable, presque capable de sauter de joie, partout, pour une chose toute simple. Au point de ne même pas vraiment se rappeler pourquoi il en était tant heureux, après le moment passé. Soit, être de bonne humeur n'est pas non plus une affaire d'état, mais son côté ''lunatique'' -comme on l'appelait à l'époque- était -est toujours- bien plus problématique lorsque ce sont des crises de colère, généralement débordantes au point de le rendre agressif, violent, qui s'emparent de lui. Et, généralement, celles-ci se finissent mal, étant donné la tendance de Ki Hyun à traîner de plus en plus dans des quartiers plus ou moins mal famés, avec des gens à la réputation d'être peu fréquentable, lorsqu'il séchait les cours. Plus d'une fois, il est rentré avec la lèvre fendue, la pomette coupée. Les phalanges ouvertes, à cacher au mieux les quelques traces de sang et les hématomes sur sa peau. Et un infime sourire camouflé sur les lèvres, les yeux animés d'une lueur sauvage. Parce qu'enfin, Ki Hyun avait trouvé un moyen de ne plus s'ennuyer. De se sentir vivant, rien que l'espace d'un instant.  

Ca lui valut de se faire renvoyer de son collège, ainsi que de redoubler sa dernière année de collège. Dans le même temps, la situation entre ses parents s'envenima au point que ça ne devienne simplement plus supportable, malgré le fait qu'ils soient plus souvent absent de la maison que présent, du fait de leurs emplois du temps chargés -et, lorsqu'ils étaient tout deux là, Ki Hyun préférait quant à lui s'eclipser de chez eux. Les cris, il s'en passe très bien, merci pour lui. Ils divorcèrent, et, non pas que ce soit surprenant, la procédure se passa mal. Très mal, même. Et lorsqu'il fut question de la garde de l'adolescent, et que ses deux parents commencèrent à lui mettre plus ou moins la pression... Et bien il péta tout simplement un câble. La rage l'envahit, l'agressivité se mettant presque à suinter de chacun de ses pores à un point tel que si son père n'avait pas réagit en le bloquant après l'avoir vu se mettre à balancer quelques objets puis frapper le mur de presque toutes ses forces, et bien, des coups se seraient certainement perdus. La semaine suivante, il était chez le psy. Quelques rapides explications de la part de son père qui avait tenu à l'accompagner -se doutant certainement qu'il aurait sécher le rendez-vous, sinon...- , quelques tests passés, et la diagnostique tomba. Ki Hyun est qualifié de borderline, à la limite même d'être dit bipolaire. On lui prescrit quelques médicaments -afin de diminuer certains symptômes, comme ses crises de colères ou de dépression-, ainsi que des séances de psychothérapie. Il suivit son traitement un temps... Mais très vite, il commença à inventer des excuses pour ne plus aller voir le psy -d'un ennui et d'une inutilité sans pareilles, selon lui. Quant au médicaments... eux aussi, il finit par les abandonner, secrètement, afin d'éviter les remarques. Enfin, au moins ce diagnostique servit à une chose : mettre ses parents d'accord. Il vivrait dorénavant avec son père, sa mère n'ayant soit-disant ''Pas la force de le contrôler si jamais il récidivait''. Lâche.

Le père de Ki Hyun déménagea donc, l'emmenant avec lui. Ils resteraient à Daegu le reste de l'année, au moins le temps qu'il ait finit son année, peut-être un peu plus, avant de retourner au Japon lorsque le patriarche y aurait trouvé un travail. L'adolescent n'y vit aucun inconvénient ; ça n'était pas comme si quoi que ce soit le retenait ici, si ce n'est qu'il appréciait son pays. Mais revenants-on à cette histoire de médicaments abandonné. Ki Hyun n'aimait pas les prendre, préférant de loin ses cigarettes -qu'il avait commencer à fumer un bon moment auparavant déjà- ou même les occasionnels joints qu'il pouvait prendre. Ca, ça le détendait vraiment au moins... Là n'est pas la question, cependant. Un jour, alors qu'il avait rejoint son père à son bureau, au commissariat, le jeune homme avait aperçu un tas de petits sachets, contenant chacun quelques cachets colorés de pastel... Il avait presque été légèrement fasciné par leur couleur, si bien que, dès que son père -et ses collègues- avaient eu le dos tourné, il en avait discrètement subtilisé un pour le glisser dans la poche de son jean, le cœur battant la chamade. Pourquoi avait-il fait ça ? Il n'en a toujours pas la moindre idée. L'ennui ? L'envie de toucher au risque ? D'essayer une substance plus forte que le tabac ou le cannabis ? Il n'en sait rien. Mais les quelques minutes qu'il avait encore passé au commissariat à attendre que son père ait finit de travailler lui avaient parues bien longues, soudainement, alors qu'une fine goutte de sueur froide s'était perdue le long de son échine. L'impression que tous les regards convergeaient vers lui, comme s'il avait été vu... Il fut presque tenté de reposer le sachet ni vu ni connu, une seconde, mais ce fut justement le moment où son père revint et qu'ils partirent. Malgré la nervosité du voleur, personne ne vint l'arrêter. Ni à ce moment, ni après. Sans doute que les sachets n'avaient pas encore été traités, ni comptés, ni quoique ce soit... Le pourquoi il n'a jamais été prit est toujours aussi mystérieux à Ki Hyun. Néanmoins, plus tard cette nuit là, il avala l'un de ces cachets si habilement subtilisés... Et découvrit un tout autre monde. L'euphorie et le sentiment de bien être, renversant, le sentiment incroyable d'assurance, comme s'il aurait pu déplacer des montagnes, à ce moment... Et tout ne cessa plus de s'enchaîner. D'une de ces petites pilules colorées, il finit par prendre tout le sachet, puis par chercher à s'en procurer pour en reprendre. D'une consommation occasionnelle, il finit par ne plus pouvoir s'en passer, en ce qui lui semble être un clin d'oeil, et le voilà accro, addict, drogué. Et mieux vaut éviter les médicaments -d'autant qu'il trouve qu'ils font moins d'effet que ses petites substances à présent chéries. Quant au deal, il ne le commencera que quelques mois après son arrivée au Japon : le besoin de se faire un peu d'argent pour pouvoir continuer à se procurer ce dont il a à présent besoin.

Et cette arrivée au Japon, me demanderez-vous, comment c'est elle passée ? Et bien tout ce qu'il y a de plus simplement : presque parfaitement bilingue coréen-japonais grâce à ses parents, il n'a déjà pas eu de barrière de langue à passer. S'y installer ne perturba pas plus Ki Hyun que ça, si ce n'est qu'il du se trouver d'autres... fournisseurs, résultant en quelques petites crises de manque au départ. Là où les choses se compliquèrent, se fut à nouveau à l'école. Encore des rébellions, des cours sécher, un désintérêt total en plus de ses bagarres. Et autant dire que son comportement bordeline est loin de s'être amélioré avec les drogues... Au contraire, même, et le reste de son caractère semble lui aussi de plus en plus lunatique : sans entrer dans ses ''crises'' de colère ou de déprime, ou même d'euphories -souvent de plus en plus violentes-, il peut changer d'humeur à la vitesse grand v, sans même laisser le temps aux autres de le suivre. Quant à son absentéisme chronique et ses généralement plutôt mauvaises notes -bien qu'il aurait pourtant les capacités de bien plus, en se donnant rien qu'un peu de mal- , ainsi que ses bagarres, tout joua pour le faire renvoyer de deux autres lycées, avant qu'il ne se fasse transférer à Warui au tout début du mois de janvier de l'année 2013, pour la fin de sa terminale... Qu'il redoubla. Nouvelle année de perdue. Quant à la fusion de son lycée actuel, exclusivement masculin, avec un lycée pour jeunes filles de bonne famille ? Honnêtement, il s'en fiche, bien qu'il éprouve parfois une touche de mépris et d'irritation à cette idée. ''Bonne famille''... Comme sa mère ? Pourvu que non, où il risque de s'en agacer rapidement...


Who are you ? Have we ever met before?

En réalité, je suis Adament je suis une personne très vieille j'ai 19ans. J'ai trouvé le forum de cette manière grâce à une certaine bavarde qui sera la demi-soeur de Hyunnie et qui n'arrête pas de me parler de y&u et de votre folie depuis un bon moment Razz*fais un énorme câlin à sa Choute d'amour parce qu'elle est juste trop choute et wd ♥️ *. Je le trouve beau, et il a l'ait trop intéressant *o* et j'espère rester le plus longtemps possible. Justement, j'ai une fréquence de connexion pour mes rp qui avoisine plus 7j/7, sauf quand on se décide à me couper la connexion Rolling Eyes. J'ai pas utilisé de scénario. Je veux juste rajouter que j'ai hâte de faire parti de l'aventure 8D.

Je veux bien vous aider en remplissant ce petit code. (supprimer le code qui ne vous concerne pas)

Pour les garçons:
Code:
<table><tr><td><div class="transition-NU1"><img width="" height="20px" src="http://illiweb.com/fa/pbucket.gif" alt="" />
<div class="NU_transition1"><span><img width="" height="100px" src="http://illiweb.com/fa/pbucket.gif" alt="" /></span>
</div>
</div></td><td><span class="titrebottingarçon1">Lee Min Ki</span> ♥️ <span class="titrepersonnage1">Yû Ki Hyun</span></tr></td></table>


Dernière édition par Yû Ki Hyun le Ven 21 Mar - 1:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 01/10/2013
Messages : 220

MessageSujet: Re: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   Jeu 20 Mar - 1:30

Ki-chaaaaaaaaaaaaaaaaaat ♥
Vas-y, je suis trop heureuse là, je savais que t’aillais craquer, je le savais ! dès que tu as prononcer les mot 'fo asiatique' et bah t'étais fichue ! xD Je te connais bien ma Choute d'amour t'as vu ? ♥
Notre lien va être oufesque, t'es la personne rêvée pour être le demi-frère de ma Hyo mêmequecestpasvraiquejesuisbavarde! Je suis contente de pas avoir fait de scenario au final parce que ça va être juste trop bien avec toi dans le rôle parce que bah... c'est toi quoi ! ♥
Bref. Bienvenue ! (:
Je veux l'exclusivité fichienne, mais ça a force tu le sais. Et puis tiens, pendant qu'on y est etparcequeonrppassouventensemble et bah je veux un RP avec toi DES ta validation ! ♥

_________________

Love is life.
And if you miss love, you miss life.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaedelight.tumblr.com

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 15/10/2013
Messages : 128

MessageSujet: Re: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   Jeu 20 Mar - 7:19

Bienvenu ici   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 04/02/2014
Messages : 94

MessageSujet: Re: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   Jeu 20 Mar - 8:13

Bienvenuuuue Very Happy
J'espère que tu te plairas parmi nous, et bon courage pour la suite de ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 273

MessageSujet: Re: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   Jeu 20 Mar - 9:48

C'est sur qu'elle a su que tu avais craqué depuis longtemps >< A partir du moment où elle m'a dit "j'ai presque un nouveau membre" tu étais foutu ^^

Je suppose que j'ai pas besoin de te dire que si tu as la moindre question, tu dois harceler le staff ^^ Vu que tu l'as très bien fait avec Sunny ♥ Et comme dit sur la CB très tôt ce matin (ou tard hier soir à toi de voir). On est là pour t'aider si tu t'en sors pas avec ton histoire.

Figthing pour ta fichounette et j'ai hâte de voir comment Jae Sun et Kwang Ho vont réagir en apprenant que leur lilliputienne va avoir un demi frère ><

_________________

Appartient à
Jung Kei
(même pas en rêve)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 07/03/2014
Messages : 8

MessageSujet: Re: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   Jeu 20 Mar - 11:42

Mais que vois-je ? Un nouveau patient ? Je vais te suivre psychologiquement avec plaisir ♥

Bienvenue à toi, et bon courage pour ta fiche !
Sunny, you're the Best ~ ; nous, le Staff, somme disponible à n'importe quelle heure, alors n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 273

MessageSujet: Re: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   Jeu 20 Mar - 11:47

Il a vu qu'on était dispo à n'importe quel heure, à 5h du matin nous étions encore sur la CB --'

_________________

Appartient à
Jung Kei
(même pas en rêve)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 16/03/2014
Messages : 53

MessageSujet: Re: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   Jeu 20 Mar - 13:04

Bienvenue parmi nous toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 19/08/2013
Messages : 1526

MessageSujet: Re: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   Jeu 20 Mar - 13:40

Lee Min Ki quoi Lee MIN KIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ♥♥♥♥♥♥♥

Notre folie ? Ouai la leur oui, 'sont tous fous par ici et vi Kwang bordélique et j't'embauche pour tout ranger MOUHAHAHAHAH *p'tit passage sur la cb huhuh*

Comme on dit les autres choses au dessus, n'hésite pas à mp le staff si besoin et fighting pour ta fiche, j'ai hâte de pouvoir te charcuter en rp C;

_________________


I Need you, baby i'm not a monster... Tu sais comment j'étais avant, avec le temps tout disparaîtra. Si jamais tu me quittes, tu me tueras. Baby... I'm not a monster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 07/03/2014
Messages : 50

MessageSujet: Re: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   Jeu 20 Mar - 13:58

Bienvenue beau jeune homme ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/03/2014
Messages : 23

MessageSujet: Re: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   Jeu 20 Mar - 14:51

Et bien, quel accueil ! Merciiiii ♥️

Choute ; Miaou~ (a) Ton message fait trop plaisir, t'es adoraaable ♥️ Et évidemment que tu me connais bien, depuis le temps hein :PEt c'en est encore une preuve, mais c'est clair, déjà là j'étais FOUTUE xD Héhé, et oui, tant mieux au final, comme ça pas besoin d'attendre que l'expotentielscénario soit prit, c'est déjà fait (a) Pis ouiii, ça nous fais encore un lien oufesque, j'ai trop hâte de le jouer ! Donc de toute façon je t'aurais obligée à accepter un rp dès que j'aurais été validée :Pparcequec'estvraiheinonrppassouventensemblehein!MêmeJamaisattends ! *On y croit x)*

Nami ; Je pense même que ça fait depuis bien plus longtemps que ça que je suis foutue x) C'était qu'une question de temps avant que je craque vu comme Sunny me parlait souvent de vous, je crois bien ! ^^ Et pas de problème, je viendrais vous harceler si j'ai la moindre question (a) Pour l'histoire ça devrait aller sinon, juste que je rassemble mes idées et réadapte quelques trucs, vu que je reprends la base de base d'un ancien perso qui me manquait x) m'enfin au final il sera pas mal changé quand même je pense ! Merci, et moi aussi j'ai hâte de voir ça (a)

Azusa ; Haha, tu risque d'avoir du mal à suivre Ki Hyun, c'est un petit rebelle (a) mais nous faudra un lien, de toute manière, si ça te dis, j'ai ptêtre déjà une ou deux toutes petites idées x)

Kwang Ho ; Ouiiiiiiiiii Lee Min Kiiiiii *o* ♥️ Héhé, la folie c'est contagieux de toute façon (a) Par contre mieux vaut pas demander à Ki Hyun de ranger, il risque juste de foutre encore plus de bazar (a) Et merci, c'est trop gentil d'avoir hâte de me charcuter, KH est flatté aussi, même s'il dit qu'il a pas trop trop envie de se laisser faire héhé !


Bon, en attendant, je vais tenter de me remettre à ma fiche pour la poster ce soir/nuit ou demain   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 273

MessageSujet: Re: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   Jeu 20 Mar - 14:58

Du moment qu'elle ne t'a pas dit que nous étions échappée d'un asile, il n'y a pas de problème ♥
N'hésite pas de nous importuner pour n'importe quel question hein ^^

_________________

Appartient à
Jung Kei
(même pas en rêve)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   Jeu 20 Mar - 15:33

LEE MIN KIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHH
*crise cardiaque*
TU VEUX MA MORT AVOUE                  
Hmm hmm. Reprenons le serieux.
Bienvenue à toi et merci Hyonnie pour ce nouveau membre que j'aime déjà ^^
Ralala, je pense (j'en suis sûre en faite) que je viendrais te demander un lien ^^
Sinon tu sais quoi faire en cas de problème.
pour finir, courage pour ta fifiche^^
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 19/08/2013
Messages : 1526

MessageSujet: Re: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   Jeu 20 Mar - 15:38

Kiki a écrit:
KH est flatté aussi

KH comme Ki Hyun et Kwang Ho *O* On a les mêmes initiales, c'est l'destin moi j'dis ♥ *nanj'suispassortisd'asilemoi xD*

_________________


I Need you, baby i'm not a monster... Tu sais comment j'étais avant, avec le temps tout disparaîtra. Si jamais tu me quittes, tu me tueras. Baby... I'm not a monster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 01/10/2013
Messages : 220

MessageSujet: Re: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   Jeu 20 Mar - 16:24

Je crois qu'on a un soucis avec les chats... Kkk~
J'avoue, ça commence a faire un petit moment que je te connais ♥ Puis oui, foutue de chez foutue. Maintenant que t'es là je peux le dire; ça fait looongtemps que je réfléchis à comment t'attirer ici (a) C'est la vengeance en retard pour le coup du DC (a)
Onrpvraimentpassouventensemble. C'est pas comme si on avait une page remplies d'idée de futurs rps entre nous quoi.

Yû Ki Hyun a écrit:
C'était qu'une question de temps avant que je craque vu comme Sunny me parlait souvent de vous, je crois bien ! ^^
Umh. fallait pas dire que je te parles souvent d'eux, y'en a qui vont avoir la grosse tête o:
M'enfin, d'un côté maintenant que t'es là tu comprendra mieux les bouts de rp que je te fais lire ! ^.^
Sinon, une dernière chose; Je suis pas folle moi ! J'suis même pure et innocente ! Mais je vais devoir faire attention maintenant; toi tu connais mon côté sombre é.è

_________________

Love is life.
And if you miss love, you miss life.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaedelight.tumblr.com

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   Jeu 20 Mar - 22:19

hellooooooooooooooooooooooooooooooooo welcome & tout le blablabla, je le connais pas mais il est vraiment beau^^
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 273

MessageSujet: Re: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   Ven 21 Mar - 12:43




Tu es Elève à Wolrui (Non, sans blague ?)


Tu vois qu'il fallait écouter maman Sunny, ta fiche est magnifique ^^ Et j'avais raison, faire les présentations c'est comme le vélo, on n'oublie pas ♥️

Et j'espère que Hyun va se sentir un peu mieux au fur et à mesure quand même. Puis, j'ai l'honneur de te dire que je vais venir te réclamer deux liens Smile L'un avec Jaja (le demi frère de son ami d'enfance va juste se sentir surveiller) et Nami ♥️ et je vais réfléchir pour Gô.

Donc voilà, je dois te laisser faire tout ce qu'il te reste à faire Smile

Bienvenue sur le forum ! Tu es maintenant une Elève de Wolrui ! N'hésites pas à faire un tour du côté des relations, tu pourras ainsi te faire des amis ! C'est important ! Ah ! et si tu es absent et que tu veux nous prévenir, il va falloir venir l'écrire ici. L'école a également un blog où tu peux venir voir ce qui s'y déroule, les potins et tout, c'est à cette adresse qu'il faudra se rendre Blog Wolrui. Et si tu trouves que le forum est le plus beau du monde et que tu aimerais trop l'avoir dans tes amis, passe faire un tour du côté des demande de partenariats. Quoi ? Tu n'aimes pas ton avatar ? Et bien, viens faire une demande de création !! On viendra y répondre ! Tu es un bavard toi non ? Et bien ce forum est fait pour toi. Tu peux aussi te rendre su la chatbox en bas du forum ! Je pense qu'on a fait le tour et que tout va bien dans le meilleur des mondes ! Donc allons rp tous ensemble !!


_________________

Appartient à
Jung Kei
(même pas en rêve)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/03/2014
Messages : 23

MessageSujet: Re: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   Ven 21 Mar - 13:38

Nyaaah, validé 8D    merci pour le compliment, ça fait plaisir ♥️ et les liens, et bien je vais aller poster ma fiche très vite donc c'est quand tu veux (a) Et pour répondre au précédent message ; non, Sunny ne m'a pas dis que qui que ce soit était échappé de l'asile Razz

Mutsu ; Contente que LMK plaise autant kkk (a) Et pour le lien, là encore, pas de problème **

Copain KH ; Ouaaaaai, ça doit trop être le destin, j'pense aussi, c'est obligé !   

Choute ; Mais non, je vois pas de quoi tu veux parler kkk~ et tsss, j'étais sûuuuuure que t'essayais de te venger du Dc et de m'attirer ici Razz Je me suis fait eu (a)
Non,c'estclairc'estpascommesi!Etpispascommesionavaitpleindeplansmachiavéliquesetganiauxàmettreenplaceaussi!
Ouaip, maintenant je comprendrais ** Héhéhéhéhé, faudra que tu sois sage alors, sinon je venderais ton côté soooombre ! What a Face (a) Enfin, je ferais mieux pas, tu connais aussi le mien o:

Et Kyo, merci-même-si-tu-connais-pas-LMK Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Contenu sponsorisé desu





MessageSujet: Re: Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "   

Revenir en haut Aller en bas
 

Yû Ki Hyun - " I wanna die at my happiest moment "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» [libre] I wanna be, the very best !!
» Choi Seung Hyun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You and Us ::  :: Dossiers d'inscriptions :: Dossiers acceptés-