.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Collègue et ennui [PV Reiji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/03/2014
Messages : 26

MessageSujet: Collègue et ennui [PV Reiji]   Dim 23 Mar - 15:30

Je sortis de la classe après que le dernier élève soit parti. Encore une heure de cours assez ennuyeuse. Parfois je voyais des professeurs se démener pour faire des cours intéressants. Moi j’en était resté à une la forme la plus, pour moi, instructive : le cours magistral. Oui, j’étais en gros pour une politique marche ou crève. S’ils ne comprenaient pas, ils pouvaient toujours venir me demander non ? Pour l’instant personne n’était venu. Après je voyais bien qu’ils n’écoutaient pas tous, mais certains ça se comprenait. Problèmes de famille, ou juste un QI insuffisant, j’en passais. Quand je disais que les sentiments sont inutiles… Je commençais à déambuler dans les couloirs en me dirigeant tranquillement vers la salle des professeurs. Je n’avais strictement rien à faire, hormis fureter pour écouter les derniers ragots. Non pas que cela m’intéressait, cela me permettait juste d’en savoir plus sur tout le monde. Et je m’ennuyais ferme ici. Après avoir écouté discrètement quelques élèves parlant d’un film (un blockbuster qui me semblait très… basique…) je pénétrais dans la salle dédié aux professeurs. Il n’y avait pas grand monde. Heureusement. Je n’en pouvais plus de ses sourires hypocrites et de leur « ça s’est bien passé ? » ou de leurs conversations inintéressantes. Ils se répétaient toujours, c’était pitoyable. Les élèves, les notes, les copies, la famille, la culture… Parfois j’avais simplement envie de leur dire que leur vie, je m’en fichais éperdument. Mais bon de toute façon, au vue de ma sympathie, ils avaient rapidement évité de venir me parler. Je me dirigeais droit vers la machine à café et me pris un expresso. Soudain je sentis quelqu’un rentrer dans mon périmètre. Je me retournais vivement en oubliant mon café. Celui-ci se renversa un peu sur moi. Je pestais.

« Holy Fucking Shit ! »

Je regardais l’intrus qui m’avait surpris d’un œil noir.

« On n’arrive pas derrière les gens sans prévenir… Non, on n’arrive pas DERRIERE MOI sans prévenir, si on ne veut pas se prendre un poing dans la gueule ! »

En fait ce n’était pas vraiment un ordre écrit, mais pour moi qui étais vraiment méfiant et toujours sur mes gardes, je détestais par-dessus tous ceux qui faisaient ça. Bon d’accord, je détestais les gens en général ! Mais certains m’agaçaient plus que d’autres… Ceux qui faisaient du bruit, ceux qui étaient cons… Ah non, là, ce critère en éliminait au moins… 90%. Bon dieu ce que l’humanité était ennuyeuse !  
Je pris une petite serviette mise à disposition et commençais à éponger la tâche. Je soupirais avec agacement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Collègue et ennui [PV Reiji]   Dim 23 Mar - 16:13

Fin du cours, dernier cours de la journée. Bordel que j’en pouvais plus ! Passé une nuit blanche à cause d’une insomnie, avoir une horrible migraine et plus avoir de médoc et avec ses sales pisseurs de warui qui passent leur temps à piailler, je vais craquer ! je range mes affaires et sort de la salle de classe. Je traverse les couloirs remplis d’élèves qui racontent, leur journée, des ragots, des trucs qu’ils vont faire, en gros des choses qui ne m’intéressent pas. Et vas y que je raconte ma vie ! Et vs y que je fasse mon hypocrite devant toi ! Vie de merde… Si mon père n’était pas là ca ferais depuis longtemps que j’aurais mis fin à mes jours ! Je me dirige vers la salle des profs et croisent certains collègues qui me saluent, un sourire aux lèvres. Je serre mes poings, ils font les gentils devant moi, mais derrière mon dos ils s’amusent à me rabaisser. Je baille de façon non gracieuse. J’ai la tête dans le cul et une migraine qui veut m’achever. Je me dirige à pas de zombie vers la machine à café et percute quelqu’un qui renverse son café sur lui.

-Holy Fucking Shit !

Je lève la tête et me retrouve nez à nez avec William, le professeur d’anglais. J’ai jamais reussi à mémoriser son nom de famille trop compliqué.

-On n’arrive pas derrière les gens sans prévenir… Non, on n’arrive pas DERRIERE MOI sans prévenir, si on ne veut pas se prendre un poing dans la gueule !

Il a ses règles ou il a ses règles ? Qu’il ne commence pas à gueuler j’ai trop mal là. Parmi tous mes collègues, William est le seul que je respecte réellement. Il n’est pas hypocrite, pas comme les autres. Il nettoyait sa verte alors que je préparais deux café, je lui donne un des deux gobelets et lui de ma voix de zombie .

-Pardon …j’ai la tête dans le cul à cause d’un insomnie et une migraine à cause de ces idiots d’élèves et ces sales hypocrites qui nous servent de collègues de boulots…

Je bois mon gobelet d’une traite avant de marcher lentement et de m’écraser sur mon bureau. Je soupir et sort les copies que je dois corriger. J’en ai marre de ses gosses, j’en ai marre de mes collègue, j’en ai marre de ce boulot, j’ai envie de me barrer et de me jeter du haut d’un pont ou d’un immeuble. J’ai à peine corrigé une copie que je m’écroule sur la table. Je suis trop épuiser, déjà que j’ai pas dormis la nuit dernière à cause d’un cauchemars, combiné à mon insomnie et à ma migraine je suis à bout de force. Je tourne ma tête et vois que William est encore là.

-William…tu peux me passer la boite de médoc dans le placard please ?

Je ferme les yeux alors que j’entend des profs entrer dans la salle. Ils doivent croire que je dors vu que je les entends parler de moi. Ils ont de la chance que je sois dans cette état. Will fait vite j’ai vraiment besoin de ce cachet …
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/03/2014
Messages : 26

MessageSujet: Re: Collègue et ennui [PV Reiji]   Lun 24 Mar - 18:07

Je tirais la tronche devant le professeur qui se trouvait devant moi. Il avait une tête de déterré. Il sentait l’alcool, comme toujours… Je me demandais si sa soirée était bien arrosée ou simplement il faisait des insomnies comme ce qu’il affirmait. Je m’attardais sur ses vêtements usés et pas très frais, son visage à moitié rasé et ses poches sous les yeux. En effet, il n’avait pas beaucoup dormi. Je haussais les épaules et me dirigeait vers l’armoire à pharmacie. Je n’avais pas eu l’occasion de beaucoup parler avec cet homme mais on m’en disait beaucoup de mal en tout cas. De toute façon, je m’en fichais bien de ce qu’on disait. Ces hypocrites n’avaient pas tardé à raconter des bobards sur moi et sur ma façon d’enseigner. Hors-normes, oui je l’étais et assez fier de l’être.

On traitait… Reiji, je pense qu’il s’appelle comme ça, d’un alcoolique, ce que je ne niais pas, d’un fainéant d’un mauvais prof, d’une personne exécrable et peu fréquentable. Bref c’était une honte qu’il soit professeur. Finalement en entendant ça, ça me donnait plus envie de le  connaitre. J’eus l’impression qu’il serait le seul à appréhender la vie sans se mentir. Je prenais un tube d’aspirine et m’approchait de lui. Les professeurs qui venaient d’entrer me regardèrent d’un mauvais œil et chuchotèrent. J’eus envie de leur dire ce qu’il se passait dans leur vie minable (dont un qui avait passé sa nuit dans un bar à hotesses, par exemple, mais je me retins. Quoique non… une bonne fois pour toutes, je voulais leur fermer le clapet.
Je lançais un regard amusé à un des professeurs et lançais une pique à chacun.


-Alors, on a passé une bonne nuit dans le bar à hotesse ? Heureusement qu’il n’est pas loin de chez vous, vous n’auriez pas pu rentrer. Arrêtez de boire autant de saké, vous allez bousillez votre foie.
Et sinon, votre mari sait que vous le trompez avec le collègue qui est en train de vous touchez les fesses ? N’oubliez pas que votre fils de trois ans vous en voudrait. Vous devriez cacher vos ébats un peu plus correctement.
Si j’étais vous, j’éviterai de faire un câlin à mes 3 chats le matin, on ne voit que les poils sur votre costumes. D’ailleurs l’une a fait ses besoins récemment sur votre chemise. Un bon détachant ne ferait pas de mal…


Tous me regardèrent avec gêne et bredouillèrent en essayant de démentir mes propos. Mais ils savaient que c’était vrai et se regardèrent tous avec un certain mal être. Je ne faisais que dire la vérité pourtant. C’était normal. Ce n’était que des conseils… Je me tournais de nouveau vers Reiji et lui tendis le tube d’aspirine.

-Tiens. Et sache que le cocktail médoc/alcool ne te fera pas dormir. Toi aussi tu devrais arrêter la boisson, tu le sais.

J’allais me reprendre un café avant de m’assoir à côté de lui avant de jeter un œil à ses copies. Je n’en avais pas encore, mais cela n’allait pas tarder. Mais l’anglais était ma langue maternelle et donc je corrigeais très rapidement les devoirs.

-T’en as encore beaucoup ? Tu veux pas aller manger un truc plutôt ? Au lieu de rester avec ces gros foculs de mes deux…

Je sentis des regards assassins dans ma direction. Ils m’agaçaient ces gens à refuser de mettre des mots sur la vérité. Je leur criais, agacé.

-Stop thinking, you’re spoiling my brain with your stupidity.

Allaient-ils simplement comprendre ce que je venais de dire ? Même pas sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Collègue et ennui [PV Reiji]   Mar 25 Mar - 18:39

-Alors, on a passé une bonne nuit dans le bar à hotesse ? Heureusement qu’il n’est pas loin de chez vous, vous n’auriez pas pu rentrer. Arrêtez de boire autant de saké, vous allez bousillez votre foie.
Et sinon, votre mari sait que vous le trompez avec le collègue qui est en train de vous touchez les fesses ? N’oubliez pas que votre fils de trois ans vous en voudrait. Vous devriez cacher vos ébats un peu plus correctement.
Si j’étais vous, j’éviterai de faire un câlin à mes 3 chats le matin, on ne voit que les poils sur votre costumes. D’ailleurs l’une a fait ses besoins récemment sur votre chemise. Un bon détachant ne ferait pas de mal…


Et bin!!! Je lui dit respect! Voilà pourquoi c'est le seul collègue que j’apprécie, c'est un connard comme moi! Je souri légèrement, bien fais pour eux, j'ai bien envie de tout dire à leur entourage juste pour me venger...naaaan laissons le temps s'en charger pour moi. Je vois William me tendre le tube d'aspirine.

-Tiens. Et sache que le cocktail médoc/alcool ne te fera pas dormir. Toi aussi tu devrais arrêter la boisson, tu le sais.

Je n'ai pas bu, j'ai juste les même vêtement depuis...5 jours environs? Bref, il retourne à la machine à café pendant que je me remet tant bien que mal sur mes copies.

-T’en as encore beaucoup ? Tu veux pas aller manger un truc plutôt ? Au lieu de rester avec ces gros foculs de mes deux…

haaaaaa que je l'adore William!

-Stop thinking, you’re spoiling my brain with your stupidity.

heuuu traduction please? sérieux ma moyenne en anglais au lycée je crois que c'étais 6...Je range mes copies et me lève doucement. On sort de la salle des prof et on marche dans les couloirs. Je tombe à terre après avoir trébucher. J'entend deux collègue se moquer de moi. Je les regarde froidement

-Mesdames je pense que vos mari seront trèèèès contents d'apprendre que vous passer beaucoup de soirés dans les boites de strip tease.

Elle étaient choqués et gènés, et ouai elles s'attendaient pas à ce que je le sache. Je me lève doucement avec l'aide Will et les regarde dans les yeux

-Maintenant barrer vous avant que je mettent ma menace à exécution

Je les vois détaler comme des lapins

-Chacals...

Je grogne avant de continuer ma route suivi de Will quand je m'arrete d'un coup. Il fallait que je montre un truc à William, ca va le choqué, moi même j'étais sous le choc. Je fouille mon sac et sort une copie d'élève et retrouve la question. Bingo!

-il y a deux jours que corrigeais des copies quand la réponse d'un de mes élèves m'as choqué...à la question "Qui a écrit "Hamlet" il a répondu que c'était Molière...

Je lui montre la réponse pour prouver mes dires et m'éloigne au cas il péterait un cable...
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/03/2014
Messages : 26

MessageSujet: Re: Collègue et ennui [PV Reiji]   Mer 26 Mar - 17:07

Bon en fait, je ne savais pas pourquoi je lui avais proposé cela. J’avais envie de partir, bien évidemment, mais j’aurai pu le faire seul. L’acte de bonté qui m’avait poussé à sortir mon collègue de ce cercle de langues de vipères ne m’était pas familier. En même temps, il fallait que je me socialise et cet homme semblait être le plus potable de mes collègues. Le moins con en tout cas… Enfin, je dirai qu’il ne se voilait pas la face. Je sortis et soupirais. Comme il m’était pénible de rester dans l’enseignement. Où que j’aille, les souvenirs me revenaient, Elle, encore Elle, son ombre me suivait dans les couloirs. L’enseignement était le même partout et tous les établissement se ressemblaient. Il aurait donc fallu que je change de métier… mais les études, j’en avais déjà bavé. Je ne voulais pas me retrouver avec ces gens qui ont un QI de moineau. Bref, toujours est-il que je n’étais bon qu’à enseigner, si je pouvais appeler ça enseigner. Mon violon était peut être la seule chose qui me sortait de ma torpeur. Infiniement, je continuais à créer des symphonie passant de la tristesse à la joie, pensant à elle, tel que Hugo écrivit les contemplations en mémoire de sa fille. Je parcourus les couloirs en silence écoutant passivement les commentaires désobligeant de mon collègue envers d’autres professeurs. M’imiterait-il maintenant ? Il lui fallait être pourtant un peu plus discret car là, les élèves auraient pu entendre. On flingue les professeurs en privé mais pas devant les élèves. Ah ? Quoi ? il me montrait un truc… je jetais un œil sur ce qu’il me montrait. Malgré moi je grimaçais et fis les yeux ronds.

« Oh my GOD ! »

Comment est-ce que les gens pouvaient encore être ignorants à ce point. Je levais les yeux aux ciel avant de prendre un crayon rouge et d’entourer en rouge plusieurs fois, sur peut-être la moitié de la feuille. Je soupirais avant de lever un sourcil.

« C’est vous qui leur apprenez ce tas de conneries ? Revoyez votre méthode d’enseignement… Et vos sources par la même occasion… »

Non mais c’est vrai quoi… Si ses élèves marquaient ça, c’est qu’il y avait une bonne raison. Je m’arrêtais devant la machine pour prendre une canette. Elle tomba avec un bruit sourd. Je l’ouvris prestement et en bus une longue gorgée.

« Vous voulez aller quelque part au fait ? »

Je me tournais vers lui avant de renifler discrètement. Sérieux, il pourrait changer de vêtement… il puait la bière à 5 mètres… Bel exemple pour les élèves.

« Et ne me dîtes pas la supérette pour aller acheter de la bière. Vous avez cours cette après-midi… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Collègue et ennui [PV Reiji]   Jeu 3 Avr - 15:05

Je me retient de le frapper, ce n'est pas moi qui leur ai appris ca, je ne bois jamais le midi et j'ai réellement envie de le frapper! il sais quoi de moi!? il sais quoi pour que je bois autant, il sais quoi du fait de mes méthodes étranges d'enseignement!? rien!

- Ferme ta gueule...ce gosse a fait une erreur c'est pas moi qui lui ai appris ca. et pour l'alcool, si je suis alcoolique c'est qu'il y a une raison!

je le laisse planté là alors que je sort de l'établissement, mon appart se situe à peine à cinq cent mètre du lycée, j'ai le temps pour manger et prendre une douche, ca me calmera de ce qu'as dit l'autre. J'entre et prend rapidement ma douche. je me change et pique un peu de bouffe dans le frigo avant de retourner au lycée. J'ai beaucoup de copie à corriger je doit pas perdre de temps.

J'entre dans la salle des profs, personne. Niquel ca me permettra de bosser en toute tranquillité. Je corrige rapidement mes copies alors que des profs rentraient dans la salle. Même si le cachet à soigner mon mal de tête, il soigne pas mes problèmes de sommeil et ce que j'ai enduré dans ma chienne de vie. Je regarde l'heure, les cours vont reprendre. Je me lève et sort en ignorant William, je n'ai pas envie de lui parler, et je suis pas d'humeur. Le reste de la journée se passe comme les autres, sauf que je suis a deux doigts de m'écrouler par terre et de dormir. Je retourne dans la salle des profs et décide de rester jusqu'à ce que je termine de corriger toutes mes copies.

Je ne sais pas combien de temps je corrige, mais j'ai enfin terminé. Je regarde dehors et vois qu'il fait nuit. Je regarde l'heure, 19h30!? Et bin! heureusement que mon coloc et son gosses sont de sortie ce soir sinon il me tuerais de ne pas etre à l'appart...Je soupir et sort une photo de mon sac. Je la regarde longuement. La photo la plus réncent que j'ai de moi et Sakura avant qu'elle décède. Chaque jours je me dit que si elle était e,core vivante je serais pas le con que je suis. Je regarde longuement la photo, à cette époque je ne portais pas de vêtement noir qui me donnais un air de gothique. J'étais presque un gars normal, qui buvait et qui était sadique, mais je ne l'étais pas autant qu'aujourd'hui. Je sentais les larmes qui me montait aux yeux et je sentais quelqu'un qui m'observais derrière moi, je savais qui c'était.

-Que veux tu William?

Je me tourne légèrement pour le regarder
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/03/2014
Messages : 26

MessageSujet: Re: Collègue et ennui [PV Reiji]   Mar 15 Avr - 16:50


Il s’était énervé et m’avait planté là sans se soucier de moi. Je n’ai pas réagi tout de suite, pris au dépourvu. Je n’ai pas vraiment compris pourquoi d’ailleurs il s’était offensé de mes propos. Après tout, je ne faisais que dire la vérité non ? Le laissant s’en aller avec fureur, je haussais les épaules et rentrais quand même dans la superette pour m’acheter de quoi manger le soir.

Le lendemain arriva bien trop vite pour moi. J’avais mal dormi et on m’avait insulté pour avoir joué du violon pendant la nuit. C’était pourtant un excellent moyen de se détendre et de dormir… Enfin apparemment ça dérangeait à 3h du matin. Mon sac en bandoulière, je pénétrais la salle des professeurs après mes heures de cours. Tiens tiens, mon lâcheur d’hier soir s’y trouvait déjà. Je m’approchais de lui en silence, observant son visage. Il avait l’air triste. Dans ses mains se trouvait une photo d’une jeune femme souriante. Mon cerveau malgré moi se mit à fonctionner. Je regardais alternativement l’homme et la photo, essayant de percer les mystères qui entouraient les deux jeunes gens. Je ne me souvenais pas de le savoir marié… Pourtant il m’avait l’air épris de cette demoiselle. Mais pourquoi un air si triste ? Une rupture malheureuse ? Des regrets ? Une maladie ? Une mort ? Etait-ce pour ça qu’il buvait autant ? Des souvenirs remontèrent dans ma mémoire à mon tour. Elle, moi, nous, et… moi seul. Je secouais un peu la tête, comme si les pensées allaient s’envoler en tombant par mes oreilles. Trop tard, son image avait pris le dessus. J’essayais de me reconcentrer sur mon collègue, qui venait d’ailleurs de s’apercevoir de ma présence.

« Je… » Amorçai-je comme réponse. Mais en fait, je ne terminais pas ma phrase. Ce que je faisais ? c’était une bonne question. A vrai dire je ne savais pas moi-même pourquoi j’étais aussi curieux concernant la vie de Reiji. Franc de nature, je ne pus m’empêcher de lui poser quelques questions.

« Je fais mon curieux. Qui-est-ce ? »

L’histoire d’hier m’était complètement sortie de la tête malgré le fait que j’aurai voulu lui demander quelle mouche l’avait piqué hier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: Collègue et ennui [PV Reiji]   Ven 25 Avr - 18:40

-Je…

j'attendais qu'il finisse sa phrase, qu"'il me dise ce qu'il fait ici à une heure aussi tardive. Si c'est pour me reparler d'hier qu'il aille crever.

- Je fais mon curieux. Qui-est-ce ?

Je me mis à rire froidement, c'est peut etre un collègue mais il connait les vies privées de tout les profs, sauf moi, j'ai toujours été silencieux sur ma vie privée. A quoi ca sert de le dire à un collègue. ils en ont tous rien à foutre de moi, pourquoi lui serais une exception?

-Pourquoi ca t’intéresse d'un coup? Tu a déballer presque la vie privée de tout les profs et je suis le dernier sur ta liste. Tu utilise leur secret pour les humilier, je fait la même chose pour certaines d'entre eux juste pour m'amuser mais pas pour les humilier à longueur de temps. Hors de question que je devienne ta prochaine victime William.

Je m'en vais le laissant seul dans la salle des profs. J'y était un peu fort sur ce coup mais hors de question de dévoiler mon passé à qui que ce soit. Une semaine était passé depuis cette soirée là, j'évitais tout contact avec William et mes autres collègues. Je veux etre seul et les copies se corrigerons pas seuls. Malheureusement je me retrouve encore dans ma mauvaise période, je mange peu, je dort peu. Même mon coloc n'arrive pas à me remettre en forme. On était déjà le vendredi , j'avais enfin fini de corriger toutes mes copies hier soir après une nuit blanche. J'entrais dans le lycée. Je me sentais pas bien, j'avais des bourdonnements dans les oreilles, un horrible mal de crane une bonne envie de vomir. J'entrais dans la salle des prof et vois qu'il y a seulement William. Je m'appercoit que je suis arriver extrêmement tôt. Je m'affale sur ma chaise, posant ma tête sur la table. Dix minutes passent, et je sent que mon état empire. Je me lève pour aller à l'infirmerie mais à peine avoir fait un pas , je m'écroule au sol. Mais quelqu'un me rattrape de justesse. Je lève la tête et vois que c'est William.

-....M-merci...
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/03/2014
Messages : 26

MessageSujet: Re: Collègue et ennui [PV Reiji]   Sam 17 Mai - 14:43

Je ne répondis rien en écoutant la rage de cet homme qui puait le désespoir s’exprimer. Je n’avais pas été mieux pendant un moment. En fait, j’avais l’impression qu’il me ressemblait un peu. L’alcool en plus. S’était-il fait plaquer par cette jolie brune sur la photo ? cela me paraissait un peu trop simple. Mais je n’avais pas envie de m’attarder dessus. Cela me rappelait ma propre solitude. Cette même habitude de regarder la photo de mon couple définitivement perdu. Cette même tristesse qui envahit le cœur et l’impuissance qui serre la gorge et le poing. L’envie de hurler sa douleur, de lui demander de revenir, de maudire Dieu, fusse-t-il y’en avoir un. Mon interlocuteur se tut après m’avoir envoyé paitre.

Finalement je n’ai pas été touché par ses paroles, aussi susceptible qu'on me disait. C’était assez vrai. Je ne pouvais le qualifier comme un ami mais je savais que c’était l’homme que j’appréciais le plus dans le corps enseignant. Certainement le plus franc avec moi. Je restais près de lui, perdu dans mes pensées. Heureusement qu’il ne put voir ce que reflétait mon visage. Je ne pouvais m’empêcher de dévoiler ma tristesse quand je pensais à elle.
Soudain il tenta de se lever. Mauvaise idée. Au vue de ses cernes et de sa tête, il n’avait pas beaucoup dormi… depuis longtemps. Il vacilla et je dus me précipiter pour le rattraper avant qu’il ne tombe comme une masse. Je le forçais à se rassoir.

« T’es pas en état de rester là. On va rentrer, ok ? Je t’invite boire un verre chez moi, c’est pas trop loin. »

Je tressaillis en prononçant ces mots. Je n’avais pas invité quelqu’un depuis tellement longtemps. De toute manière mon appartement était complètement vide ou presque. Il n’y avait plus de vie dans ce logement depuis qu’elle n’était plus là. Parfois je laissais trainer deux trois choses mais leur vue, affaires d’homme seul, me répugnait. De ce fait, c’était toujours impeccable.

J’entrepris de ramasser ses copies éparpillées sur la moitié de la table. Il était encore tôt, pas l’heure de boire un verre, mais heureusement les autres profs n’étaient pas là. Je lui tapais sur l’épaule.

« Allez, viens, on bouge. Tu ne peux pas rester dans cet état. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Contenu sponsorisé desu





MessageSujet: Re: Collègue et ennui [PV Reiji]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Collègue et ennui [PV Reiji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Insomnie et ennui ... [Priv. Seamus] [TERMINE]
» 05. Ennui inlassable et Cosmique Attitude. {Klaus}
» [Parc] Tuer l'ennui [PV: Keito Masahide & Eliza Trips]
» Ennui sur le bateau...
» Ennui mortel - TERMINÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You and Us ::  :: Rez de Chaussé :: Salle des Professeurs-