.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Intrigue GG - Tu es mort [pv Kei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 273

MessageSujet: Intrigue GG - Tu es mort [pv Kei]   Mer 26 Mar - 13:00

« Je te hais ! » Depuis mon arrivée dans ce lycée, il n’est pas rare que dans la classe de première, une dispute éclate. Une sorte d’attraction à sensation forte à ce qu’il parait. Mais là, il a dépassé les bornes. Le professeur s’est arrêté de parler et me jette un regard d’incompréhension. Mais je le hais vraiment. Comme si il ne pouvait pas faire comme d’habitude, mais non, il a décidé de se lever pour se placer derrière moi, et attendre que je trace un trait pour bouger ma chaise. Je l’entends rigoler alors qu’il se dirige vers la porte. Tant mieux qu’il sorte, je ne veux plus le voir pour le reste de la journée. Dès que la sonnerie annonçant la fin des cours pour la matinée retentit, je suis la première à sortir et me dirige d’un pas assuré, ne faisant pas attention aux autres autours de moi, l’envie de prendre l’air pour essayer d’oublier que c’est lui que je dois changer. En trois semaines, aucuns progrès. Dès qu’on se voit, il y a une tension qui se forme autour de nous. L’air devient irrespirable. Et je ne sais pas trop comment faire pour qu’il m’écoute. Alors que j’ouvre la porte de mon casier à chaussure, je reste sans voix. Je cherche dans mon sac ma peluche, mais elle n’est plus là. J’écarquille mes yeux de stupeur, il a osé, il a vraiment osé. J’attrape les morceaux, les oreilles, les bras et les jambes sont coupés. Là, il vient de me déclarer la guerre. Il a détruit le cadeau de mes grands-parents, la peluche qui ne me quitte pas depuis ma naissance. Rageusement, je ferme le casier, faisant sursauter ceux qui sont autours de moi. Et me décide à le chercher dans toutes les salles, sur le toit et dans la cour. C’est au bout d’une demi-heure de recherche que mes yeux se posent sur celui qui va mourir dans d’atroce souffrance. Bon, j’aurai peut-être pas dû vider un pot d’encre sur sa chaise hier. Mais il l’avait cherché, de toute manière, il me cherche toujours. C’est bien, le seul qui arrive à me faire sortir de mes gongs juste avec sa présence.

Je me plante devant lui, lui jetant une patte de ma peluche.
On raconte que sa porte chance, garde là, car tu vas mourir. Ma voix est froide. Mes yeux retiennent les larmes qui veulent absolument inonder mes joues. Juste des excuses et je lui pardonnerai.

_________________

Appartient à
Jung Kei
(même pas en rêve)


Dernière édition par Aukvitch Nami le Lun 21 Avr - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Jung Kei desu

avatar


Date d'inscription : 03/10/2013
Messages : 238

MessageSujet: Re: Intrigue GG - Tu es mort [pv Kei]   Lun 21 Avr - 19:05

Dans ce lycée depuis quelque temps j'ai trouver une distraction comment dire...très intéressante et cette petite distraction s'appelle Nami. L'agacer l'énerver était devenu un de mes passe temps favoris. « Je te hais ! » son cri résonna dans toute la salle de classe même le professeur c'était arrêter, j'essayais tant bien que mal de me retenir de rire mais  c'était peine perdue et je ne pus m’empêcher de rire, j'avais juste un peu pousser sa chaise  pour l'embêter un peu et elle c'est mis a hurler. Si on ne peux même plus rigoler maintenant . Je me lève pour évité a ce pauvre professeur de m’expédier dehors en regardant une dernière fois ma petite victime. « A plus tard Nami » je souris et sors de la pièce.  Avec elle c'est un prêté pour un hier elle c'est bien qui m'a chercher elle ma simplement trouver et encore j’espère qu'elle aprecira la petite surprise qui l'attend dans son casier, rien que de penser a la   tête qu'elle fera un sourire naquit sur mes lèvres, beaucoup penseront que je suis aller trop  loin mais moi je ne pense pas au contraire comparer a mes habitude je suis rester soft, en toute logique si elle était un garçon son portrait aurait été refait depuis un baye maintenant alors avoir juste démembrer sa saleté de peluche ce n'est rien mais vraiment rien comparer a ce que je peux faire on peut dire qu'elle a de la chance  même.

Je suis posé tranquille la musique a fond dans les oreilles comme a mon habitude au terrain de sport, comme d'habitude les gens passe mais n'ose pas m'approcher je fais tant peur au gens on dirait, et tant  mieux. Soudain je recois une patte de lapin...en peluche ?  Je lève les yeux et vois Nami  qui a l'air...Assez remonter. "On raconte que sa porte chance, garde là, car tu vas mourir" sa voix froide me fais  doucement rire, je prend la patte de lapin en main et lui sourit faisant fi de ses larmes qui menace de couler a tout moment...

"Dans ce cas tu ferais mieux de la garder pour toi ma chère car moi je n'en vois pas l'utilité pour ma personne" Je  souris encore plus en regardant la patte en peluche "Je peux constater que tu a trouver mon petit cadeau dans ton casier il te plait ? Je l'ai fait avec un grand plaisir" Je lui renvoi la patte du lapin et la regarde toujours avec un sourire arrogant collé aux lèvres "Mais pourrais je savoir comment tu compte me faire mourir  Namini ? Car je suis très curieux a ce sujet"

Je la regardais avec intérêt attendant la réponse de mon jouet favoris qui n'était autre qu'elle...

_________________


❝I hate what I've become,The nightmare's just begun,
I must confess that I feel like a monster !❝

BY TCHI ON APPEL SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 273

MessageSujet: Re: Intrigue GG - Tu es mort [pv Kei]   Lun 21 Avr - 20:26

Ne pas hurler, ne pas hurler, ne pas hurler. Voilà ce que je me répète en boucle depuis que je suis plantée devant lui. Il ne faut surtout pas que je hurle, si nous étions dans la rue, loin d'un endroit où je dois montrer que je suis une élève modèle. Alors que mes larmes de rage et de chagrin se bousculent pour pouvoir inonder mes joues. Lui, rigole en attrapant la patte de lapin que je viens de lui balancer. Mes poings se referment d'un coup, et je respire doucement pour essayer de me calmer.

Dans ce cas tu ferais mieux de la garder pour toi ma chère car moi je n'en vois pas l'utilité pour ma personne Son sourire! J'ai envie de passer mes mains autour de son cou pour lui faire perdre son sourire. L'étrangler pour ne plus sentir son regard rieur sur moi. Je peux constater que tu a trouver mon petit cadeau dans ton casier il te plait ? Je l'ai fait avec un grand plaisir. Il se fout de moi là? Non, mais il se fout de moi. Comme si ça avait plus me plaire. A la place, mes larmes ont gagné la bataille, et commencent à ruiseler sur ma joue, que j'essuie avec rage d'un revers de la main. Il aurait pu détruire tout ce qu'il voulait, mais il a fallut qu'il touche à la chose auquel je tiens le plus. La seule chose qui était vraiment à moi, il me la détruit. La patte de lapin passe à côté de moi et finit certainement sa course un peu plus bas que l'endroit où nous sommes. Là, je veux lui faire payer. Mes yeux ne le quitte pas, j'essaye de lui lancer le regard le plus froid que je puisse faire. Mais pourrais je savoir comment tu compte me faire mourir  Namini ? Car je suis très curieux a ce sujet

Un cri d'énervement sort de ma bouche, avant que je lui saute dessus. Enfin, plutôt que dans mes pensés je lui saute dessus et que je l'étrangle. En réalité, je suis plantée devant lui, mes poings serrer, mes ongles me rentrant dans la paume des mains, le regardant, stupéfaite de sa question. Il me faut quelques secondes avant de comprendre ce qu'il vient de dire. Et là, dès que j'ai compris. Un grand sourire apparait sur mon visage et je rigole même alors que mes larmes continuent à couler.

Je vais juste m'approcher de toi, m'agenouiller à côté de toi, et te crier dans les oreilles tout en t'empêchant de partir. Tout en parlant je m'exécute. Il faut juste que je me souvienne que je ne dois pas le regarder dans les yeux sinon, je risque de partir en courant. Déposant mes mains sur ses épaules, j'approche mes lèvres de son oreille et IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIHHHH Mon crie est strident, et maintenant, nous sommes le centre d'attention de tout ceux qui sont sur le terrain de sport. Il suffit juste d'une excuse pour que j'arrête.

_________________

Appartient à
Jung Kei
(même pas en rêve)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Contenu sponsorisé desu





MessageSujet: Re: Intrigue GG - Tu es mort [pv Kei]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue GG - Tu es mort [pv Kei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Intrigue V] "La mort vient du ciel"
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You and Us ::  :: Extérieur :: Terrain de sport-